20/06 17:12

Orages - A 17h, Météo France annonce que 28 départements restent en alerte orange en raison des orages qui poursuivent leur progression en France

17h08: 28 départements restent en vigilance orange à cette heure. Les orages vont continuer de progresser vers la région Rhône-Alpes et le nord-est du pays. Après une courte accalmie sur le sud du Massif Central, une nouvelle salve orageuse est attendue en fin d''après-midi sur ces régions pour gagner à nouveau la nuit prochaine la région Rhône-Alpes.

Ces orages resteront particulièrement venteux avec des rafales pouvant de nouveau dépasser localement les 100 km/h, voire s'accompagner par endroits de phénomènes tourbillonnaires. Ils donneront des pluies intenses à leur passage, entre 20 et 50mm en peu de temps, pouvant donc localement occasionner des inondations et des ruissellements urbains, ainsi que des chutes de grêle avec une activité électrique marquée.

Canicule sur le Rhône : La dégradation orageuse a nettement fait chuter les températures de l'après-midi sur ce département et aux alentours. Les températures de la nuit prochaine sur le département du Rhône descendront autour de 15 à 17°C.

La vigilance orange pour ce paramètre ne se justifie plus : fin de vigilance canicule pour ce département.

.

.

 

10h08: Cinq nouveaux départements passent en alerte orange à l'instant portant leur nombre à 28. Voici la toute nouvelle carte qui vient d'être publiée

.

.

07h40: Les orages sont de retour : avec les fortes chaleurs, le risque de phénomènes violents est d'autant plus important. En conséquences, Météo France a placé plusieurs départements en vigilance orange aux orages. Ils sont encore 23 ce dimanche matin. L'alerte orange concerne désormais l'Isère, la Haute-Marne, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, la Savoie, la Haute-Savoie et les Vosges. L'Ain, l'Allier, l'Ardèche, le Cantal, la Côte-d'Or, le Doubs, la Drôme, le Jura, la Loire, la Haute-Loire, la Nièvre, le Puy-de-Dôme, le Rhône, la Haute-Saône, le Territoire-de-Belfort, et la Saône-et-Loire restent en vigilance orange pour risques d'orages. Le Rhône est aussi placé en vigilance orange canicule.

.

 

.

07h10: De nombreux arbres sont tombés sur les voies et le trafic SNCF est fortement perturbé entre Paris et la Ferté-sous-Jouarre, au Nord-Est de la Seine-et-Marne, indique le groupe. Des bus vont être mis en place pour permettre aux 200 voyageurs de se rendre à destination. La circulation ne va pas reprendre avant demain.

Par ailleurs, sur les lignes du Sud, les intempéries ont également entraîné des retards, de 2 heures à 3 h 40 sur les lignes en provenance de Perpignan, Nice, Mulhouse ou encore Marseille et à destination de Paris Gare de Lyon.

06h50: En Ile-de-France, les orages et les vents violents ont entraîné plusieurs coupures électriques sur l'ouest de l'Essonne ainsi que des coupures de réseaux GSM, a indiqué la police sur Twitter. Des chutes d'arbres et des inondations ont également été signalées sur différentes zones du département et la grêle a touché la RN20 et la RN104. Par ailleurs, le trafic sur les lignes des RER C, D et E et la ligne P a été perturbé en raison des intempéries. Des arbres sont également tombés à Pontault-Combault, en Seine-et-Marne, et des inondations ont eu lieu par endroits.

En Indre-et-Loire, c'est une tornade qui a touché le village de Saint-Nicolas-de-Bourgueil près de Saumur, indique Keraunos, l'observatoire français des orages et tornades. Une partie du clocher et du toit de l'église ont été détruits.

La tornade "est tombée sur le bourg de Saint-Nicolas-de-Bourgueil, a détruit une partie des bâtiments et elle montée plein Nord vers la forêt en détruisant pas mal de maisons sur les deux villages aux pieds de coteaux", explique Patrick Olivier, le président de l’appellation Saint-Nicolas-de-Bourgueil.

06h11: La Marne, et plus particulièrement la région de Reims, a été touchée par d'importants orages ce samedi soir. Jusqu'à 12000 foyers ont été privés d'électricité au plus fort de la tempête. Ce dimanche matin, ils sont encore 1810 concernés par ces coupures. Peu après 20 heures, une dépression orageuse impressionnante est arrivée sur Reims.

Des chasseurs d'orage positionnés entre Reims et Dormans ont posté une vidéo (reprise par Meteo France) avec le système dépressionnaire d'une rare intensité. Il était positionné sur Dormans et se dirigeait vers Reims.

Les pompiers de la Marne ont vite été submergés par les appels et sont intervenus plus d'une centaine de fois uniquement dans le secteur de Reims ! plus d’une trentaine d'interventions dans le secteur d’Epernay. Les communes de Dormans et Courthiésy ont été particulièrement touchées.

A Courthiésy une soixantaine de bâtiments/maisons auraient été endommagés par le vent et des chutes d’arbres. Il n'y aurait aucun blessé à déplorer, mais de nombreuses routes coupées, là encore à cause de chutes d'arbres, dans les secteurs de Dormans, Fismes, mais aussi Ste Menehould ou encore à la limite avec le département des Ardennes. A

Suippes également, un sapin s’est couché sur la route à l’entrée de la commune, entraînant momentanément la coupure de la RD977.

Enfin autre fait notable, à Châlons-en-Champagne : un échafaudage a chuté, mais sans entraîner de dégât majeur Après la tempête, une accalmie a été observée sur Reims vers 20h30 mais les orages assez mobiles se dirigeaient vers les Ardennes. La circulation des TGV entre Reims et Paris-Est a été interrompue samedi soir. Les voyageurs ont été pris en charge par la SNCF et ont été logés dans des hôtels. La circulation des trains devait reprendre ce dimanche matin.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions