15/07 17:36

Le Parquet russe classe comme organisation "indésirable" le réputé média d'investigation Proekt, l'exposant à de lourdes sanctions

Le Parquet russe classe  comme organisation "indésirable" le réputé média d'investigation Proekt, l'exposant à de lourdes sanctions, tandis que cinq de ses journalistes ont été déclarés le même jour "agents de l'étranger".

"La raison de cette décision tient au fait que les activités (de Proekt) présentent une menace à l'ordre constitutionnel et à la sécurité de la Fédération russe", a indiqué dans un communiqué le Parquet russe.

Le communiqué de cette décision a été transmis au ministère de la Justice pour que l'organisation soit officiellement classée dans le régistre des organisations "indésirables". Le même ministère a par ailleurs mis à jour jeudi sa liste de groupes et individus désignés "agents de l'étranger", une dénomination qui les expose à de lourdes contraintes bureaucratiques sous peine d'amendes.

Se trouvent désormais parmi eux cinq journalistes de Proekt: Roman Badanine, Piotr Maniakhine, Olga Tchourakova, Maria Jeleznova et Ioulia Loukianova. Fondé en 2018, le média en ligne Proekt est connu pour ses investigations sur la corruption des élites russes.

Il a notamment publié plusieurs longues enquêtes sur des collaborateurs richissimes du président Vladimir Poutine. Fin juin, des perquisitions avaient eu lieu au domicile de plusieurs journalistes de Proekt dont son rédacteur en chef, Roman Badanine. Les autorités russes ont multiplié ces derniers mois les pressions sur les médias indépendants, à l'approche notamment des élections législatives de septembre.

Ailleurs sur le web

Vos réactions