24/06 07:31

Deux chroniqueurs phares de l'émission de Quotidien de Yann Barthes sur TMC vont quitter l'équipe à la fin de la saison : Découvrez leurs noms et les raison de ce choix - Vidéo

Ils sont donc deux à quitter l'émission Quotidien de TMC à la fin de la saison, deux chroniqueurs qui ne reviendront pas à la rentrée à en croire les informations du Parisien ce matin. Si pour la première, ce n'est pas une surprise, pour le second c'est un peu plus inattendu.

C'est donc tout d'abord Salhia Brakhlia qui va faire ses adieux à l'émission d'access de la chaîne du groupe TF1. Il faut dire qu'elle présente depuis un an l’interview politique de 8h30 de France Info, tout en tant gardant une présence sur TMC le vendredi. Un rythme pas vraiment tenable à un an de la présidentielle selon Le Parisien. Elle a donc choisi de consacrer son année à la radio.

Autre départ, plus surprenant celui de Paul Larrouturou. Après sept ans dans l’équipe de Yann Barthès, le reporter politique va lui aussi quitter Quotidien, sans que l'on sache dans l'immédiat quel sera son prochain employeur. On sait simplement  qu'il termine l’écriture d’« Élysée confidentiel », un livre sur Emmanuel Macron à travers une galerie de portraits de ses amis et de ses ennemis.

 

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Boris36
27/juin/2021 - 19h32

Air libre, vous n'avez visiblement rien à foutre de vos journées. On peut vous trouver quelque occupation, ma grand-mère a besoin de quelqu'un pour biner son jardin...

Portrait de lysniais
25/juin/2021 - 08h40
air libre a écrit :

vous avez peut être raison, je trouve quand même curieux que ces journalistes prennent le train pour faire 600 kms pour aller se faire examiner a Paris (alors qu'ils pouvaient le faire sur place) puis retour dans la nuit pour retourner a quelques kms de là a Tain l'hermitage ou l'on voit le même journaliste tenir son micro de la main blessée , guérison rapide sans doute qui n'a pas nécessité d'arrêt de travail.

Exact, s'il avait consulté sur place, les urgences se seraient bien foutu de sa gueule sur sa prétendue foulure! Donc oui il avait intérêt d'aller copiner aux urgences de Paris.

Portrait de garlaban
24/juin/2021 - 16h45

Barthès pourrait faire pareil.

Portrait de air libre
24/juin/2021 - 14h09
Nono75 a écrit :

Je réitère, on parle de médecine médico légale dont les certificats font justement foi afin d'éviter tout soupçon.

Les médecins des unités médico légales ne sont pas idiots non plus hein...

vous avez peut être raison, je trouve quand même curieux que ces journalistes prennent le train pour faire 600 kms pour aller se faire examiner a Paris (alors qu'ils pouvaient le faire sur place) puis retour dans la nuit pour retourner a quelques kms de là a Tain l'hermitage ou l'on voit le même journaliste tenir son micro de la main blessée , guérison rapide sans doute qui n'a pas nécessité d'arrêt de travail.

Portrait de Nono75
24/juin/2021 - 12h28
air libre a écrit :

les certificats dits de complaisance existent dans le monde médical, la preuve en est que certaines sociétés privées ont leurs propres médecins destinés a vérifier les arrêts de travail.... quant à la description d'une foulure cela peut être très variable et induire le médecin en erreur dans son diagnostic, d'ou mon interrogation.

Je réitère, on parle de médecine médico légale dont les certificats font justement foi afin d'éviter tout soupçon.

Les médecins des unités médico légales ne sont pas idiots non plus hein...

Portrait de Gollum
24/juin/2021 - 09h33

Aucun regret ses reportages étaient trop bashing gouvernement et jamais à décharge, béat devant Yann Barthès lui comme d'autres ne le conteste JAMAIS ! Bon vent !

Portrait de air libre
24/juin/2021 - 09h12
Nono75 a écrit :

Les certificats médicaux ont été établis par un médecin de l'unité médico légale non ? Ces unités sont présentes entre autres, afin d'éviter les certificats de complaisance...

les certificats dits de complaisance existent dans le monde médical, la preuve en est que certaines sociétés privées ont leurs propres médecins destinés a vérifier les arrêts de travail.... quant à la description d'une foulure cela peut être très variable et induire le médecin en erreur dans son diagnostic, d'ou mon interrogation.

Portrait de djbaxter
24/juin/2021 - 08h54
air libre a écrit :

Paul Larrouturou. c'est le journaliste qui a porté plainte contre Francis Lalanne en raison d'une agression qui lui aurait occasionné une "entorse du poignet droit" et que l'on voyait le lendemain a l'antenne avec une contention,( durée du traitement environ 6 semaines), mais 4 jours après il avait retrouvé l'usage de son poignet et était en reportage avec micro a la main..... de la a se demander si tout cela n'était pas bidonné et que le diagnostic était de complaisance il n'y a qu'un pas.

C'est aussi le type de journaliste qui voit l'application de notre loi contre un migrant comme du nazisme, quand les gouvernements centre-droit d'Australie ou carrément socialistes du Danemark appliquent des règles bien plus strictes encore. Pas un mot sur l'époque Léon Blum où les italiens, polonais et tunisiens étaient expulsés de France en masse et ne risquaient pas de faire parti du programme électoral, pour donner la priorité à la défense du monde ouvrier Français.

Autre exemple marrant, ils défendent toujours les peuples autochtones étrangers à défendre leur culture et territoire (amérindiens, ouïghours, rohingyas, aborigènes,etc ). Le même droit est refusé aux Français, et ce serait même très facho de le faire encore en 2021 !

Pas étonnant qu'avec de telles logiques, une bousculade aboutisse à un déplacement à l'hôpital, un certificat médico-légal, une plainte.. alors que des Français égorgés et violés n'auraient même pas le droit de demander à dégager de chez eux les terroristes clandestins et armés.

Portrait de air libre
24/juin/2021 - 08h36
BRETZEL68 a écrit :

ce n'est pas lui qui aurait été agressé mais son cameramen.

Soit tu es mal renseigné, soit c'est une volonté de nuire

Dans les 2 cas : abstiens - toi

certes j'aurai pu me tromper, mais j'ai regardé l'émission ou on voit ce journaliste montrer clairement à la caméra sa contention bleue comme preuve de son agression, cela est confirmé par plusieurs articles dans les journaux dont celui ci du figaro "entorse du poignet droit pour lui (le journaliste) après avoir tenté de s'interposer"

donc je suis bien renseigné.......... et abstenez vous de faire des commentaires erronés sauf si vous avez la volonté de nuire.....

 

Portrait de Nono75
24/juin/2021 - 08h30
air libre a écrit :

Paul Larrouturou. c'est le journaliste qui a porté plainte contre Francis Lalanne en raison d'une agression qui lui aurait occasionné une "entorse du poignet droit" et que l'on voyait le lendemain a l'antenne avec une contention,( durée du traitement environ 6 semaines), mais 4 jours après il avait retrouvé l'usage de son poignet et était en reportage avec micro a la main..... de la a se demander si tout cela n'était pas bidonné et que le diagnostic était de complaisance il n'y a qu'un pas.

Les certificats médicaux ont été établis par un médecin de l'unité médico légale non ? Ces unités sont présentes entre autres, afin d'éviter les certificats de complaisance...

Portrait de BRETZEL68
24/juin/2021 - 08h24
air libre a écrit :

Paul Larrouturou. c'est le journaliste qui a porté plainte contre Francis Lalanne en raison d'une agression qui lui aurait occasionné une "entorse du poignet droit" et que l'on voyait le lendemain a l'antenne avec une contention,( durée du traitement environ 6 semaines), mais 4 jours après il avait retrouvé l'usage de son poignet et était en reportage avec micro a la main..... de la a se demander si tout cela n'était pas bidonné et que le diagnostic était de complaisance il n'y a qu'un pas.

ce n'est pas lui qui aurait été agressé mais son cameramen.

Soit tu es mal renseigné, soit c'est une volonté de nuire

Dans les 2 cas : abstiens - toi

Portrait de air libre
24/juin/2021 - 08h06

Paul Larrouturou. c'est le journaliste qui a porté plainte contre Francis Lalanne en raison d'une agression qui lui aurait occasionné une "entorse du poignet droit" et que l'on voyait le lendemain a l'antenne avec une contention,( durée du traitement environ 6 semaines), mais 4 jours après il avait retrouvé l'usage de son poignet et était en reportage avec micro a la main..... de la a se demander si tout cela n'était pas bidonné et que le diagnostic était de complaisance il n'y a qu'un pas.