26/06 07:16

La couverture par l'AFP des premiers moments de l'épidémie de Covid-19 au coeur de la ville chinoise de Wuhan vient d'être récompensée par le plus prestigieux concours d'Asie

La couverture par l'AFP des premiers moments de l'épidémie de Covid-19 au coeur de la ville chinoise de Wuhan vient d'être récompensée par le plus prestigieux concours d'Asie dédié au journalisme. Le photographe chilien Hector Retamal, basé à Shanghai, a remporté jeudi le premier prix de la catégorie "Excellence en photographie" décerné par la Society of Publishers in Asia (SOPA, "Association des éditeurs de presse en Asie").

Son collègue vénézuélien Leo Ramirez, du bureau de l'AFP à Pékin, a lui obtenu le deuxième prix dans la catégorie "Excellence en matière de reportage vidéo".

Avec le reporter français Sébastien Ricci, les deux lauréats étaient arrivés à Wuhan (centre de la Chine) le 23 janvier 2020, le jour-même où la métropole était placée en quarantaine et se fermait au monde extérieur. Pendant huit jours, ils auront été la seule équipe multimédia d'une agence internationale à couvrir la situation dans les rues désertes et les hôpitaux bondés de la ville de 11 millions d'habitants.

Dans ce contexte stressant, à un moment où la nature exacte de la menace épidémique était peu connue, ils ont produit de nombreuses photos et vidéos qui ont marqué les esprits. Une de leurs images qui restera dans les mémoires est celle de ce vieil homme mort, allongé sur un trottoir de Wuhan et entouré de secouristes en combinaison de protection intégrale.

"C'est la puissance de la photographie de montrer des choses que de simples mots ne peuvent pas montrer. La majorité d'entre nous ne pouvait qu'imaginer à quoi Wuhan ressemblait durant le Covid", a estimé le jury de la SOPA.

"Les photos de M. Retamal nous ont montré précisément à quoi cela ressemblait." Le jury a également souligné la qualité du travail réalisé par Leo Ramirez à Wuhan. Il s'agit "d'un cas d'école d'excellent journalisme vidéo", a noté la SOPA, saluant la présence de l'AFP dans le berceau d'une pandémie mondiale, à un moment où le monde regardait avec angoisse son évolution. M. Ramirez "nous raconte cette histoire d'une manière claire, factuelle et impartiale.

La vidéo est courte, riche de prises de vue, d'accès et de voix off étonnantes, qui non seulement vous expliquent ce que vous voyez, mais replacent ces images dans un contexte plus large et global", a noté le jury.

Ailleurs sur le web

Vos réactions