23/06 16:23

Le variant Delta du coronavirus, plus contagieux, représente désormais "entre 9 et 10%" des nouveaux cas positifs en France, en forte progression par rapport à la semaine dernière, indique Gabriel Attal

Le variant Delta du coronavirus, plus contagieux, représente désormais "entre 9 et 10%" des nouveaux cas positifs en France, en forte progression par rapport à la semaine dernière, a indiqué le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

"En France ce variant représente aujourd'hui entre 9% et 10% des contaminations sur le territoire national, c'est une proportion a priori comparable à ce que nous observons, aux Etats-Unis, et probablement en Allemagne", a-t-il déclaré à l'issue du Conseil des ministres.

Mardi dernier, le ministre de la Santé Olivier Véran avait évoqué une fourchette de 2% à 4% des cas dus au variant Delta, à partir des données de criblage des tests positifs.

Selon la dernière enquête de séquençage en date, méthode plus précise mais moins réactive, ce variant identifié pour la première fois en Inde en avril ne représentait que 1% des prélèvements le 25 mai, contre 0,2% le 11 mai.

"Des disparités territoriales existent", a détaillé mercredi Gabriel Attal, précisant que "le variant Delta représent(ait) 12% à 13% des contaminations en Ile-de-France", "70% des cas positifs détectés" dans les Landes, "seul département où nous observons une hausse de l'épidémie" et qu'il était aussi responsable de "plusieurs clusters" dans le Bas-Rhin.

Ce variant, plus contagieux que les souches précédentes, s'est notamment diffusé au Royaume-Uni, où il a remplacé en quelques semaines le variant Alpha, qui était apparu fin 2020 dans le sud-est de l'Angleterre.

Certaines données préliminaires montrent qu'il pourrait également entraîner davantage de formes graves de la maladie et une moindre efficacité des vaccins disponibles.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
24/juin/2021 - 10h08
air libre a écrit :

Si l'on regarde l'évolution du virus, a chaque fois la nouvelle souche est plus contagieuse que la précédente et c'est elle qui devient majoritaire comme le virus anglais par exemple, en toute logique ce virus "delta" va envahir la France, vaccin ou pas, et risque de mettre en cause notre liberté retrouvée.

Ce virus se comporte comme tous les autres coronavirus, il apparaît puis disparait tout seul remplacé par un autre variant. Les vaccins sont inefficaces et dangereux, seuls les médicaments sont efficaces et peuvent permettre d'éradiquer ce virus.

Portrait de PhilRAI
24/juin/2021 - 10h06
lucieat a écrit :

29 patients en EHPAD contaminés, alors qu'ils ne sortent pas d'où vient le virus ??? 60% du personnel non vacciné !! c'est tout vu.

Heureusement que 21 sur les 29 étaient vaccinés, ils échappent au moins à l'hôpital, pourquoi les 8 autres ne l'étaient pas ?

Je sais que je ne mettrais pas ma mère dans un établissement dont tout le personnel ne le serait pas. Du coup, tous les pauvres petits vieux se retrouvent à nouveau confinés dans leur chambre , il y a de quoi avoir la rage.

Il devrait être obligatoire que tous les soignants et autres personnes en contact avec le public soit vaccinés.

Ce n'est rien en plus, je l'ai été et je n'ai rien ressenti, ni fièvre, ni fatigue particulière, juste un léger inconfort au point de piqure 2 jours et tous ceux que je connais pareil, alors il n'y a pas d'excuses valables

21 vaccinés qui attrapent le virus, donc le vaccin ne sert à rien ! donc même vaccinés le personnel peut l'attraper et donc le diffuser aux résidents. Qui échappent à l'hôpital ? certainement pas, vaccinés ou pas le virus fait les mêmes dégâts.  

Donc un vaccin qui ne sert à rien et qui est dangereux au vu des nombreux décès et effets secondaires sérieux, le choix est vite fait ! Le personnel qui est bien au courant de cela a raison de refuser la vaccination.

D'autant plus qu'il existe des médicaments efficaces, hydroxychloroquine, azithromycine, ivermectine, doxycycline et d'autres, sans compter les compléments alimentaires qui réduisent les risques  vitamines C et D, zinc. 

Quant au variant delta, les indiens s'en sont très vite débarrassés avec les médicaments cités. En plus ce variant est bien moins méchant que les autres.

Portrait de air libre
24/juin/2021 - 08h17

Si l'on regarde l'évolution du virus, a chaque fois la nouvelle souche est plus contagieuse que la précédente et c'est elle qui devient majoritaire comme le virus anglais par exemple, en toute logique ce virus "delta" va envahir la France, vaccin ou pas, et risque de mettre en cause notre liberté retrouvée.

Portrait de lucieat
24/juin/2021 - 08h06

29 patients en EHPAD contaminés, alors qu'ils ne sortent pas d'où vient le virus ??? 60% du personnel non vacciné !! c'est tout vu.

Heureusement que 21 sur les 29 étaient vaccinés, ils échappent au moins à l'hôpital, pourquoi les 8 autres ne l'étaient pas ?

Je sais que je ne mettrais pas ma mère dans un établissement dont tout le personnel ne le serait pas. Du coup, tous les pauvres petits vieux se retrouvent à nouveau confinés dans leur chambre , il y a de quoi avoir la rage.

Il devrait être obligatoire que tous les soignants et autres personnes en contact avec le public soit vaccinés.

Ce n'est rien en plus, je l'ai été et je n'ai rien ressenti, ni fièvre, ni fatigue particulière, juste un léger inconfort au point de piqure 2 jours et tous ceux que je connais pareil, alors il n'y a pas d'excuses valables

Portrait de Bob28
24/juin/2021 - 08h02

Sans valeur absolue, ce pourcentage ne veut absolument rien dire.

Si A baisse de 95% (parceque ciblé par le vaccin) et B baisse de 80% (parceque vaccin moins efficace), la proportion de B augmentera. Mais ce n'est pas "grave".