17/09 18:02

Facebook supprime des comptes, pages et groupes liés à la mouvance des "libres penseurs" en Allemagne, hostile aux restrictions destinées à lutter contre le Covid-19

Le géant américain des réseaux sociaux Facebook a annoncé la suppression de comptes, pages et groupes liés à la mouvance des "libres penseurs" en Allemagne, une mouvance hostile aux restrictions destinées à lutter contre le Covid-19. La mesure, qui intervient à dix jours des élections législatives en Allemagne, concerne aussi des comptes Instagram, propriété de Facebook, a-t-il précisé.

Le groupe californien a justifié sa décision par le fait que ces "libres penseurs" diffusaient notamment "des informations erronées sur la santé, des discours de haine et des incitations à la violence".

Facebook a notamment insisté sur le fait que les messages postés sur ces pages affirmaient que "les restrictions décidées par le gouvernement allemand contre le Covid-19 faisaient partie d'un plan plus large visant à priver les citoyens de leurs libertés et de leurs droits fondamentaux".

Le mouvement "Querdenker" ("libres penseurs"), qui est dans le collimateur des services de renseignement intérieur, s'est imposé comme la principale voix critique contre les restrictions sanitaires imposées en Allemagne, organisant des manifestations rassemblant parfois plusieurs dizaines de milliers de personnes.

Le mouvement fédère des membres de l'extrême gauche, des adeptes des théories du complot, des détracteurs de la vaccination ainsi que des partisans de l'extrême droite. Plusieurs de ces manifestations ont dégénéré en violences.

Facebook se défend régulièrement de contribuer à la propagation de la désinformation, notamment autour de la pandémie et des vaccins.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de KEYZER
18/septembre/2021 - 20h37
carino a écrit :

le plus inquietant ce sont les groupes qui sont supposés être privés ...

comment facebook a t'il pu intégrer ceux ci alors que seuls les administrateurs de ceux ci acceptent d'intégrer les membres un à un ? 

Je ne suis pas anti vaccins pour un sou mais c'est vraiment préoccupant mais pas tant que ça  on vit dans un monde de l'illusion ...on nous fait croire certaines choses alors que c'est du bluff .... 

Bravo pour ta clairvoyance de ta dernière phrase

Portrait de carino
18/septembre/2021 - 09h59

le plus inquietant ce sont les groupes qui sont supposés être privés ...

comment facebook a t'il pu intégrer ceux ci alors que seuls les administrateurs de ceux ci acceptent d'intégrer les membres un à un ? 

Je ne suis pas anti vaccins pour un sou mais c'est vraiment préoccupant mais pas tant que ça  on vit dans un monde de l'illusion ...on nous fait croire certaines choses alors que c'est du bluff .... 

Portrait de KEYZER
18/septembre/2021 - 08h30

Ils ont raison, c'est bien connu que les gourvernants ( du monde entier) ne mentent jamais et ne sont là que pour le bien du peuple...smiley

Portrait de alex t'es rieur
17/septembre/2021 - 18h40

C'est un délit!

il est temps que les réseaux se bougent enfin un peu, mais là c'est un minimum: en gage de bonne foi!

tu parles!!!

Les fake news et théories du complot noient internet et surtout les réseaux non sociaux de la facho sphère.

Ils sont arrivés à ce qu'ils voulaient, parvenus à leur fin: faire douter de tout, que le sgens ne croient plus les vérités et soient prêt à croire n'importe quoi en échange dont leur propagande et leurs théories du complot délirantes!!!

Alors que la science n'est ni une opinion, ni une religion avec des croyants ou adeptes, contrairement  ces mouvements sectaires. (la religion y est mêlée: homophobes contre le mariage pour tous, antivax, évangélistes trumpistes, secte Qanon...)

ça avec le chaos et que plus ça va mal mieux ils se portent, faisant leur lit comme tous les extrémistes et populistes dans le malheur des gens, on s'étonne après qu'ils progressent...