13/07 17:31

Coronavirus - Le Festival d’Avignon contraint à se réorganiser avec l’obligation du pass sanitaire dès le 21 juillet prochain - VIDEO

Les cinémas se sentent « punis » par l’imposition d’un pass sanitaire dans les lieux de culture plus tôt que partout ailleurs, a déclaré le président de l’organisation professionnelle, tandis que le Festival d’Avignon « accuse le coup », selon les organisateurs. Pour la partie « off » du Festival de théâtre d’Avignon, programmée jusqu’au 31 juillet, la mesure change complètement la donne. La partie « in » du Festival s’achève le 25 juillet.

« On accuse le coup. Ça nous change l’organisation en plein milieu », a déclaré à l’AFP le président de l’association qui gère ce festival « off », Sébastien Benedetto. « On a peur que ça ne provoque un coup d’arrêt au niveau de la fréquentation », a-t-il expliqué. « Les festivaliers n’étaient pas préparés à ce qu’on leur demande un vaccin, sauf pour la Cour d’honneur » (festival « in »).

M. Benedetto a précisé que les tests lors des deux premières semaines du festival avaient tous été négatifs. Sur les sept derniers jours, 98,8% des tests réalisés en France sont négatifs, d’après Santé publique France.

Annulé en 2020 en raison de la crise sanitaire, le Festival d’Avignon a mis en place en 2021 un protocole sanitaire adapté à la pandémie de Covid-19: centres de dépistage, distribution d’autotests, aération des salles pendant 40 minutes, masque obligatoire dans la rue.



Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions