27/06/2021 10:22

Besançon - Une croix gammée dessinée sur un passage piéton aux couleurs de l'Arc en ciel symbole LGBT : "C'est criminel, c'est un appel à la haine, on ne peut pas laisser passer ça" (Maire)

La maire de Besançon, Anne Vignot, a déposé plainte après la découverte d'une croix gammée dessinée sur un passage piéton aux couleurs arc-en-ciel LGBTQ+ (lesbiennes, gays, bisexuelles, trans, queers), indique France Bleu Besançon. "C'est un geste d'une extrême violence", a indiqué la maire de Besançon en sortant du commissariat.

"C'est criminel, c'est un appel à la haine, on ne peut pas laisser passer ça", a poursuivi Anne Vignot en référence à "la déportation de plusieurs milliers d'homosexuels" sous l'Allemagne nazie. Une enquête est en cours pour retrouver les responsables de cette inscription qui semble avoir été dessinée dans la nuit de vendredi à samedi, la veille de la Marche des fiertés. Un sexe masculin a également été dessiné à côté de la croix gammée.

Le passage piéton arc-en-ciel qui a été vandalisé se situe dans la rue Mégevand, équipée de caméras de vidéos surveillance qui doivent être exploitées.

Ce passage piéton avait été inauguré lundi, avec trois autres passages piétons aux couleurs de l’arc-en-ciel LGBTQ+, dans le cadre d'une initiative de la ville de Besançon pour lutter contre l'homophobie.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Rustik
27/juin/2021 - 16h31

La maire de Besançon n'a pas d'autres choses à faire avec la thune des gens que de colorer les passages piétons de toutes les couleurs , c'est quoi le prochain délire ,les panneaux de signalisations 

Portrait de bergil
27/juin/2021 - 15h19

Provocation de la part du maire ce passage piéton ou passage réservé ?

Portrait de Laurent.S
27/juin/2021 - 15h03

Pas très ouverts aux autres idées ces LGBTQ+... après tout on doit bien supporter leurs arcs-en-ciels partout (alors qu'on les repère souvent de loin sans ca...), ils pourraient tolérer quelques svastikas quand-même.