29/06 08:07

Floride : "Avant l'effondrement de l'immeuble j'ai vu des fissures dans le béton ainsi que des barres d'armature très corrodées sous la piscine"

Au moins onze personnes sont mortes dans l'effondrement d'un immeuble près de Miami il y a cinq jours, les recherches se poursuivant pour retrouver 150 personnes portées disparues dans les décombres tandis que les questions se faisaient de plus en plus pressantes sur les causes de la tragédie.

"Ces dernières heures, les secouristes ont retrouvé une autre victime. Le nombre confirmé de morts est de 11", a annoncé Daniella Levine Cava, maire du comté de Miami-Dade, lors d'une conférence de presse. 150 personnes sont toujours portées disparues, parmi lesquelles des dizaines de Latino-Américains originaires d'Argentine, de Colombie, du Paraguay, du Chili et de l'Uruguay. Les opérations de secours continuent "sans relâche", "24 heures sur 24", a précisé la maire.

"Les immeubles ne s'effondrent pas comme ça en Amérique", a lancé dimanche lors d'une conférence de presse Charles Burkett, maire de Surfside. Un rapport portant sur l'état de l'immeuble avait noté dès 2018 des "dommages structurels majeurs", ainsi que des "fissures" dans le sous-sol du bâtiment, selon des documents publiés vendredi soir par la ville de Surfside. "L'imperméabilisation sous les abords de la piscine et la voie d'accès pour les véhicules (...) a dépassé sa durée de vie et doit donc être complètement retirée et remplacée", avait écrit dans ce document l'expert Frank Morabito, réclamant des réparations "dans un délai convenable" sans toutefois relever de risque d'effondrement.

Des travaux de mise aux normes du bâtiment estimés à près de 12 millions de dollars devaient débuter peu avant la catastrophe et le toit était en réparation, selon plusieurs responsables.

Un représentant d'une société de piscine, qui s'était rendu dans le bâtiment 36 heures avant l'accident, a expliqué au Miami Herald avoir vu des fissures dans le béton au niveau du garage ainsi que des barres d'armature très corrodées sous la piscine. "Il y avait de l'eau stagnante partout dans le garage", a-t-il affirmé sous couvert d'anonymat, photos à l'appui.

Ailleurs sur le web

Vos réactions