03/08 12:31

Une avocate et son client, détenu à la maison centrale de Saint-Martin-de-Ré en Charente-Maritime, surpris en plein rapport sexuel, jusqu'à l'arrivée soudaine d'un surveillant!

Une avocate et son client, détenu à la maison centrale de Saint-Martin-de-Ré en Charente-Maritime, ont été surpris en plein rapport sexuel, jusqu'à l'arrivée soudaine d'un surveillant, rapporte Sud-Ouest. La maison centrale prend très au sérieux ce qu'elle considère comme un incident. El effet, mes rapports sexuels sont dans la plupart des cas interdits en détention. Et en période de crise sanitaire, l'administration applique la politique de la tolérance zéro. 

Le syndicat pénitentiaire des surveillants de la maison centrale a pointé du doigt le risque de «contamination» au Covid-19 auxquels s'exposaient les deux amants, et a noté que la prison de Saint-Martin-de-Ré avait déjà dû gérer un cluster en avril.

Le détenu passera devant une commission de discipline au sein de la maison centrale. Concernant l'avocate, le parquet de la Rochelle et l'Ordre des avocats de Charente-Maritime ont été informés de la situation. Le parquet a déjà affirmé qu'il n'engagerait aucune poursuite. 

Du côté de l'Ordre des avocats, une enquête sera «menée avec sévérité et sérieux», a assuré Madame le bâtonnier Catherine Cibot-Degommier à Sud-Ouest. L'avocate risque une convocation devant le Conseil régional de discipline, avec des sanctions pouvant aller du blâme à la radiation du barreau. 

A noter qu'en prison, les relations sexuelles ne sont autorisées que dans les unités de vie familiale (UVF), mais seulement 36 établissements pénitentiaires sur 188 en sont équipés, selon l'Observatoire international des prisons. 

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Youpiland
3/août/2021 - 17h31

L'amour du risque. 

Le gardien aurait du participer pour acheter le silence hahahahaha

Portrait de JCDusse
3/août/2021 - 13h55 - depuis l'application mobile

En gros le seul problème qu’il déplore c’est le problème du Covid…
Mdr comme dirait l’autre elle risque un avertissement, et au bout de 10 avertissements on peut avoir un blâme ,et au bout de 20 blâmes elle peut être radiée