03/08 07:44

Coronavirus - L'île française de la Guadeloupe "dans une situation catastrophique" va être reconfinée pour au moins trois semaines à partir de demain soir face à la hausse fulgurante des cas de Covid

La Guadeloupe, confrontée à une "situation catastrophique" sur le plan de l'épidémie du Covid-19, va être reconfinée pour une durée d'au moins trois semaines à partir de mercredi 20H00, a annoncé lundi le préfet Alexandre Rochatte. L'île antillaise suit le territoire voisin de la Martinique, confiné depuis vendredi soir pour trois semaines aussi.

"Nous sommes dans une situation catastrophique, nous avons dépassé les 3.000 cas par semaine", a alerté Valérie Denux, directrice générale de l'Agence régionale de santé (ARS) de Guadeloupe, lors d'une conférence de presse commune avec le préfet. "On est rentré dans une phase extrêmement difficile", a souligné M. Rochatte, évoquant des "mesures indispensables quand on voit ce qui se passe durant le week-end alors que le couvre-feu a été réinstauré".

A partir de mercredi soir, le couvre-feu sera donc "avancé à 20H00 jusqu'à 05H00", et dans la journée il y aura "des restrictions de déplacement dans une sphère de 10 km autour de son domicile", a précisé le préfet. "Pour aller plus loin, il faut un motif impérieux" et une attestation sera nécessaire, a-t-il ajouté.

Des habitants de Pointe-à-Pitre (Guadeloupe)s'apprêtent à se faire vacciner, le 30 juillet 2021

Si les commerces restent ouverts, ainsi que les restaurants à midi, les bars seront tous fermés, tout comme les gymnases, stades et piscines. Il sera interdit de pique-niquer sur les plages et d'emporter des sonos sur les bateaux pour y organiser des soirées.

Sur les plages, seule la présence "dynamique" sera permise, dans le cadre de promenade, baignade ou activité sportive individuelle.

En revanche, la présence dite "statique" sera proscrite. "J'en appelle, a insisté le préfet, à ce que toutes les manifestations du mois d'août soient annulées ou reportées, notamment les fêtes patronales", très fêtées en Guadeloupe. "J'espère qu'on n'aura pas besoin d'aller plus loin", a conclu le préfet, indiquant qu'un nouveau point serait fait la semaine prochaine. Valérie Denux a souligné que le nombre de cas de Covid-19 avait été "multiplié par plus de 10 en 3 semaines".

"Le taux d'incidence est à 828 pour 100.000 habitants. On n'a jamais atteint ce taux en Guadeloupe", a-t-elle insisté. Appelant "toutes les forces médicales qui voudraient bien nous aider" à le faire, "y compris ceux qui sont en congés sur le territoire", elle a également indiqué qu'aucun des 22 patients qui se trouvent actuellement en réanimation Covid sur l'île n'étaient vaccinés. L'île de la Réunion a également renoué ce week-end avec un confinement partiel en journée pour deux semaines, renforcé d'un couvre-feu strict de 18H00 à 05H00..

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
4/août/2021 - 11h15
croco a écrit :

@PhilRAI Vous dites que les études concernant l'inefficacité des traitements sont bidons, mais bien sûr si demain il y en a une qui annonce une efficacité, là elle ne sera pas bidon.

Oui, quand elles sont organisés par les grands labos elles sont bidons. Mais il faut regarder l'ensemble des études sur C19 par exemple. Elles sont largement en faveur des médicaments, même si on peut aussi trouver des études favorables bidons. De toutes manières toutes les études sont critiquables, elles prennent des groupes sélectionnés, avec des procédure strictes ce qui fait qu'en cours de route certains réagissent mal, donc sont enlevés, etc. ... Alors que dans la réalité les médecins adaptent les médicaments et leur posologie souvent plusieurs fois de suite en fonction des réponses des patients. Et ce sont ces médecins qui ont les meilleurs résultats, pas besoin d'études artificielles pour le constater.

Portrait de PhilRAI
3/août/2021 - 16h24
RED2510 a écrit :

Mais oui, vous êtes certains d'avoir raison sans aucunes preuves tangibles et quand on vous mets face à vos paradoxe, vous répondez à côté ou alors avec "le grand reset" (je vous ai déjà expliqué que, faute de l'avoir lu, vous n'y avez rien compris du fond). 

je réitère ma remarque : les labos pharmaceutiques ne pèsent qu'une centaine de milliard de dollars alors que la crise en a coûtée des milliers de milliards au reste de l'industrie autrement plus puissante. Rien qu'avec cela, et c'est un fait irréfutable sur le point financier, votre argumentation tombe à l'eau

Ce n'est pas parce parce qu'on ne sait pas expliquer un fait que ce fait n'existe pas ! Vous n'avez aucune idée des pressions et puissances qui agissent en arrière plan. Votre suggestion n'est pas plus démontrée qu'une autre. On peut juste constater les faits : ce sont les labos qui mènent la danse et qui imposent leurs vaccins partout dans le monde. Et tout cela colle avec le grand reset, jusqu'à l'utilisation de la pandémie (comme d'ailleurs du changement climatique) pour changer les règles économiques mondiales par des gens qui prétendent diriger le monde. Un genre de bidule soviétique qui ne fonctionnera jamais mais qui sème la zizanie partout.

«un retour complet à la normale ne peut être envisagé avant qu'un vaccin soit disponible.»  § 1.2.2.1 du bouquin de KS

Portrait de PhilRAI
3/août/2021 - 15h56
croco a écrit :

@PhilRAI Bien que le site Francesoir soit proche des milieux complotistes, j'ai lu quand même votre source, et je n'ai pas vu l'indication concernant la pression des laboratoires. C'est le passage qui dit que les commandes ne peuvent pas être annulées ? Dans l'hypothèse où ça soit vrai, je ne vois pas en quoi c'est une pression pour ne pas chercher des traitements. Surtout que dans les faits c'est faux, il y a des tas d'études y compris en France, concernant des traitements. Et sans doute d'ailleurs qu'on en aura dans les mois qui viennent.

Vous n'avez pas  bien lu : "l’accord conclu avec Pfizer ne leur permet pas d’échapper à leur contrat, qui stipule que même si un médicament efficace était trouvé pour traiter le Covid-19, le contrat ne peut pas être annulé". 

C'est clair, s'il y a un traitement le vaccin n'est plus utile, donc la France se retrouve avec un stock de vaccins inutilisables.

Les études sur ces traitements ? totalement bidons ! depuis le début, elles ne servent qu'à empêcher toute utilisations de ces traitements. Tous les médecins qui les prescrivent tout de même constatent leur efficacité, partout dans le monde, ainsi que quasiment toutes les études sur ce sujet.

Ah et puis cela : « L’acheteur reconnaît que les effets à long terme et l’efficacité du vaccin ne sont actuellement pas connus et qu’il peut y avoir des effets indésirables du vaccin qui ne sont actuellement pas connus ».

Et pourtant on veut nous obliger à nous vacciner !!! Par contre, les médicaments connus depuis des dizaines d'années, non, interdit de les tester ! 

Si avec ça vous ne comprenez pas qu'on se fiche de nous ... 

Portrait de RED2510
3/août/2021 - 14h12
PhilRAI a écrit :

Moi je constate l'importance des pressions des laboratoires. C'est factuel. Tout le reste n'est que politique, voir le grand reset. 

Reste toujours l'inconnu des contrats avec les laboratoires : francesoir.fr/societe-sante/pfizerleak-les-contrats-surprenants-vaccins-pfizer

Mais oui, vous êtes certains d'avoir raison sans aucunes preuves tangibles et quand on vous mets face à vos paradoxe, vous répondez à côté ou alors avec "le grand reset" (je vous ai déjà expliqué que, faute de l'avoir lu, vous n'y avez rien compris du fond). 

je réitère ma remarque : les labos pharmaceutiques ne pèsent qu'une centaine de milliard de dollars alors que la crise en a coûtée des milliers de milliards au reste de l'industrie autrement plus puissante. Rien qu'avec cela, et c'est un fait irréfutable sur le point financier, votre argumentation tombe à l'eau

Portrait de PhilRAI
3/août/2021 - 13h19
RED2510 a écrit :

le "diktat des labos pharmaceutiques", laissez moi rire, ils ne pèsent qu'une centaine de milliard de dollars alors que la crise en a coûtée des milliers de milliards au reste de l'industrie autrement plus puissante. 

Mais bon dans votre logique de persécution cela doit se comprendre.. 

On est proche du cas psychatrique avec vous

Moi je constate l'importance des pressions des laboratoires. C'est factuel. Tout le reste n'est que politique, voir le grand reset. 

Reste toujours l'inconnu des contrats avec les laboratoires : francesoir.fr/societe-sante/pfizerleak-les-contrats-surprenants-vaccins-pfizer

Portrait de PhilRAI
3/août/2021 - 13h17
stbx00 a écrit :

Vous répondez à côté sur chaque point et pensez que c'est moi qui ait un problème de logique.

Pas besoin d'étude ? C'est juste la base minimale en médecine... L'observation ne suffit pas, tout traitement doit être validé par une étude sinon ce n'est pas de la médecine.

Je confirme pas de recul pour les médicaments que vous citez POUR TRAITER LA COVID19. Que ces médicaments soient efficaces sur d'autres maladies tant mieux mais ça ne veut pas dire qu'ils seront sans conséquence pour celle ci ! C'est pourquoi là encore en fait des études d'efficacité avant de les valider...

Les effets secondaires des vaccins a été étudiés, répertoriés et on l'a assez expliqué: Il n'y a pas d'effets secondaires inconnus apparaissant au delà de quelques mois. Ce que vous admettez pour les médicaments vous devriez l'admettre pour les vaccins (et c'est moi qui ait un problème de logique...).

Les médicaments en question sont étudiés contrairement à ce que vous affirmez. Pour l'hydroxychloroquine de moins en moins car les études qui se sont enchainées démontrent que malheureusement ça ne fonctionne pas... Pour l'Ivermectine il y en a encore par exemple.

Les vaccins actuels fonctionnent (et là ce sont bien l'ensemble des études qui le démontrent) mais rien ne dit que ça sera le cas sur d'autres variants...

J'ai répondu précisément à chaque point !  Vous n'avez visiblement pas de culture scientifique. L'observation, suivi de la  reproductibilité sont les bases. Les études pour comprendre viennent ensuite. Or pour les médicaments cités on observe une efficacité réelle à 2 ou 3 jours. Tous les médecins qui les prescrivent le confirment. Il n'y a aucun témoignage de médecins disant qu'ils ont prescrit sans efficacité. Pas besoin d'études bidons faites avec des population restreintes et triées. 

Non ! les effets secondaires des vaccins n'ont pas été étudiés, l'étude observationnelle se fait maintenant avec les cobayes vaccinés . C'est cela que visiblement vous n'arrivez pas à comprendre. Et les résultats sont désastreux : très faible efficacité, forts effets secondaires. Tout le contraire de ce qu'on constate avec les médicaments cités. Et puis concernant les vaccins on ne sait rien des effets secondaires après plusieurs mois puisque ça ne fait que 7 mois qu'ils sont réellement utilisés ! Je persiste vous avez toujours des problèmes avec la logique.

Pour les médicaments cités la grande majorité des études prouvent leur efficacité et l'absence de danger. Vous devriez vraiment vous renseigner. Par ex. : c19ivermectin.com

Les vaccins actuels fonctionnent très mal avec le variant delta. Il faudra revacciner à chaque fois avec un temps de retard, donc avec très peu d'efficacité mais toujours avec les graves effets secondaires. Seuls les médicaments peuvent arrêter le virus.

Portrait de stbx00
3/août/2021 - 11h54
PhilRAI a écrit :

L'hydroxychloroquine n'a pas perdu de son efficacité ! Pas besoin d'études, il suffit d'observer les résultats sur le terrain.

Pas assez de recul pour les médicaments ? juste plusieurs dizaines d'années ce qui fait qu'on connaît exactement leurs contre indications et leurs effets secondaires  par ailleurs très faibles. Et puis voilà plus d'un an qu'ils sont utilisés avec efficacité. Aucun retour négatif.

Rien à voir avec les vaccins prototypes dont on ne connait rien, et qu'on veut nous imposer juste à partir des dires de leurs fabricants. Aucune étude indépendante n'existe. 

Donc pourquoi interdire une expérimentation sur le terrain des médicaments connus depuis des dizaines d'années sans aucun problème et autoriser, et même imposer une expérimentation sur le terrain de vaccins prototypes dont on ne connaît rien mais qui au fil du temps prouvent leur peu d'efficacité et leur dangerosité. ?

Si vous ne voyez pas la différence c'est que vous avez un sérieux problème avec la logique.

Vous répondez à côté sur chaque point et pensez que c'est moi qui ait un problème de logique.

Pas besoin d'étude ? C'est juste la base minimale en médecine... L'observation ne suffit pas, tout traitement doit être validé par une étude sinon ce n'est pas de la médecine.

Je confirme pas de recul pour les médicaments que vous citez POUR TRAITER LA COVID19. Que ces médicaments soient efficaces sur d'autres maladies tant mieux mais ça ne veut pas dire qu'ils seront sans conséquence pour celle ci ! C'est pourquoi là encore en fait des études d'efficacité avant de les valider...

Les effets secondaires des vaccins a été étudiés, répertoriés et on l'a assez expliqué: Il n'y a pas d'effets secondaires inconnus apparaissant au delà de quelques mois. Ce que vous admettez pour les médicaments vous devriez l'admettre pour les vaccins (et c'est moi qui ait un problème de logique...).

Les médicaments en question sont étudiés contrairement à ce que vous affirmez. Pour l'hydroxychloroquine de moins en moins car les études qui se sont enchainées démontrent que malheureusement ça ne fonctionne pas... Pour l'Ivermectine il y en a encore par exemple.

Les vaccins actuels fonctionnent (et là ce sont bien l'ensemble des études qui le démontrent) mais rien ne dit que ça sera le cas sur d'autres variants...

Portrait de RED2510
3/août/2021 - 11h54
PhilRAI a écrit :

Le monde entier est soumis au diktat de l'OMS, des labos pharmaceutiques et de leurs politiques corrompus.

le "diktat des labos pharmaceutiques", laissez moi rire, ils ne pèsent qu'une centaine de milliard de dollars alors que la crise en a coûtée des milliers de milliards au reste de l'industrie autrement plus puissante. 

Mais bon dans votre logique de persécution cela doit se comprendre.. 

On est proche du cas psychatrique avec vous

Portrait de RED2510
3/août/2021 - 11h51
VNBis a écrit :

Vous avez enfin fait un examen pertinent de votre personnalité, bravo !

Se remettre en question est signe d'intelligence, pensez-y pour vous !

Portrait de PhilRAI
3/août/2021 - 11h17
RED2510 a écrit :

toujours le même blabla, mais comme toi tu sais ce qui marche, comment cela se fait que le monde entier est trop con pour comprendre !!!

Le monde entier est soumis au diktat de l'OMS, des labos pharmaceutiques et de leurs politiques corrompus.

Portrait de PhilRAI
3/août/2021 - 11h16
stbx00 a écrit :

Je ne peux pas imaginer que vous croyez encore à l'hydroxychloroquine... D'autres médicaments sont analysés et les études donneront leur verdict mais je suis toujours surpris de voir que les mêmes qui refusent le vaccin sous prétexte qu'il n'y aurait "pas assez de recul" sont prêt à utiliser des médicaments qui n'ont justement aucun recul avec la Covid19 (ou même qui ne sont clairement pas efficaces).  

L'hydroxychloroquine n'a pas perdu de son efficacité ! Pas besoin d'études, il suffit d'observer les résultats sur le terrain.

Pas assez de recul pour les médicaments ? juste plusieurs dizaines d'années ce qui fait qu'on connaît exactement leurs contre indications et leurs effets secondaires  par ailleurs très faibles. Et puis voilà plus d'un an qu'ils sont utilisés avec efficacité. Aucun retour négatif.

Rien à voir avec les vaccins prototypes dont on ne connait rien, et qu'on veut nous imposer juste à partir des dires de leurs fabricants. Aucune étude indépendante n'existe. 

Donc pourquoi interdire une expérimentation sur le terrain des médicaments connus depuis des dizaines d'années sans aucun problème et autoriser, et même imposer une expérimentation sur le terrain de vaccins prototypes dont on ne connaît rien mais qui au fil du temps prouvent leur peu d'efficacité et leur dangerosité. ?

Si vous ne voyez pas la différence c'est que vous avez un sérieux problème avec la logique.

Portrait de stbx00
3/août/2021 - 10h54
soly a écrit :

La faute aux pseudos médecins véreux qui viennent à longueur de journée dans les médias et qui font croire que le vaccin protège et permet de moins transmettre le virus. Ce qui est  totalement faux et c'est prouvé par des scientifiques américains.

Dans quelques semaines les vaccinés iront docilement se faire injecter la 3 ème dose afin d'écouler les stocks de Pfizer... 

Et les variants seront toujours là...

Oui bien sur, l'immense majorité des spécialistes, professeurs, chercheurs, médecins sont véreux et soumis à Macron et aux labos.

C'est dingue comme une étude américaine sur 900 cas concernant le variant Delta devient " c'est prouvé par des scientifiques américains". Par contre les nombreuses études qui démontrent l'efficacité des vaccins sont forcements des faux. Pourtant quand on constate qu'en France 85% des nouvelles hospitalisations concernent des non vaccinés ça devrait faire réfléchir...

Pour en revenir à l'étude américaine en question, s'il semble effectivement que la charge virale des cas positifs soit la même qu'on soit vacciné ou non, il y a des grosses différences au bout de quelques jours... Et si le vaccin n'empêche pas la contamination, il protège des formes graves...

Quand vous êtes vacciné, vous pouvez être contaminés mais dans les quelques heures qui suivent l’entrée du virus dans votre corps, il est attaqué par votre système immunitaire qui sait le reconnaître et qui sait utiliser les bons outils pour le détruire. La charge virale va donc diminuer : vous allez être moins contaminant que quelqu’un de pas vacciné et ça vous évite d’être en contact de façon trop longue avec le virus », explique l’épidémiologiste au CHU de Lille Philippe Amouyel.

Portrait de RED2510
3/août/2021 - 10h54
VNBis a écrit :

Vous savez combien ont déjà quitté la profession ? combien sont plaqués dans les ARS qui ont prouvé qu'elles ne servaient à rien ? Combien de soignants sont sans emploi faute de budget pour embaucher ? Combien sont à temps partiel et cherchent un temps plein?

Des solutions ça existe, il suffit de le vouloir

Moi être trop stupide mais toi savoir de source sûre ( ta source, c'est toujours la belle soeur du cousin de ton oncle par alliance au second degré ?)

Portrait de RED2510
3/août/2021 - 10h52
PhilRAI a écrit :

Qu'on leur foute la paix ! qu'on arrête la vaccination inefficace dangereuse et inutile, qu'on autorise les médecins à faire leur boulot en prescrivant les médicaments efficaces : hydroxychloroquine, azithromycine, ivermectine, doxycycline ou autres . Et on ne parlera plus du covid.

toujours le même blabla, mais comme toi tu sais ce qui marche, comment cela se fait que le monde entier est trop con pour comprendre !!!

Portrait de stbx00
3/août/2021 - 10h46
PhilRAI a écrit :

Qu'on leur foute la paix ! qu'on arrête la vaccination inefficace dangereuse et inutile, qu'on autorise les médecins à faire leur boulot en prescrivant les médicaments efficaces : hydroxychloroquine, azithromycine, ivermectine, doxycycline ou autres . Et on ne parlera plus du covid.

Je ne peux pas imaginer que vous croyez encore à l'hydroxychloroquine... D'autres médicaments sont analysés et les études donneront leur verdict mais je suis toujours surpris de voir que les mêmes qui refusent le vaccin sous prétexte qu'il n'y aurait "pas assez de recul" sont prêt à utiliser des médicaments qui n'ont justement aucun recul avec la Covid19 (ou même qui ne sont clairement pas efficaces).  

Portrait de soly
3/août/2021 - 10h31
MS54840 a écrit :

En métropole, ce sera pour fin août, car il ne faut pas froisser les vacanciers entassés à 50 000 sur un plage où dans une rue. Je connais un vaccinés qui s'en fou, ne porte plus le masque car il dit qu'il a sa dose ! Peu de monde respecte les distances entre gens surtout dans les petites villes ou villages ! groupement de personnes, invitation chez l'un et chez l'autre sans maques... donc on aura aussi notre confinement ! (de plus, beaucoup de touristes étrangers parfois qui eux viennent aussi avec leur variants, aucun contrôle sanitaire par l'autoroute).

La faute aux pseudos médecins véreux qui viennent à longueur de journée dans les médias et qui font croire que le vaccin protège et permet de moins transmettre le virus. Ce qui est  totalement faux et c'est prouvé par des scientifiques américains.

Dans quelques semaines les vaccinés iront docilement se faire injecter la 3 ème dose afin d'écouler les stocks de Pfizer... 

Et les variants seront toujours là...

Portrait de PhilRAI
3/août/2021 - 10h24

Qu'on leur foute la paix ! qu'on arrête la vaccination inefficace dangereuse et inutile, qu'on autorise les médecins à faire leur boulot en prescrivant les médicaments efficaces : hydroxychloroquine, azithromycine, ivermectine, doxycycline ou autres . Et on ne parlera plus du covid.

Portrait de th93100
3/août/2021 - 10h16
Plantinios a écrit :

22 hospitalisé pour 400.000 habitants... C'est vraiment un carnage!! On devrait peut etre vitrifier l'ile avec une bombe atomique pour ne prendre aucuns risque? 

Merci d'avoir confirmé votre inaptitude à comprendre.

Portrait de th93100
3/août/2021 - 10h13
geneva a écrit :

Alors, qu'en pensent les anti-vax ????

Ils ne pensent pas, ils ne sont pas équipés pour

Portrait de quiditmieux
3/août/2021 - 09h53
MS54840 a écrit :

En métropole, ce sera pour fin août, car il ne faut pas froisser les vacanciers entassés à 50 000 sur un plage où dans une rue. Je connais un vaccinés qui s'en fou, ne porte plus le masque car il dit qu'il a sa dose ! Peu de monde respecte les distances entre gens surtout dans les petites villes ou villages ! groupement de personnes, invitation chez l'un et chez l'autre sans maques... donc on aura aussi notre confinement ! (de plus, beaucoup de touristes étrangers parfois qui eux viennent aussi avec leur variants, aucun contrôle sanitaire par l'autoroute).

exactement, il y a tellement de gens qui pensent que parce qu'ils sont vaccinés ils ne risquent plus rien. Sauf que ce sont eux qui vont transmettre le plus le virus aux autres. C'est le chat qui se mort la queue. Comme les gens ne veulent se priver de rien (cf les plages bondées et autres endroits touristiques), on n'est pas sortie de l'auberge ...

Portrait de nebuleuse75
3/août/2021 - 09h43 - depuis l'application mobile

Voilà les conséquences quand on préfère le " Zouk " à la vaccination...!!!

Portrait de RED2510
3/août/2021 - 09h26
VNBis a écrit :

En ouvrant des lits de réa, et pas que là bas

Et la réorganisation des parcours de soins ? Nada

L'état nous a fait débourser 500 milliards en 1 an et rien n'a été dans ce sens

Si une autre épidémie surgit, plus léthale nous ne serons pas plus prêts

C'est surtout cela qui est inquiétant 

Parce que vous croyez qu'il suffit de décider d'ouvrir des lits en réanimation pour que ceux-ci soient immédiatement disponible ?

vous savez combien de temps il faut pour former du personnel ?

Portrait de Yvounette
3/août/2021 - 09h25

La ville francaise de Marseille en prend le chemin !!

Portrait de stbx00
3/août/2021 - 09h05
Plantinios a écrit :

22 hospitalisé pour 400.000 habitants... C'est vraiment un carnage!! On devrait peut etre vitrifier l'ile avec une bombe atomique pour ne prendre aucuns risque? 

Est-ce qu'il vaut mieux attendre d'être submergé pour prendre des mesures ou essayer d'anticiper un peu ?

Portrait de Libertas
3/août/2021 - 09h04
Plantinios a écrit :

22 hospitalisé pour 400.000 habitants... C'est vraiment un carnage!! On devrait peut etre vitrifier l'ile avec une bombe atomique pour ne prendre aucuns risque? 

Houla, avec un raisonnement pareil, heureusement que ce n'est pas vous qui êtes aux commandes, vous ne semblez pas être un grand stratège. Les décisions politiques doivent se prendre en amont, c'est comme si vous disiez qu'il ne faut pas sécuriser les centrales nucléaires tant qu'aucune n'a explosé ! C'est comme à l'époque où les gens ne comprenaient pas pourquoi on parlait du Covid alors qu'il n'y avait qu'une dizaine de mort à Wuhan. C'est la prévision des morts futurs qui compte, pas les morts actuels ! Là il y a un décalage de 2 semaines entre les cas et les hospitalisations, et on voit que la courbe des hospitalisations augmente. Il faut donc faire une modélisation pour calculer combien il y aura d'hospitalisations si on ne fait rien. Et comme cette modélisation indique que les hôpitaux seraient saturés (à cause de la faible vaccination), on décide du confinement.

Portrait de RED2510
3/août/2021 - 08h58
MS54840 a écrit :

En métropole, ce sera pour fin août, car il ne faut pas froisser les vacanciers entassés à 50 000 sur un plage où dans une rue. Je connais un vaccinés qui s'en fou, ne porte plus le masque car il dit qu'il a sa dose ! Peu de monde respecte les distances entre gens surtout dans les petites villes ou villages ! groupement de personnes, invitation chez l'un et chez l'autre sans maques... donc on aura aussi notre confinement ! (de plus, beaucoup de touristes étrangers parfois qui eux viennent aussi avec leur variants, aucun contrôle sanitaire par l'autoroute).

Vous "connaissez un vacciné qui s'en fouT" !

laisser supposer que c'est la norme c'est un peu malhonnête non. On a tous vu les images des manifestants anti-pass, sans aucun masque et réunis à plusieurs centaine. Et comme la plupart ne sont pas vaccinés, je crois que le problème est bien plus grave de ce côté. En plus 85% des réanimations COVID sont occupées par des non vaccinés.

A un moment les chiffres parlent non !

Portrait de Plantinios
3/août/2021 - 08h38

22 hospitalisé pour 400.000 habitants... C'est vraiment un carnage!! On devrait peut etre vitrifier l'ile avec une bombe atomique pour ne prendre aucuns risque? 

Portrait de kylun2004
3/août/2021 - 08h38
Enfoirébis a écrit :

Mais est-ce qu'ils sont malades ? Ou c'est juste des personnes testées positives au convid19 avec le fameux test Pcr et je pense que si ça continue ça on ne va jamais en sortir de ce délire puisque les symptômes de la maladie du convid 19 ressemble à celle d'une grippe, d'un rhume ou d'une gastro et que maintenant dès que tu tousses ou t'a la fièvre directe tu passes par le test Pcr voilà pour moi, c'est une arnaque sans fin.

arreter un peu de dire que c'est une arnaque, c'est d'un ridicule sans nom.

Par contre effectivement, hausse de contaminé ne veut pas spécialement dire hausse des hospitalisation. pour le cas de la guadeloupe, il y a des hospitalisations donc la c'est dangereux. et dans les hospitalisation, ce sont des non vaccinés. 

Comme je le répète souvent sur ce site, vacciné ne veut pas dire immunisé mais "protégé" contre les formes graves de la maladie. on le voit bien en Belgique ou plus de 80% de la population a reçus 1 doses et 65% 2 doses, les contamination augmentent très faiblement mais les hospitalisations continue de diminuer. Par contre la communication a été super bonne puisque malgré la vaccination, les geste barrières sont toujours de rigueur.

 

Portrait de Enfoirébis
3/août/2021 - 08h31

Mais est-ce qu'ils sont malades ? Ou c'est juste des personnes testées positives au convid19 avec le fameux test Pcr et je pense que si ça continue ça on ne va jamais en sortir de ce délire puisque les symptômes de la maladie du convid 19 ressemble à celle d'une grippe, d'un rhume ou d'une gastro et que maintenant dès que tu tousses ou t'a la fièvre directe tu passes par le test Pcr voilà pour moi, c'est une arnaque sans fin.

Portrait de geneva
3/août/2021 - 08h27

Alors, qu'en pensent les anti-vax ????