20/09 08:02

Le journaliste vedette Piers Morgan, connu pour ses coups de gueule annonce son retour sur les écrans britanniques et américains avec une nouvelle émission sur les chaînes du groupe News Corp

Le journaliste vedette britannique Piers Morgan, connu pour ses coups de gueule et saillies provocatrices, a annoncé son retour sur les écrans britanniques et américains avec une nouvelle émission d'opinion sur les chaînes du groupe News Corp de Rupert Murdoch. Cette grande gueule controversée revient ainsi à la télévision six mois après avoir quitté l'émission matinale de la chaîne britannique ITV, après des accusations de mensonges visant Meghan Markle, l'une de ses cibles régulières. Il retrouve aussi, par le réseau Fox, les Etats-Unis, où il avait participé au télécrochet America's Got Talent puis succédé sur CNN au légendaire Larry King, jusqu'en 2014. "Super de retrouver News Corp de Rupert Murdoch après 28 ans. Là où j'ai commencé ma carrière médiatique", a tweeté le journaliste de 56 ans.

Piers Morgan est connu pour ses virulentes saillies, contre la duchesse, certains hommes politiques ou le "woke", cette volonté de se dire conscient des oppressions vécues par les minorités. Au sein de News Corp, il présentera une émission quotidienne à partir de 2022, diffusé sur les chaînes du groupe aux Etats-Unis, Royaume-Uni et Australie, publiera deux chroniques hebdomadaires sur les sites des tabloïds britannique The Sun et américain New York Post et présentera des documentaires sur des faits divers. Dans un communiqué diffusé par News Corp, il a présenté son émission comme un "forum sans peur pour des débats animés" et "célébrant le droit de chacun d'avoir une opinion". "Piers est le présentateur que chaque chaîne veut mais n'a pas le courage d'embaucher", a estimé de son côté Rupert Murdoch, 90 ans. Son émission est créée au moment où vient de se lancer au Royaume-Uni une chaîne donnant la parole à des personnalités ultraconservatrices ou pro-Brexit tel l'europhobe Nigel Farage.

En mars, Piers Morgan avait quitté la matinale de la chaîne ITV après la diffusion d'une interview choc du prince Harry et de son épouse Meghan Markle, où la duchesse évoquait ses idées suicidaires et se plaignait de n'avoir reçu aucune aide de la part de la famille royale. "Je suis désolé, je ne crois pas un mot de ce qu'elle dit", avait-il déclaré. "Je ne la croirais pas si elle me lisait un bulletin météo". Ces propos ont été à l'origine de plus de 50.000 plaintes, du jamais vu, auprès du régulateur audiovisuel, qui avait ensuite blanchi la chaîne de toute violation.

Ailleurs sur le web

Vos réactions