11/07 07:46

Au moins vingt-sept personnes ont été tuées dans deux accidents de la route en Algérie : Six enfants figurent parmi les victimes

Au moins vingt-sept personnes ont été tuées  dans deux accidents de la route en Algérie, apprend-on de sources concordantes ce samedi. Une collision entre un bus et un camion a fait dix-huit morts et onze blessés sur une route nationale à Constantine, dans le nord-est du pays, a rapporté l'agence de presse algérienne officielle (APS). Six enfants figurent parmi les victimes.

A Bordj Badji Mokhtar, dans la région du Sahara où la visibilité est réduite, un véhicule tout-terrain et un camion se sont eux aussi violemment heurtés, provoquant la mort de neuf personnes.

Ces deux terribles accidents rappellent celui du 31 décembre dernier où vingt personnes avaient trouvé la mort près Tamanrasset, dans l'extrême sud de l'Algérie.

Selon la commission nationale de la Sécurité routière, 3.275 personnes ont été tuées dans des accidents de la route et plus de 30.000 ont été blessées en 2019 en Algérie.

Le facteur humain demeure la principale cause de ces accidents avec un taux de 96%. Outre la fatigue et les autres facteurs liés à l’état des véhicules, les excès de vitesse ou encore le non-respect des distances de sécurité sont souvent à l’origine de ces drames. La vitesse des conducteurs de transports en commun est, elle aussi, désignée.

Dans ce contexte, la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) a réitéré son appel aux usagers de la route à la prudence et au respect du code de la route, rappelant qu’un numéro de secours est à la disposition des citoyens 24h/24h.

Ailleurs sur le web

Vos réactions