23/06 13:10

Euro: L'Elysée "regrette profondément la décision de l'UEFA" qui refuse l'illumination du stade de Munich en arc-en-ciel, pour protester contre une loi votée en Hongrie, pour le match Allemagne/Hongrie

Comme vous l'a indiqué hier jeanmarcmorandini.com, l'UEFA refuse l'illumination du stade de Munich en arc-en-ciel, pour protester contre une loi votée en Hongrie, pour le match Allemagne/Hongrie.

Une décision que l'Elysée "regrette profondément" ce mercredi. "Nous avons des regrets, car l'UEFA est certes une instance religieusement neutre et apolitique, mais elle a des valeurs, et a souvent fait la promotion du respect et des droits des minorités, fait savoir une source proche du palais.", indique-t-on.
Et d'ajouter: "De ce point de vue-là, elle renonce à ces valeurs. Elle ne veut pas en faire un acte politique, mais en renonçant à ces valeurs, c’est un acte politique qui est pris."

L'UEFA a défendu ce midi son refus de laisser le stade de Munich s'illuminer aux couleurs de la communauté LGBT pour recevoir la Hongrie, mais a paré sur Twitter son propre logo d'arc-en-ciel en réaffirmant son "engagement ferme" contre l'homophobie.

L'instance européenne a également assuré que sa décision n'était pas "politique", à la différence de la demande de Munich destinée à protester contre une loi hongroise récente jugée discriminatoire envers les homosexuels.

L'UEFA a refusé mardi le projet de la ville de Munich d'illuminer son stade aux couleurs arc-en-ciel de la communauté LGBT pour le match de l'Euro Allemagne-Hongrie, mercredi (21h00), pour protester contre une loi votée en Hongrie.

"De par ses statuts, l'UEFA est une organisation politiquement et religieusement neutre", explique la confédération européenne dans un communiqué. "Etant donné le contexte politique de cette demande - un message visant une décision prise par le parlement national hongrois -, l'UEFA doit refuser cette requête", ajoute-t-elle.

L'instance européenne, qui dit "comprendre que l'intention est également d'envoyer un message pour promouvoir la diversité et l'inclusion", accepte cependant l'idée et propose des dates alternatives pour l'illumination du stade en arc-en-ciel: "Soit le 28 juin - le Christopher Street Liberation Day (Gay pride locale, ndlr) - soit entre le 3 et le 9 juillet qui correspond à la semaine du Christopher Street Day à Munich", détaille-t-elle dans son communiqué.Organisateur de l'Euro, l'UEFA rappelle en outre qu'elle mène depuis longtemps des campagnes en faveur de la diversité et de l'égalité dans le football.

Lundi, la Fédération allemande de football s'était déclarée d'accord pour que le stade de Munich soit illuminé aux couleurs arc-en-ciel durant l'Euro, mais pas forcément le jour du match contre la Hongrie. L'idée était venue de la municipalité de Munich, pour envoyer "un signe visible de solidarité avec la communauté LGBTI de Hongrie". Munich ajoute sa voix à ceux qui, en Europe, condamnent la politique du Premier ministre Viktor Orban, jugée discriminatoire contre les minorités sexuelles.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de johnpeter221
23/juin/2021 - 19h55

L Elysée serait interessé par le probleme LGBT?

Portrait de djibou35
23/juin/2021 - 18h05

Aller la Hongrie soumets toi au progressisme!!! Adopte les dogmes des pays d’Europe de l'ouest qui décousent fil par fil les valeurs et les traditions de l famille de la culture qui ont été construites par nos anciens pendant des centaines d'années, bref, joint toi au suicide collectif tu verras le futur serat si bon

Portrait de YVESM
23/juin/2021 - 16h35

Et pourquoi ne pas illuminer le Stade de France au nom de Mila... Ah non, là ça ne serait pas cool...

Portrait de VNBis
23/juin/2021 - 15h03
lotcon a écrit :

C'est sûr que d'opposer les uns aux autres, ça va faire avancer les choses. Minable.

+1000

Portrait de lotcon
23/juin/2021 - 14h18
Odile75015 a écrit :

Mort de rire et après les footballeurs veulent mettre le monde entier à genou au nom du combat contre le racisme ! Mais c'est l'hôpital qui se fout de la charité : la lutte contre l'homophobie doit être une priorité dans le sport.Merci à Griezmann et O. Giroux d'avoir été clairs en acceptant des interviews dans Têtu. Ce sont bien les seuls professionnels en activité... Par contre Mpabbé et Benzema, Neymar... qui se la pête à genou contre le racisme ne défendent que leur cause. Minables. 

C'est sûr que d'opposer les uns aux autres, ça va faire avancer les choses. Minable.

Portrait de VNBis
23/juin/2021 - 14h01

Eh oui, le foot et le sport en général ne doivent pas devenir des objets de propagande comme FB et netflix

Dommage pour le woke !

En plus les mouvements lgbt organisent des réunions interdites aux blancs alors ça tombe bien

Portrait de Odile75015
23/juin/2021 - 13h45

Mort de rire et après les footballeurs veulent mettre le monde entier à genou au nom du combat contre le racisme ! Mais c'est l'hôpital qui se fout de la charité : la lutte contre l'homophobie doit être une priorité dans le sport.Merci à Griezmann et O. Giroux d'avoir été clairs en acceptant des interviews dans Têtu. Ce sont bien les seuls professionnels en activité... Par contre Mpabbé et Benzema, Neymar... qui se la pête à genou contre le racisme ne défendent que leur cause. Minables. 

Portrait de LOIC 33
23/juin/2021 - 13h29

C'est Orban qui a gagné, on se demande ce qu'il fait dans l'union européenne, et comment les dirigeants de l'Europe ne le mettent pas au plus........