29/09 14:02

Danièle Obono dépeinte en esclave dans "Valeurs Actuelles": L'hebdomadaire condamné pour injure raciste envers la députée La France insoumise

L'hebdomadaire ultraconservateur Valeurs actuelles, qui avait publié en août 2020 un récit dépeignant la députée LFI Danièle Obono en esclave, a été condamné mercredi pour injure publique. Le directeur de publication du magazine Erik Monjalous, renvoyé devant le tribunal pour ce délit, ainsi que le directeur de la rédaction Geoffroy Lejeune et le rédacteur de l’article Laurent Jullien, jugés pour leur part pour complicité, ont été condamnés à une amende de 1.500 euros chacun et à verser 5.000 euros de dommages et intérêts à Mme Obono.

Intitulé « Obono l’Africaine », cet article de sept pages, dépeint comme un exercice de « politique-fiction », racontait selon le journal comment la députée de Paris, née au Gabon, expérimentait « la responsabilité des Africains dans les horreurs de l’esclavage » au XVIIIe siècle. Danièle Obono était ainsi transportée dans un village d’Afrique au XVIIIe siècle, puis vendue comme esclave à un notable arabe, avant d’être rachetée par un religieux français et ramenée en France. L’article, accompagné de dessins de la députée LFI de Paris collier en fer au cou, avait été condamné unanimement par la classe politique. Emmanuel Macron avait appelé Mme Obono pour lui faire part de sa « condamnation claire de toute forme de racisme ».

Lors de l’audience fin juin, les prévenus avaient expliqué avoir voulu pointer « le déni » du courant racialiste auquel Danièle Obono faisait selon eux partie « vis-à-vis de l’esclavage opéré par des Africains vis-à-vis d’autres Africains ». Ils avaient invoqué la « satire » politique, tout en regrettant la tournure qu’avait pris la polémique.

Plusieurs témoins tels que l’ancien directeur de publication Philippe Val, cité par la défense, ou l’ancien international de foot français Lilian Thuram, cité par les parties civiles, s’étaient succédés à la barre. Ces condamnations ont suivi les réquisitions du procureur, qui avait estimé que « des injures racistes travesties sous l’apparence de la création » étaient « tout aussi dangereuses que l’attaque frontale » et réclamé une amende de 1.500 euros pour chacun des prévenus.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Marine70
30/septembre/2021 - 00h59 - depuis l'application mobile

Quelle justice de merde. C’est scandaleux.

Portrait de Odile75015
29/septembre/2021 - 20h29

Pas de problème : Marine Le Pen dessinée en étron, c'est de la libre expression et de l'humour. 

O'Bono dans une fiction en esclave d'un autre temps : c'est du racisme ! 

Ce sont les mêmes juges qui libèrent les rebeus et qui condamnent les blancs. 

On appelle ça une société islamo-gauchiste. 

Portrait de mbagnick
29/septembre/2021 - 18h41

N'importe quoi. On a trop de juge "Nabilla" en France maintenant. Génération tarée.

Portrait de Karim el_Karim
29/septembre/2021 - 17h17
Greenday2013 a écrit :

Lilian Thuram comme témoin ?

Ce n'est pas lui qui a demandé une photo uniquement entre noirs après la victoire de 1998 ?

Ce n'est pas lui qui conteste l'existence du racisme anti-blancs ?

Ce n'est pas lui qui a frappé son ex-compagne Karine Le Marchand ?

et donc il perd le droit d'etre temoin d'un crime ??

Portrait de Karim el_Karim
29/septembre/2021 - 17h16
JC732 a écrit :

Par contre, Marine Lepen qualifiée "d’étron" ça n'est pas une injure . Et on appelle cela la justice.

Et certains s'étonnent des propos de Zemmour? C'est en fait le début d'une prise conscience des gens normaux, des gens qui se disent qu'on ne peut pas descendre plus bas.

comment peut on comparer les deux ?? faut vraiment avoir le QI d'un protozoaire pour affirmer ca

Portrait de geneva
29/septembre/2021 - 15h12

Ce sont les mêmes qui s'étonnent de la montée de Zemmour !!! Triste France !

Portrait de caloudoudou
29/septembre/2021 - 15h06

et donc le rappeur qui doit tuer les bébé blancs dans la crèche et raciste contre les blancs est relaxé  cherchez l erreur

Portrait de Greenday2013
29/septembre/2021 - 14h16

Lilian Thuram comme témoin ?

Ce n'est pas lui qui a demandé une photo uniquement entre noirs après la victoire de 1998 ?

Ce n'est pas lui qui conteste l'existence du racisme anti-blancs ?

Ce n'est pas lui qui a frappé son ex-compagne Karine Le Marchand ?