16/07 17:28

Inondations: Le bilan des intempéries dévastatrices en Europe a atteint au moins 126 morts, la plupart en Allemagne, où de nombreuses personnes restent disparues

17h26: Les inondations « sans précédent » qui ont dévasté une partie de la Belgique depuis mercredi ont fait au moins 20 morts, et une journée de deuil national sera observée mardi, a annoncé vendredi le gouvernement. Le Premier ministre Alexander De Croo a dit craindre une aggravation de ce bilan. Une vingtaine de personnes sont toujours portées disparues.

« En de nombreux endroits la situation reste extrêmement critique », a déclaré le dirigeant libéral flamand lors d’une conférence de presse. « Nous attendons toujours le bilan définitif, mais il se pourrait que ces inondations soient les plus catastrophiques que notre pays ait jamais connues », a affirmé M. De Croo. « Il s’agit de circonstances tout à fait exceptionnelles, sans aucun précédent dans notre pays », a-t-il ajouté, saluant la mobilisation de pays voisins pour aider les secouristes belges.

La province de Liège, dans l’est du pays, est la plus touchée par les crues et concentre la plus grosse partie des opérations de secours.

Les communes de Verviers et Pepinster ont recensé à elles seules au moins une dizaine de morts. A Pepinster, sur les bords de la Vesdre, un affluent de la Meuse, une vingtaine de maisons se sont effondrées, selon le bourgmestre Philippe Godin.

« On a une dizaine de personnes décédées et près d’une dizaine de personnes dont nous n’avons pas de nouvelles », a affirmé cet élu à l’AFP. Mardi prochain tout le pays sera invité à respecter une journée de deuil national, a ajouté le Premier ministre devant la presse à Bruxelles. Les drapeaux seront en berne dans tout le royaume et une minute de silence sera observée à midi, a-t-il précisé.

15h56: Le bilan des intempéries dévastatrices en Europe a atteint au moins 126 morts, la plupart en Allemagne, où de nombreuses personnes restent disparues, faisant craindre une tragédie bien plus grave encore. Il s'agit de la pire catastrophe naturelle dans ce pays depuis la guerre.

La Belgique paie aussi un lourd tribut avec au moins 23 décès. Et les inondations consécutives à des pluies diluviennes ont aussi causé de nombreux dégâts aux Pays-Bas, au Luxembourg ou encore en Suisse. Mais c'est l'ouest de l'Allemagne qui a été le plus affecté par les crues subites, avec à elle seule au moins 103 morts, selon le dernier bilan vendredi.

"Nous vivons ici depuis plus de 20 ans et nous n'avons jamais vécu quelque chose ça, c'est comme si nous étions en guerre", témoigne auprès de l'AFP un habitant de Schuld, un village de Rhénanie-Palatinat en grande partie détruit, Hans-Dieter Vrancken, 65 ans.

"C'est impossible à décrire avec des mots, en deux heures les voitures étaient emportées, les arbres arrachés et les maisons s'effondraient", ajoute-t-il. De nombreux villages de cette zone présentent une image de désolation.

Le bilan pourrait encore grimper : "Au fur et à mesure que les caves se vident ou qu'on pompe l'eau, nous ne cessons de tomber sur les corps de gens qui ont laissé leur vie dans ces flots, ce qui fait que je ne peux pas me prononcer sur le bilan final", a déploré vendredi Roger Lewentz, ministre de l'Intérieur de Rhénanie-Palatinat, l'une des deux régions les plus touchées avec la Rhénanie du Nord-Westphalie voisine. Près de Cologne, une portion de village s'est littéralement effondrée sur elle-même suite à un glissement de terrain vendredi. Les images, spectaculaires, de la zone sinistrée montraient un vaste cratère béant dans lequel se déversaient des masses de terre, d'eau brune et de débris. Les autorités ont prévenu que plusieurs personnes y avaient perdu la vie.

14h07: "Mes pensées vont aux victimes des intempéries qui touchent durement l'Allemagne, la Belgique, le Luxembourg et les Pays-Bas. La France est solidaire dans cette épreuve. Notre soutien est déjà déployé en Belgique. Il le sera partout où il sera utile", déclare le président Emmanuel Macron sur son compte Twitter. 

12h30: Le bilan des intempéries dévastatrices en Allemagne a encore grimpé, dépassant le seuil de la centaine de victimes avec 103 morts, ont annoncé vendredi les autorités. "Nous avons à l'heure actuelle 60 morts" dans la seule région de Rhénanie-Palatinat, l'une des plus touchées par les inondations, a annoncé la cheffe de son gouvernement régional, Malu Dreyer, ce qui porte le bilan national à 103 décès et le bilan européen, en incluant la Belgique, à 118.

10h56: Au moins 93 personnes sont mortes lors des graves intempéries et inondations qui frappent une partie de l'Allemagne, selon un nouveau bilan dressé vendredi par les autorités locales, portant le nombre total de décès en Europe à 108. En Rhénanie du nord-Westphalie (ouest), une des régions les plus touchées, le nombre de décès s'élève désormais à 43, contre 31 la veille ont annoncé vendredi les autorités régionales.

10h21: Le point sur ce que l'on sait ce matin

Le bilan des intempéries dévastatrices en Europe a grimpé ce matin à 93 morts, la plupart en Allemagne, où les secours continuent en outre à rechercher des centaines de personnes portées disparues. Dans l'ouest de l'Allemagne, zone particulièrement affectée par les inondations causées par des pluies diluviennes, le nombre de victime a augmenté à au moins 81, selon la police.

"Je crains que nous ne voyions toute l'étendue de la catastrophe que dans les prochains jours", a prévenu jeudi soir la chancelière Angela Merkel depuis Washington, où elle effectue une visite.

"Les inondations de la mort", titrait vendredi le quotidien Bild, le plus lu d'Allemagne après les pluies diluviennes qui se sont abattues sur plusieurs régions, semant désolation et terreur chez les habitants surpris par les crues subites. La Belgique, avec au moins 12 morts selon un nouveau bilan vendredi, le Luxembourg et les Pays-Bas, où plusieurs quartiers de Maastricht ont dû être évacués, ont également durement été touchés par les intempéries en Europe, qui ont à ce stade fait au moins 93 morts.

Mais c'est l'Allemagne qui paie le tribut le plus lourd avec au moins 81 morts selon le dernier bilan. En Rhénanie-Palatinat, une des régions les plus touchées, le nombre de décès recensés est passé vendredi matin de 28 à 50.

Et le bilan est probablement appelé à grimper en raison du nombre de personnes toujours portées disparues en Rhénanie du Nord-Westphalie et Rhénanie-Palatinat.

10h09: Plusieurs personnes sont décédées et d'autres portées disparues en Allemagne à suite d'un important glissement de terrain, consécutif aux violentes intempéries, qui a emporté vendredi matin des maisons dans une localité située non loin de Cologne, ont annoncé les autorités locales. Sur la commune de Erftstadt-Blessem, "les maisons ont été largement emportées par les eaux et certaines se sont effondrées. Plusieurs personnes sont portées disparues", selon un tweet de la communauté de communes de Cologne. Une porte-parole a précisé à l'AFP que plusieurs décès étaient "confirmés".

08h35: Le bilan des intempéries en Allemagne a grimpé à au moins 81 morts, suite à l'annonce vendredi de 50 décès dans la seule région du Rhénanie-Palatinat, dans l'ouest du pays, une des plus affectées par les crues. "Le nombre de morts a augmenté à 50", contre 28 comptabilisés la veille dans cette région, a indiqué à l'AFP le porte-parole du ministère de l'Intérieur de Rhénanie-Palatinat, Timo Haungs.

De nombreuses personnes restent en outre portées disparues dans l'ouest du pays, faisant craindre un bilan au final encore plus lourd. "Je crains que nous ne voyions toute l'étendue de la catastrophe que dans les prochains jours", a prévenu jeudi soir la chancelière Angela Merkel depuis Washington, où elle effectue une visite.

08h04: Treize départements français sont désormais placés en vigilance orange pour des risques de crues. Il s'agit du Doubs, de la Haute-Saône et de la Saône-et-Loire

 

06h27: La Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg, voisins de l'Allemagne, sont également affectés. En Belgique, les intempéries ont causé neuf décès et quatre personnes sont toujours portées disparues. Selon Elio Di Rupo, le président de la région wallonne, la crue de la Meuse "va prendre un caractère très dangereux à Liège même". Dans la région du Limbourg, au sud des Pays-Bas, la crue de la Meuse à Maastricht devait atteindre dans la nuit un niveau jamais vu depuis deux siècles. Le roi Willem-Alexander et la reine Maxima sont allés jeudi soir à la rencontre ds secouristes et des sinistrés, le Premier ministre Mark Rutte devrait les suivre vendredi 16 juillet.

06h11: En France, les orages sont inquiétants mais beaucoup moins violents pour l'instant. Dix départements sont en alerte orange ce matin. Une vigilance orange pluie-inondation est en cours sur Doubs (25) et Jura (39). D'autre part, le Nord, les Ardennes (08), la Marne (51), la Meurthe-et-Moselle (54), la Meuse (55), la Moselle (57), le Bas-Rhin (67), le Haut-Rhin (68) et l'Ain sont en vigilance orange pour les crues.

Pour vendredi, belle amélioration sur l'Ouest. Encore instable sur la façade Est. De la Bretagne aux départements longeant la Manche, le soleil finit de s'imposer rapidement même si, on note la présence de plaques de grisailles au lever du jour, notamment près des côtes.

Ces mauvaises visibilités se dissipent en matinée. L'amélioration gagne, l'après-midi, Pays-de-Loire, Île-de-France et l'ouest des Hauts-de-France. Du Nord-Est au Centre-Est, la nébulosité importante s'accompagne, le matin, d'averses. Elles prennent un caractère orageux de la Lorraine, Alsace à la Franche-Comté jusqu'à Rhône-Alpes et Alpes du Sud. L'après-midi, le risque d'averses se concentre principalement sur la façade Est, de la lorraine au sud des Alpes et la menace orageuse, n'intéresse plus que le massif alpin.

En Aquitaine, des nappes de brouillards ou des nuages bas débutent la journée. Les brouillards disparaissent mais les nuages restent encore tenace principalement sur le Pays basque. Du Roussillon à la Provence et basse vallée du Rhône, le soleil est bien présent malgré quelques passages nuageux.

Ce beau temps s'accompagne d'un mistral et d'une tramontane modérée. Sur les autres régions, le ciel est variable mais sec avec davantage de nuages sur les Pyrénées et son piémont.

Enfin, sur la Corse, avec le réchauffement diurne des ondées orageuses sont à craindre. Les températures matinales sont homogènes de 14 à 16 degrés, jusqu'à 17/21 près de la Grande Bleue.

Les maximales montent de 21 à 26 degrés sur la moitié nord à 26/28 au sud. Cependant, le thermomètre monte difficilement en Aquitaine par manque d'ensoleillement avec pas plus de 22 à 24 degrés. A l'opposé, il fait plus chaud du Roussillon aux plages varoises avec 28 à 30 degrés.

.

.

06h01: Environ 1.300 personnes sont portées disparues dans la ville allemande de Bad Neuenahr-Ahrweiler, dans le Land de Rhénanie-Palatinat, après les fortes inondations, a déclaré jeudi soir une porte-parole de la ville. Le réseau mobile de la région est en panne, ce qui rend de nombreuses personnes injoignables. "Nous espérons qu'elle sera résolue rapidement", a déclaré la porte-parole.

La tempête a déjà fait au moins 58 morts en Allemagne. Dix-neuf victimes ont été signalées à Bad Neuenahr-Ahrweiler. Entre-temps, le bilan aurait augmenté, mais la porte-parole n'a pas donné de chiffres exacts. À Bad Neuenahr-Ahrweiler, plus de 1.000 membres des services d'urgence sont à l'?uvre. Quelque 3.500 résidents se trouvent dans des logements d'urgence. Vendredi, toutes les écoles restent fermées.

05h22: L'Allemagne continuait vendredi à rechercher des centaines de personnes dont elle est encore sans nouvelles après les inondations qui ont dévasté l'ouest du pays et fait près de 60 morts, du jamais-vu depuis la guerre. "Je crains que nous ne voyions toute l'étendue de la catastrophe que dans les prochains jours", a prévenu jeudi soir la chancelière Angela Merkel depuis Washington, où elle effectue une visite.

"Les inondations de la mort" titre le quotidien Bild, le plus lu d'Allemagne après les pluies diluviennes qui se sont abattues sur plusieurs régions, semant désolation et terreur chez les habitants surpris par les crues subites.

La Belgique, avec au moins 9 morts, le Luxembourg et les Pays-Bas, où plusieurs quartiers de Maastricht ont dû être évacués, ont également durement été touchés par les intempéries en Europe. Mais c'est l'Allemagne qui paie le tribut le plus lourd avec 59 morts selon le dernier bilan.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Capri
17/juillet/2021 - 01h31

Les gens font-ils le lien entre notre mode de vie carboné et le dérèglement climatique dont nous avons des illustrations dramatiques toutes les semaines ??