31/08/2021 14:02

Un pompier volontaire démissionne et s'installe, avec une tente, sur le toit d'un bâtiment de sa caserne à Ablis, dans les Yvelines, pour protester contre la vaccination obligataire qu'il refuse

Un pompier volontaire s'est installé ce matin, avec une tente, sur le toit d'un bâtiment de sa caserne à Ablis, dans les Yvelines, pour protester contre la vaccination obligataire qu'il refuse, a appris l'AFP de sources concordantes.

Un riverain a signalé à l'AFP qu'un pompier se trouvait sur un bâtiment de chantier de la caserne de la petite ville d'Ablis, près de Saint-Arnoult. L'information a été confirmée par les pompiers des Yvelines. Selon une source proche du dossier, cet homme, un pompier volontaire qui vient de présenter sa démission, entend protester contre la vaccination obligatoire.

À partir du 15 septembre les pompiers, professionnels comme volontaires, devront en effet être vaccinés contre le Covid-19, au même titre que les soignants, par exemple. Selon le ministère de l'Intérieur, 72% des pompiers - dont près de 100% des professionnels - avaient reçu au 20 août au moins une dose de vaccin (contre 54% une semaine plus tôt).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Azrael68
31/août/2021 - 20h54 - depuis l'application mobile

Qu’il démissionne c’est très bien… mais pourquoi se mettre dans une tente sur le toit de la caserne ? Si il a démissionné, il n’a même plus à y accéder à cette caserne ! Démissionne, rentre chez toi et basta !

Portrait de bergil
31/août/2021 - 14h39

C'est pas sur le toit qu'il va trouver un nouveau boulot , c'est en traversant la rue !