08/07 11:33

Affaire Delphine Jubillar: Cédric Jubillar, mis en examen pour "homicide volontaire par conjoint", reste incarcéré malgré sa demande de remise en liberté

Cédric Jubillar reste en prison: la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Toulouse a rejeté jeudi la demande de remise en liberté du mari de l’infirmière Delphine Jubillar, disparue depuis le 16 décembre 2020. Cédric Jubillar a été mis en examen pour meurtre et écroué le 18 juin. Ses avocats estimaient qu’il n’y avait dans ce dossier « aucune preuve » de la culpabilité de leur client, un peintre-plaquiste de 34 ans, qui clame son innocence.

Lors d’une audience mardi, l’avocat général Bernard Lavigne avait requis le maintien en détention provisoire de Cédric Jubillar, qu’il a décrit comme un homme « en totale et constante contradiction avec lui-même ». La cour d’appel « a retenu qu’il existe des indices graves et concordants permettant de penser que Delphine Jubillar est décédée. Elle a écarté la thèse d’un accident, d’une mauvaise rencontre, d’un enlèvement, d’un suicide. Elle considère qu’il est vraisemblable que Cédric Jubillar ait participé comme auteur au meurtre de sa femme ». « Le maintenir en détention est l’unique moyen de conserver les preuves et indices, d’empêcher toute pression sur les témoins » a ajouté la cour d’appel.

Le corps de l’infirmière de 33 ans, qui vivait dans le village de Cagnac-les-Mines (Tarn) avec son mari et leur deux enfants, n’a pas été retrouvé. Le couple était en instance de divorce. Près de sept mois après la déclaration de la disparition dans la nuit du 15 au 16 décembre, par le mari, les enquêteurs privilégient la thèse criminelle.

« Ce qui nous parait surprenant est que la cour d’appel énonce comme une vérité la thèse selon laquelle il est impossible que Delphine Jubillar ait disparu dans d’autres conditions, comme une mauvaise rencontre. Il y a des pistes qui n’ont pas été fouillées. Il y a des pistes qui méritent d’être approfondies sans focaliser uniquement sur Cédric Jubillar », regrette un des avocats de M. Jubillar, Alexandre Martin. Il a ajouté qu’une nouvelle demande de remise en liberté serait déposée « rapidement ».

« Aujourd’hui on a un meurtre sans corps, et on part du postulat que Delphine Jubillar est décédée, et quand bien même on admettrait cette hypothèse-là, il n’y aucun élément qui permette de rattacher ça de manière directe et franche à la participation de son époux », a réagi Jean-Baptiste Alary, autre avocat du mari. Les trois avocats de Cédric Jubillar ont dénoncé mardi à l’audience des « fuites continues et insupportables » dans la presse, « orchestrées par on ne sait qui ».

Cette affaire a connu un fort retentissement médiatique. Lors de la conférence de presse annonçant la mise en examen de M. Jubillar, le procureur de Toulouse Dominique Alzéari avait insisté sur un « contexte de séparation très conflictuel ». Il avait décrit Cédric Jubillar comme ayant « de très grandes difficultés, affectives et matérielles, à accepter cette séparation », précisant qu’il la surveillait, se montrait « intrusif », parfois « brutal et agressif ». Les deux enfants du couple, une fillette de 2 ans et un garçon de 6 ans, ont été placés chez la soeur de Delphine Jubillar.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de JC732
9/juillet/2021 - 08h34
Amos a écrit :

@JC732 @HARRIET Je vous entends.

Déjà prenons le fait qu'ils étaient en instance de divorce et que les 2 avaient amants et maitresse. Donc l'argument du "il a ramené rapidement chez lui" ne tient pas vraiment puisqu'il est fort probable que la dame était déjà avec Jubillar. Et j'ai eu dans ma famille un cousin qui 3 mois après la mort de sa femme (de maladie) se mettait en ménage avec une autre femme.

Quand au chien, personnellement j'ai peur la nuit (sic) et ça arrive à ma femme de sortir le chien de nuit. Et parfois même après minuit. Parce que cette pauvre bête ne doit pas souffrir.

Donc quand je vois l'attachement de ma femme envers notre chien (j'ai le même) l'argument tombe encore.

Ensuite, on peut penser que sa femme lui avait demandé de faire la lessive et que pour qu'il n'y ait pas une nouvelle dispute, il l'ait faite. Et pourquoi de nuit parce que ça coute moins cher que de jour.

Parce que le sang ça tache, il faut le mettre de suite à l'eau froide pour pouvoir le laver et le luminol, même avec un lavage, peut le révéler sauf si on a utilisé de la javel.

C'est probablement lui, c'est certainement lui, mais il y a quand même un doute.

Ça fait quand même beaucoup de "si". Il vaudrait mieux pour lui que tous les jurés ne soient pas comme moi. Mais ça va être compliqué d’en trouver des neutres.

Tu as raison en ce qui concerne la nouvelle femme. Mais cela peut prouver aussi qu'il sait pertinemment que son épouse ne reviendra jamais, sachant que la maison lui appartient dorénavant.

Portrait de JC732
9/juillet/2021 - 00h16
Amos a écrit :

Et s'il était innocent ? Et ce qu'on lui reproche n'était que des coïncidences?

Le doute doit bénéficier à l'accusé. Et pour l'instant il y a plus de doutes que de preuves.

Mais ce sera aux jurés de décider en leur âme et conscience.

Non Amos. Pas cette fois. Cet horrible bonhomme qui n'a pas attendu longtemps pour avoir deja une morue dans son lit, qui raconte que sa femme sort la nuit pour aller promener un clébard,  qui fait des lessives de couette la nuit aussi, etc je parierai ma paye qu'il est coupable. Des flics a l'ancienne l'auraient deja fait parler. mais ce n'est plus autorisé. Il a du la couper en petits morceaux et on ne la retrouvera jamais. Mais c'est tout a fait le scenario a la Jonathan, sauf que lui ne fait même pas semblant d’être triste.

Portrait de Harriet
8/juillet/2021 - 22h00
Amos a écrit :

Et s'il était innocent ? Et ce qu'on lui reproche n'était que des coïncidences?

Le doute doit bénéficier à l'accusé. Et pour l'instant il y a plus de doutes que de preuves.

Mais ce sera aux jurés de décider en leur âme et conscience.

Oui tout comme Alexia Daval était allée faire du footing !  smiley

Le mec qui répète à plusieurs reprises/personnes  ( dont  sa mère, ils ont été confrontés à ce sujet) qu'il va la tuer , l'enterrer et qu'on ne la retrouvera jamais .. je ne vais pas énumérer les autres "coïncidences" ... mais bon ... elle ne s'est pas évaporée alors qu'elle était en tenue de nuit (pyjama) ... smiley

 

Portrait de The dream
8/juillet/2021 - 18h34
nina83 a écrit :

Ah super, tant mieux s'il reste incarcéré, ça lui permet de se reposer..... il n'a même pas de tristesse depuis le "départ" de la mère de ses 2 enfants, il avait déjà retrouvé quelqu'un, ce type a peut-être fait un crime parfait, mais heureuse que la justice le garde au frais.

Euh l'assassin qui commet un crime parfait est une personne qui ne sera jamais inquiétée ni condamnée pour cet acte, pas un gars que tout accable et qui risque de croupir de longues années en prison...

Portrait de nina83
8/juillet/2021 - 16h22

Ah super, tant mieux s'il reste incarcéré, ça lui permet de se reposer..... il n'a même pas de tristesse depuis le "départ" de la mère de ses 2 enfants, il avait déjà retrouvé quelqu'un, ce type a peut-être fait un crime parfait, mais heureuse que la justice le garde au frais.

Portrait de Climato
8/juillet/2021 - 13h46

Evite de nous la faire à l'envers. D'une ce n'est pas parce qu'on n'a pas retrouvé son corps qu'elle n'est pas morte (voir affaire Tronche). Donc va falloir changer de disque, des criminels ont déjà pris perpet en France alors qu'il n'y avait ni corps ni scène de crime. Ce serait trop facile. De deux, il a été mis en examen puis incarcéré car il y a tout un faisceau d'indices montrant qu'il a certainement assassiné son épouse. Tu peux dire que ces indices ne valent rien, que les témoins qui disent qu'il voulait tuer son épouse ont menti, que c'est une coïncidence qu'il lave la couette de sa femme le jour de sa disparition, ou je ne sais quoi d'autre, à un moment donné quand tout converge sur le mari le doute n'est plus permis et les juges qui ont refusé sa libération n'ont pas été dupes. Je critique souvent notre justice que je trouve trop laxiste et plus attentionnée pour les criminels que les victimes, mais pour une fois je salue le maintien en détention de ce sale type. Merci aux juges de ne pas s'être fait berner par ses avocats.

Portrait de nebuleuse75
8/juillet/2021 - 12h14 - depuis l'application mobile

Le pauvre Jubillar ... Maintenant il a bien fini de " jubiler " !!!

Portrait de Climato
8/juillet/2021 - 12h13 - depuis l'application mobile

Vraiment soulagé que l'opération d'intoxication de ses avocats qui ont réponse à tout n'ait pas fonctionné.

Portrait de piedsdansleplat
8/juillet/2021 - 11h46

non mais cet avocat croit qu'il s'agit de dire "le dossier est vide" pour que son client soit libéré ! pourquoi pas l'envoyer en vacances dans une île paradisiaque ? il a commis un crime - présomption d'innocence de mise - il doit au moins attendre le fin de l'enquête ; après on avisera. Si l'avocat a des preuves qu'il les fournisse. Mais c'est l'effet de robe.