05/08 14:31

Un ours blanc a été classé "à problèmes" après avoir attaqué une équipe de documentaristes dans une station du nord-est du Groenland - L'armée danoise autorise qu'il soit abattu en cas de récidive

Un ours blanc a été classé "à problèmes" après avoir attaqué une équipe de documentaristes dans une station du nord-est du Groenland, a annoncé l'armée danoise, autorisant qu'il soit abattu en cas de récidive.

Tôt lundi matin, alors que le soleil ne se couche pas à cette latitude en cette saison, l'ours est parvenu à passer la tête par une fenêtre mal fermée dans un local de recherche où logeait l'équipe de tournage, à environ 400 mètres à l'écart de la petite base militaire de Daneborg.

Selon le récit du "Commando arctique", unité danoise stationnée sur place, il a alors mordu un des trois hommes à la main, avant que l'équipe parvienne à le faire fuir en utilisant ses pistolets d'alarme. Transporté dans un premier temps à Daneborg, le documentariste blessé a dû être évacué à Akureyri en Islande. Déjà crédité de cinq incidents jusqu'ici, l'ours est alors revenu plus tard dans la matinée, puis une nouvelle fois dans la nuit de lundi à mardi, et est parvenu à briser une fenêtre du local scientifique avant de s'enfuir, effrayé à nouveau par les deux rescapés.

L'incident intervient alors que le nord-est du Groenland vient de subir une vague de chaleur, avec un nouveau record de 23,4 degrés enregistré dans la région. Selon les spécialistes, le recul de la banquise, terrain de chasse des ours, les contraint à rester à terre plus souvent et entraîne des problèmes de sous-alimentation menaçant l'espèce, déjà classée vulnérable. S'ils restent rares, les incidents avec l'homme se multiplient, les ours s'approchant plus régulièrement des habitations, en quête de nourriture, selon les protecteurs de l'environnement et les autorités.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de shermancrow
6/août/2021 - 13h07

Définitivement, l'homme mérite tout ce qui lui arrive en ce moment...

Portrait de lxa75
5/août/2021 - 18h06

se sont les humains qui sont les problèmes , ils sont chez eux

 

Portrait de bib
5/août/2021 - 16h56

Il me semble que les documentaristes devraient apprendre à fermer une fenêtre et s'équiper de matériel plus résistants. Ou sinon comprendre que leur terrain de jeu s'est réduit car celui de l'ours doit s'agrandir.

Les personnes qui apprécient le "problème" se trompent de cible.

Portrait de lucieat
5/août/2021 - 16h51
Steyr Mannlicher a écrit :

Tiens tiens ! 

Quand moi je dis pareil concernant les motocross, VTT qui font du hors chemin, irresponsables qui laissent brailler leur marmots au lieu de leur apprendre à respecter la nature en n'oubliant pas de laisser une trace polluante de leur passage en forêt on me traite de "facho" , "connard de chasseur" et autres joyeusetés issues du même colon. 

Tout à fait d'accord.

Dans les volcans d'Auvergne, certains chemins sont défoncés par les quads, des clubs en louent pour faire du tout chemin et ils ont tous les droits, les propriétaires ont beau mettre des barrières, des barbelés, ils les arrachent .

Quand le terrain est sec, ça passe encore, mais en automne quand c'est bien détrempé, ils font de grosses ornières, parfois ils passent à 6 ou 7 vers chez moi, bruyants, dérangeant la belle tranquillité du hameau, et gare aux chiens couchés sur la route

Portrait de lucieat
5/août/2021 - 16h45

Le pauvre, on lui compte les côtes; il a du penser que c'était de la chair fraiche et a attaqué, normal (à moins que ce ne soit pas celui sur la photo, qui n'est là que pour illustrer la rubrique)

Avec le réchauffement, ils ne trouvent plus leur nourriture habituelle, la banquise fond et les phoques sont trop loin, ils en sont à fouiller les poubelles dans certaines régions, comme les renards et sangliers chez nous...mais en plus gros et surtout plus dangereux

Portrait de Indiana Solo
5/août/2021 - 15h34

Et s'ils le laissait tranquille plutôt que de venir sur son territoire (ou de réduire son territoire) ?

Ils vont abattre un animal sauvage parce qu'il s'est comporté comme le prédateur qu'il est ?

Non mais sérieux !