12/09 14:02

Le groupe M6 mise sur ses valeurs sûres pour la saison 2021-2022, soucieux de consolider son audience avant une possible fusion avec TF1

Par Aurélie CARABIN

Retour d'"Une ambition intime" avec Karine Le Marchand, nouveau jeu culinaire et nouvelles émissions pour Stéphane Plaza... Le groupe M6 mise sur ses valeurs sûres pour la saison 2021-2022, soucieux de consolider son audience avant une possible fusion avec TF1. En attendant ce rapprochement prévu pour fin 2022, sous réserve de l'accord des autorités compétentes, le groupe promet la "rentrée la plus riche de son histoire". Une "cinquantaine de nouveautés" sont ainsi prévues sur ses différentes chaînes (M6, W9, 6ter, Gulli, Téva, Paris Première), a souligné le vice-président du directoire du groupe, Thomas Valentin, lors d'une conférence de presse.

"Une fusion se fait bien quand deux groupes se portent bien", a fait valoir le patron du groupe M6, Nicolas de Tavernost, dans une vidéo diffusée pour l'occasion. "En ce qui concerne M6, la santé est bonne et nous continuons de bien nous développer seul pour cette saison", a-t-il ajouté. De fait, M6 vient de réaliser sa meilleure saison depuis 4 ans, avec 9,4% de part d'audience enregistrée de septembre 2020 à juin 2021 (+0,4 point par rapport à 2019-2020), ce qui lui a permis de repasser devant France 3. Pour rester sur le podium, elle axe une fois encore sa rentrée sur le divertissement et des magazines incarnés par ses personnalités emblématiques. 

Cette année présidentielle marquera ainsi le retour de l'émission "Une ambition intime". Après avoir recueilli les confidences de candidats à l'élection de 2017, puis celles de célébrités, Karine Le Marchand suivra cette fois cinq femmes politiques dans leur quotidien: Valérie Pécresse, Rachida Dati, Anne Hidalgo, Marine Le Pen - pour la deuxième fois - et Marlène Schiappa. Autre pilier de la chaîne, Stéphane Plaza animera une nouvelle émission, "Tout changer ou déménager", où des familles devront choisir entre aménager leur maison ou acheter un nouveau logis. Sur un thème proche, l'artisan youtubeur Laurent Jacquet viendra lui en aide à des bricoleurs amateurs en difficulté dans "Mission rénovation : ma maison est un chantier".

M6 proposera aussi un nouveau jeu culinaire adapté d'un format britannique, "Snack Masters", où deux grands chefs tenteront de reproduire à l'identique des produits célèbres (burgers, barres chocolatées...) aux recettes secrètes. De quoi renforcer le créneau déjà investi par "Le Meilleur pâtissier" ou "Top Chef", dont le jury accueillera cette année le plus jeune chef 3 étoiles de France, Glenn Viel, en remplacement de Michel Sarran. Côté fictions, femmes et thèmes sociétaux comme les violences conjugales seront à l'honneur avec les téléfilms "A la folie" et "Elle m'a sauvée", ou la série "Sauver Lisa", adaptée de la japonaise "Mother" sur la maltraitance infantile. Codiffuseur comme TF1 de l'équipe de France de football, M6 mise en outre sur la campagne de qualification des Bleus pour le Mondial 2022 et sur la Ligue des Nations, dont elle retransmettra la finale.

A la différence de leur grande soeur, les chaînes gratuites de la TNT ont vu leur audience légèrement reculer la saison précédente. Pour rectifier le tir, le groupe prévoit un nouveau magazine de société (Ultraviolet) sur W9 ou encore l'arrivée de Stéphane Plaza sur Gulli pour une émission de rénovation. Interrogé sur l'arrêt possible de W9 ou de 6Ter en cas de fusion avec TF1 (en raison du nombre limité d'autorisations de diffusion accordées à un même groupe), leur directeur général Jérôme Fouqueray a répondu "travailler à la meilleure saison possible". Concernant les chaînes payantes, Téva fêtera ses 25 ans en octobre avec un nouvel habillage.

Et Paris Première prévoit la rentrée de son émission "Zemmour et Naulleau" le 29 septembre, en présence du polémiste Eric Zemmour et ce tant qu'il ne s'engage pas "fortement et de manière claire en politique", a précisé Catherine Schöfer, la directrice générale de la chaîne. Dans le cas contraire, la chaîne maintiendra une "émission de débat politique" sans lui. Le groupe M6 entend aussi poursuivre le développement de son offre AVOD (vidéo à la demande financée par la publicité) avec le lancement en septembre en exclusivité, sur sa plateforme 6play, de la saison 2 de la série "Or noir", sur des braqueurs des cités.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions