19/07 18:52

Pegasus - Placé sur écoute "par un état étranger", Eric Zemmour s'en prend au gouvernement Français : "Si il savait mais n’a rien fait, alors c’est un scandale. S’il l’ignorait, c’est inquiétant" - Vidéo

Mise à jour lundi à 18h49: Eric Zemmour vient de réagir après avoir été mis sur écoute et s'attaque au gouvernement Français dans le message ci-dessous : "J’apprends avoir été mis sur écoute par un État étranger. Si le gouvernement savait mais n’a rien fait, alors c’est un scandale. S’il l’ignorait, c’est inquiétant. Cela prouve notre grande fragilité face aux ingérences étrangères."

.

Des militants, des journalistes et des opposants du monde entier ont été espionnés grâce à un logiciel mis au point par l'entreprise israélienne NSO Group, selon une enquête publiée dimanche qui renforce les soupçons pesant de longue date sur cette société. (Voir extrait vidéo ci-dessus)

Cette entreprise, fondée en 2011 au nord de Tel-Aviv commercialise, le logiciel espion Pegasus qui, s'il est introduit dans un smartphone, permet d'en récupérer les messages, les photos, les contacts, et même d'écouter les appels de son propriétaire. NSO Group a régulièrement été accusé de faire le jeu de régimes autoritaires, mais a toujours assuré que son logiciel servait uniquement à obtenir des renseignements contre des réseaux criminels ou terroristes.

L'enquête publiée dimanche par un consortium de dix-sept médias internationaux, dont font notamment partie les quotidiens français Le Monde, britannique The Guardian, et américain The Washington Post, entame sa crédibilité.

Leur travail se fonde sur une liste obtenue par les organisations Forbidden Stories et Amnesty International et qui comprend, selon eux, 50.000 numéros de téléphone que les clients de NSO ont sélectionnés depuis 2016 en vue d'une surveillance potentielle.

Elle inclut les numéros d'au moins 180 journalistes, 600 hommes et femmes politiques, 85 militants des droits humains, ou encore 65 chefs d'entreprise... d'après l'analyse menée par le consortium qui a localisé de nombreux numéros au Maroc, en Arabie saoudite ou au Mexique. Sur cette liste, figure d'ailleurs le numéro du journaliste mexicain Cecilio Pineda Birto, abattu quelques semaines après son apparition sur ce document.

Des correspondants étrangers de plusieurs grands médias, dont le Wall Street Journal, CNN, France 24, Mediapart, El Pais, ou l'AFP en font aussi partie. D'autres noms de personnalités figurant sur la liste -- qui comprend notamment un chef d'Etat et deux chefs de gouvernement européens -- seront divulgués dans les prochains jours.

Les journalistes du "Projet Pegasus" ont rencontré une partie des détenteurs de ces numéros et ont récupéré 67 téléphones qui ont fait l'objet d'une expertise technique dans un laboratoire d'Amnesty International.

Elle a confirmé une infection ou une tentative d'infection par le logiciel espion de NSO Group pour 37 appareils, dont 10 situés en Inde, selon les compte-rendus publiés dimanche. Deux des téléphones appartiennent à des femmes proches du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, assassiné en 2018 dans le consulat de son pays à Istanbul par un commando d'agents venus d'Arabie saoudite, écrivent-ils.

Pour les 30 autres, les résultats ne sont pas probants, souvent car les propriétaires des numéros ont changé de téléphone. "Il y a une forte corrélation temporelle entre le moment où les numéros sont apparus sur la liste et leur mise sous surveillance", précise le Washington Post. Cette analyse s'ajoute à une étude, menée en 2020, par le Citizen Lab de l'université de Toronto, qui avait confirmé la présence du logiciel Pegasus dans les téléphones de dizaines d'employés de la chaîne Al-Jazeera du Qatar. WhatsApp avait également reconnu en 2019 que certains de ses utilisateurs en Inde avaient été espionnés par ce logiciel.

Le groupe NSO a, comme à chaque fois, "nié fermement les fausses accusations portées" dans l'enquête.

Elle "est bourrée de suppositions erronées et de théories non corroborées, les sources ont fourni des informations qui n'ont aucune base factuelle", a-t-il écrit sur son site, en précisant envisager de porter plainte en diffamation. NSO est loin d'être la seule entreprise israélienne à être soupçonnée de fournir des logiciels espion à des gouvernements étrangers peu regardants sur les droits humains, avec le feu vert du ministère israélien de la Défense.

Le logiciel "DevilsTongue" de la société Saito Tech Ltd, plus connue sous le nom de Candiru, a été utilisé contre une centaine de responsables politiques, dissidents, journalistes et militants, ont affirmé jeudi des experts de Microsoft et de Citizen Lab.

Des entreprises d'origine israélienne comme NICE Systems et Verint ont fourni des technologies aux polices secrètes de l'Ouzbékistan et du Kazakhstan, ainsi qu'aux forces de sécurité de Colombie, avait estimé en 2016 l'ONG Privacy International.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de seb2746
19/juillet/2021 - 23h13

Encore une fois, Israel toujours derrière les écoutes au niveau du matériel pour le faire, à quel moment on va enfin taper du poing sur la table contre eux ?

 

C'est pas la 1ere fois en plus, les serveurs pour le logiciel sont dans ce pays en plus, qu'importe QUI l'utilise (Usa y compris), un backup complet est chez NSO en plus.

Portrait de QSP-25
19/juillet/2021 - 21h20
Steyr Mannlicher a écrit :

smiley

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. J'ai expliqué et vous ne comprenez toujours pas.  Au fait ?  Quand est il de votre triple culbute avec votre appart à Noisy ? Ca fait 10 ans qu'on attend.  Et le confinement ? Pas trop en manque de livraison de Brown Sugar? Surtout que les boites sont fermées donc plus de BtoB dans les waters.  

Vaccinez vous sinon pas de Sables d'Olonne en Août. 

smiley

smiley

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas...

"Quand est il de votre triple culbute

Un peu dissipé, le p'tit pépère ce soir... smiley

Allez, je vous la donne : "Qu'en est-il ... ?"  smiley

 

Portrait de QSP-25
19/juillet/2021 - 20h54
Steyr Mannlicher a écrit :

smiley

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. J'ai expliqué et vous ne comprenez toujours pas.  Au fait ?  Quand est il de votre triple culbute avec votre appart à Noisy ? Ca fait 10 ans qu'on attend.  Et le confinement ? Pas trop en manque de livraison de Brown Sugar? Surtout que les boites sont fermées donc plus de BtoB dans les waters.  

Vaccinez vous sinon pas de Sables d'Olonne en Août. 

smiley

smiley

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas... smiley

"Quant est il de votre triple culbutesmileysmiley

Portrait de QSP-25
19/juillet/2021 - 20h39
Steyr Mannlicher a écrit :

smiley

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. J'ai expliqué et vous ne comprenez toujours pas.  Au fait ?  Quand est il de votre triple culbute avec votre appart à Noisy ? Ca fait 10 ans qu'on attend.  Et le confinement ? Pas trop en manque de livraison de Brown Sugar? Surtout que les boites sont fermées donc plus de BtoB dans les waters.  

Vaccinez vous sinon pas de Sables d'Olonne en Août. 

smiley

Et bien p'tit pépère !? smiley

C'est l'été, les règles et les leçons d'orthographe s'éloignent, sauf celles que vous donnez à Swatss et à d'autres, et que vous feriez bien d'appliquer ! smiley

"Quand est il de votre triple culbute avec votre appart à Noisy ?"

"Surtout que les boites son fermées"

Continuez tout de même, vous m'amusez smiley

 

 

Portrait de alfa33
19/juillet/2021 - 20h21
Steyr Mannlicher a écrit :

Dans les Schtroumpfs c'est Gargamel et non Gargamelle.  Belle gamelle de votre part. 

Je saisis bien votre haine envers Eric Zemmour que je suppose venir de votre complexe d'infériorité intellectuelle en l'écoutant. Complexe largement justifié. 

Et oui, c'est bien à Gargamel des Schtroumpfs que les opposants de Zemmour le compare .

Et pas au Gargamelle de Rabelais ! smiley

Portrait de ΙΧΘΥΣ
19/juillet/2021 - 19h35

Il a raison dans les deux cas.

Portrait de swatss
19/juillet/2021 - 19h16

Voilà du Zemmour tout cracher , que dans le dénigrement et bien sur en utilisant le conditionnel...

pauvre petit chat , il me rappel la fille a son papa , toujours a jouer la victimisation....

Portrait de Partisane266
19/juillet/2021 - 12h31
TommyRose a écrit :

L'ingérence de plus en plus incroyable des régimes soi-disant démocratiques dans nos vies privées, est-ce qu'on s'en étonne encore, tant c'est devenu banal ?

Le Maroc une démocratie ? Je crois que tu n'as pas tout compris toi.