03/08 09:48

Coronavirus - Selon le texte adopté au parlement, un salarié en CDD qui ne présente pas son Pass Sanitaire dans certains secteurs pourra être licencié sans aucune indemnité !

Après d'âpres négociations au Parlement, l'extension du pass sanitaire en entreprise a été adoptée. Elle prévoit notamment que les salariés de certains secteurs qui ne disposent pas de ce pass peuvent voir leur contrat de travail suspendu (et donc leur salaire), le temps de se faire vacciner. Cette mesure concerne les salariés en CDI, mais quid des CDD ?

Comme son homologue en CDI, le CDD sera soumis à la même obligation. La personne en CDD devra  présenter à son employeur un passe sanitaire, à savoir un schéma de vaccination complet ou un test négatif de moins de 48 h ou encore un certificat de rétablissement.

Mais selon la dernière version de la Commission mixte paritaire sur la gestion de la crise sanitaire, les conséquences pour le CDD sans passe sanitaire sont bien plus sévères. Son contrat ne sera pas suspendu, mais pourra être « rompu avant son terme par l’employeur », sans dommages et intérêts c'est ce qu'ont découvert nos confrères de Sud ouest en lisant le texte de façon très attentive.

Cette nouvelle règle déroge au droit du travail classique, car de façon général si l’employeur met fin à un CDD, il doit verser au salarié des indemnités « d’un montant au moins égal aux rémunérations qu’il aurait perçues jusqu’au terme du contrat ». Or, les députés ont justement prévu que ces indemnités de rupture « ne seront pas dues au salarié » si ce dernier ne présente pas de passe sanitaire.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Nono75
4/août/2021 - 10h07
Amos a écrit :

A part pour la covid, donnez moi un vaccin ARN qui marche.

Ca fait 20 ans qu'on travaille dessus mais jusqu'à hier, rien ne marchait.

Alors oui, c'est prometteur, mais le moteur à ion l'est aussi, pourtant je n'en vois pas tourner ailleurs qu'un dans l'espace.

Il y a peut être aussi le fait que des milliards ont été déversés au début de la pandémie en très peu de temps, peut être que si on déversait des milliards pour la recherche contre le SIDA alors cela permettrait d'avancer.

Je ne parle pas du cancer qui ne semble pas être une maladie attrapable comme la Covid ou le SIDA.

Portrait de RED2510
3/août/2021 - 23h10
Amos a écrit :

Non c'est vous qui ne comprenez pas, et il faut peut être relire ce que j'ai écris.

Je reconnais que le vaccin marche (du moins en parti surtout contre le covid long), ce que je vous dis c'est que tous les autres vaccins testés avec de l'ARNm pour le cancer, le VIH etc n'ont jamais marché. Et les thérapies ;à base d'ARNm sont en phase de développement et de test.

Et comme ca marche pour ce virus, il va être amélioré pour les générations futures.

Vous voyez la différence?

 

Après mon avis, c'est qu'on n'a pas assez de recul sur ce vaccin, et 10 mois ce n'est pas un recul.

Ensuite je suis contre le pass sanitaire parce que c'est antidémocratique, cela nous ramène à des périodes sombre de la France (les lombards, les juifs, les Cagots, les protestants et j'en oublie).

Mais si je suis reconnu positif, je totalement d'accord que je dois me cantonner chez moi et faire mes courses par un drive.

Ok j'ai un peu plus de chance, j'ai un terrain, je peux donc sortir.

Jusqu'à preuve du contraire vous avez eu une dizaine de vaccins obligatoires et cela n'a posé aucun problème.  Là, ce qui vous gêne ce nest pas le pseudo manque de recul car il existe, depuis le temps que l'on teste l'ARN messager. Notez au passage que beaucoup de virus utilisent depuis des siècles ce dernier pour entrer dans votre corps. De plus les 1ers vaccins anti grippaux étaient presque prêts pour un mise sur le marché l'année dernière. Alors avec plusieurs millions d'euros et des renforts de chercheurs, oui les laboratoires ont gagné du temps. 

Enfin ne mélangez pas l'histoire sombre de notre pays qui a fait des millions de morts avec un vaccin qui en sauve.

Portrait de C'est Mon Avis
3/août/2021 - 15h54

Je suis pour le vaccin et le pass sanitaire (pourvu qu'il ne dure pas ad vitam aeternam), mais je suis contre le fait que des travailleurs soient licenciés pour ne pas l'avoir. A ce moment-là on leur demande de rester chez eux, de faire du télétravail (si c'est possible), on les met en congés, en RC, en RTT, mais un licenciement c'est vraiment n'importe quoi !

Si nos dirigeants mettaient autant d'entrain à punir les agresseurs, les voyous, les tueurs de flics, les casseurs,... qu'à chercher des façons d'emmerder les travailleurs du peuple français (leurs électeurs), la France s'en porterait mieux ! Beaucoup mieux !

Portrait de RED2510
3/août/2021 - 15h51
TommyRose a écrit :

On a une discussion sur une épidémie ou on est là pour pleurer ensemble autour d'un feu de camp à propos des victimes ? Vous êtes ridicule, avec votre stupide règne de l'émotion, vous vous croyez quoi, plus humain que moi ?

La dictature que vous imaginez me concernant, pour le moment, elle est une réalité face aux français : celle des casse-burnes qui se croient couverts par un vaccin bidon dont il est prouvé qu'il ne les protège pas réellement, et qui emmerdent les autres sans aucune raison valable, sans aucune base légale, la santé de chacun étant protégée par le secret médical.

Et c'est là que la dictature intervient. Tout ça peut sauter, et on peut se retrouver à avoir à justifier de tout et n'importe quoi toutes les 5 secondes.

Pour la peste, évidemment OK. Pour ce virus à deux balles, pas question.

Oui je me crois plus humain que vous parce que, vous, vous croyez que l'on peut se passer de toutes réflexions sur la mort de nos anciens (dont vous vous foutez).

Désolé mais c'est parce que l'on fait attention à tous que l'on peut vivre en démocratie. De quel droit vous octroyez-vous le choix de qui a le droit de vivre ou de mourrir et de qui on doit protéger ou pas ?

Avec de tels propos, c'est sûr vos parents ont réellement raté votre éducation ! 

Portrait de RED2510
3/août/2021 - 14h40
Amos a écrit :

La remarque bête, c'est vous qui l'a faite. J'ai dis qu'aucun vaccin Arn ne marchait avant celui de la COVID, mais je parlais de vaccin testé. 

Quand aux traitements efficaces, ils sont en étude, toujours en phase de recherche et donnaient à des gens qui acceptent les traitements expérimentaux.

 

une fois de plus vous tournez à côté de la plaque pour ne pas voir la vérité. Heureusement le chiffres des hospitalisations en réanimation vous donnent tort et cela vous ne pourrez le nier.

Enfin dernière remarque : pourquoi tous les gouvernements du monde pousseraient à la vaccination en prenant, selon vous, autant de risques contre la population ?  j'attends votre avis d'expert médical (ou pas !)

Portrait de RED2510
3/août/2021 - 14h17
Amos a écrit :

A part pour la covid, donnez moi un vaccin ARN qui marche.

Ca fait 20 ans qu'on travaille dessus mais jusqu'à hier, rien ne marchait.

Alors oui, c'est prometteur, mais le moteur à ion l'est aussi, pourtant je n'en vois pas tourner ailleurs qu'un dans l'espace.

Et bien renseignez-vous car il existe des traitement contre certains cancers qui fonctionnent grâce à l'ARN messager.

et juste une remarque sur le côté puérile et bête de votre remarque, aucun vaccin ne fonctionnait avant de l'avoir testé par définition. Si on vous avait écouté, Pasteur n'aurait jamais pu créer le premier vaccin au monde

Portrait de RED2510
3/août/2021 - 14h14
Tocinodecielo a écrit :

Maurice cassos c'est le médecin que vous n'êtes pas qui parle ?? Ou plutôt le retraité qui a peur de crever ? Laissons faire la nature et faites de la place

encore une remarque stupide !!

Si on avait laissé faire la nature, nous vivrions encore dans des grottes et vous aurriez eu une chance sur deux de passer vos 5 ans !

Portrait de Tocinodecielo
3/août/2021 - 13h38
maurice anticassos a écrit :

Celui qui bosse dans le corps medical mais ne croit pas en la medecine n'a rien à faire dans ce metier. Point barre

Maurice cassos c'est le médecin que vous n'êtes pas qui parle ?? Ou plutôt le retraité qui a peur de crever ? Laissons faire la nature et faites de la place

Portrait de soly
3/août/2021 - 13h14
Amos a écrit :

A part pour la covid, donnez moi un vaccin ARN qui marche.

Ca fait 20 ans qu'on travaille dessus mais jusqu'à hier, rien ne marchait.

Alors oui, c'est prometteur, mais le moteur à ion l'est aussi, pourtant je n'en vois pas tourner ailleurs qu'un dans l'espace.

D'accord avec vous. Ils travaillaient depuis plusieurs années sur l'ARN sans réussir à trouver la solution pour faire un vaccin avec cette technique là, avec des millions en jeu ils ont bricolé un vaccin et le test maintenant sur les gens assez crédules.

Portrait de RED2510
3/août/2021 - 12h39
TommyRose a écrit :

"Si je voudrais réduire" ?J'évite de trop discuter avec des gens qui sont capables d'écrire des choses de ce genre, qui en disent long sur le niveau de culture et de subtilité.

ARN messager et ADN n'ont rien à voir ? Bien sûr.

Le Covid a tué 1350 personnes de moins de 50 ans et 15 de moins de 20 ans. Le reste, l'essentiel du nombre, est une superposition à des comorbidités qui étaient fatales à court ou très court terme.En fait, vous ne dites que des conneries ...

Finalement, "si je voudrais passer" d'un pays libre à un pays de zombies dressés comme le souhaite un pouvoir totalitaire soft, gauchiste et mondialiste, je ferais appel à vous et vos collègues.

Aucun raisonnement logique, aucun debut de discussion, des insultes - voilà votre seul langage. 

Si vous etiez au pouvoir on aurait une dictature mais heureusement vous ne représentez qu'une petite,  toute petite, minorité qui n'aura jamais le pouvoir.

Enfin, concernant le nombre de morts , vous n'avez aucune pitié pour nos "anciens", cela prouve votre mentalité très très limite. Un peu de respect ne vous ferait pas de mal 

Portrait de tomy
3/août/2021 - 12h27

De toute manière les Français gueulent, mais à la fin, ils finiront par élire le candidat du système qui réformera les retraites, et ils descendront dans la rue pour protester contre un homme qu'ils ont élu 3 mois auparavant ! 

Des veaux

 

 

 

Portrait de lily6228
3/août/2021 - 12h26
VNBis a écrit :

Hé le cassos prend leur place qu'on se marre !

Ce gouvernement vient de valider le licenciement pour raison médicale, une première !

Les syndicats ils sont où ?

Non, ça existe depuis longtemps... Exemples :

- articles L.3111-4 et 3112-1 du Code de la Santé publique pour le secteur médical

- dans le privé, plusieurs professions ont une obligation de vaccination contre l'hépatite B.

On peut accessoirement aussi retirer la garde d'un enfant à des parents qui refuseraient de lui faire faire les vaccinations obligatoires, ce qui est le niveau bien au-dessus d'un licenciement d'un salarié en CDD.

Portrait de soly
3/août/2021 - 10h05
TommyRose a écrit :

Celui qui bosse dans le corps médical et qui voit l'économie mondiale détruite pour un virus qui ne fait pas le tiers des morts des accident de voiture, qui voit tous les médecins intervenants médias corrompus par Gilead, qui voit les états européens acheter en milliards d'euros le Remdesivir au lendemain de l'annonce de sa dangerosité et de son inefficacité, qui voit le Lancet et une autre publication médicale prestigieuse pris en flagrant délit de mensonge corruptif pour la première fois de leur histoire, qui voit qu'on veut vacciner des enfants alors que cela ne sert à rien avec un produit plus que douteux, qui voit les meilleurs spécialistes mondiaux hurler au fou sur l'absence de recul sur cette nouvelle technologie ADN/ARN, OUI, il a bien raison de se poser des questions. Au vu du contexte, ce sont ceux qui ne doutent de rien qui devraient dégager de la médecine, et vite, et avec pertes et fracas.

Le grand Charles disait en rigolant : "des chercheurs qui cherchent, on en trouve, mais des chercheurs qui trouvent, on en cherche".

Tout le monde est bien d'accord sur le fait que mettre des milliards sur la table ne permet en rien de trouver du personnel médical. Vrai, non ?

En revanche, les mêmes ne s'étonnent en rien du fait que mettre des milliards sur la table permettent à des chercheurs de trouver des vaccins en trois mois.

Bande de cons. Vraiment rien dans le citron. 

Bravo ! Tout est dit.

Portrait de RED2510
3/août/2021 - 09h52
TommyRose a écrit :

Celui qui bosse dans le corps médical et qui voit l'économie mondiale détruite pour un virus qui ne fait pas le tiers des morts des accident de voiture, qui voit tous les médecins intervenants médias corrompus par Gilead, qui voit les états européens acheter en milliards d'euros le Remdesivir au lendemain de l'annonce de sa dangerosité et de son inefficacité, qui voit le Lancet et une autre publication médicale prestigieuse pris en flagrant délit de mensonge corruptif pour la première fois de leur histoire, qui voit qu'on veut vacciner des enfants alors que cela ne sert à rien avec un produit plus que douteux, qui voit les meilleurs spécialistes mondiaux hurler au fou sur l'absence de recul sur cette nouvelle technologie ADN/ARN, OUI, il a bien raison de se poser des questions. Au vu du contexte, ce sont ceux qui ne doutent de rien qui devraient dégager de la médecine, et vite, et avec pertes et fracas.

Le grand Charles disait en rigolant : "des chercheurs qui cherchent, on en trouve, mais des chercheurs qui trouvent, on en cherche".

Tout le monde est bien d'accord sur le fait que mettre des milliards sur la table ne permet en rien de trouver du personnel médical. Vrai, non ?

En revanche, les mêmes ne s'étonnent en rien du fait que mettre des milliards sur la table permettent à des chercheurs de trouver des vaccins en trois mois.

Bande de cons. Vraiment rien dans le citron. 

C'est qui les "les meilleurs spécialistes mondiaux qui hurlent au fou sur l'absence de recul sur cette nouvelle technologie ADN/ARN" ? Parce que l'ARN est connu depuis plus de 50 ans et est utilisé pour des traitements sur le cancer l'utilisent déjà ! enfin l'ADN n'a strictement rien à voir avec le vaccin à ARN messager mais vous aimez entretenir la confusion pour servir vos intérêts.

Ensuite le COVID a tué beaucoup plus de monde que les morts sur la route, mais là encore vous racontez n'importe quoi pour le minimiser. Finalement, je me dis que si j'étais politique et que je voudrais réduire la population mondiale, je ferais appel à vous et vos collègues.

Portrait de RED2510
3/août/2021 - 09h31
VNBis a écrit :

Hé le cassos prend leur place qu'on se marre !

Ce gouvernement vient de valider le licenciement pour raison médicale, une première !

Les syndicats ils sont où ?

Petit rappel, cela existe déjà pour la fièvre jaune et là tout le monde trouve cela normal

Portrait de MS54840
3/août/2021 - 09h11

Où sont les syndicats, en vacances ? il faut se réveiller (des atteintes aux droits du travail). L'Etat en profite du virus pour s'en prennent aux plus précaires ! quel aubaine et un super cadeaux aux entreprises ! les licenciements vont explosés ! il va y avoir des abus de certains patrons qui vont en profiter.

Portrait de Shaka666
3/août/2021 - 09h03
maurice anticassos a écrit :

Celui qui bosse dans le corps medical mais ne croit pas en la medecine n'a rien à faire dans ce metier. Point barre

Ca ne concerne pas qu'eux, mais aussi les salariés des bars, restaurants, cinémas, théatres, musées, parcs zoologiques, bibliothèques...

Portrait de maurice anticassos
3/août/2021 - 08h54

Celui qui bosse dans le corps medical mais ne croit pas en la medecine n'a rien à faire dans ce metier. Point barre