15/06 14:52

Suicide assisté: Alain Cocq, militant de la fin de vie "digne", et qui était atteint d’une maladie incurable, est mort en Suisse - "Il a ouvert le robinet de la perfusion, il a fait une blague et s'est endormi"

Militant de la fin de vie digne, Alain Cocq, 58 ans, est décédé mardi en Suisse dans un suicide assisté, geste ultime mettant fin à des décennies de souffrance qu'il a accompagné d'un dernier message fustigeant "le manque de courage" de la classe politique.

"Je tiens à vous informer, par la présente, de mon décès dans la dignité, dans le cadre d'une procédure de suicide assisté en Suisse (mort naturelle)", écrit M. Cocq dans une lettre ouverte adressée au président de la République, au goupernement et aux parlementaires et diffusée par ses soutiens.

Alain Cocq a été diagnostiqué à 23 ans porteur d'une maladie aussi incurable que douloureuse qui l'a conduit à vivre pendant 35 ans "en soins palliatifs", selon ses termes.

Clamant son droit à ne plus souffrir, le Dijonnais avait tenté à deux reprises courant 2020 de se laisser mourir, en faisant la grève des soins et de la faim, mais il avait dû renoncer face à des douleurs insoutenables.

Il avait alors annoncé son intention de se rendre en Suisse où le suicide assisté est légal. Une association, dont il avait tu le nom, lui avait offert de financer les "8.000 à 10.000 euros" nécessaires.

"C'est chose faite et c'est une très bonne chose qu'il soit parti comme il le souhaitait", a déclaré à l'AFP François Lambert, un de ses proches qui est aussi avocat et neveu de Vincent Lambert, autre cause célèbre des partisans de l'euthanasie.

"Il est mort avec grande sérénité. Cela a été extrêmement rapide", a témoigné Jean Luc Romero, président de l'Association au droit à mourir dans la dignité (ADMD), qui a assisté aux derniers instants de M. Cocq.

"Il était très déterminé. Il a ouvert le robinet de la perfusion, il a fait une blague et s'est endormi", a-t-il déclaré à l'AFP, de retour dans le train de Berne où M. Cocq s'est donné la mort.

"Ce que la France a refusé, il a réussi à l'avoir en Suisse. Il ne voulait pas mais il n'avait pas le choix", a déploré M. Romero, estimant "insupportable de voir que le gouvernement n'a donné aucune réponse aux souffrances" d'Alain Cocq.

Dans sa "lettre d'outre-tombe", M. Cocq prend à partie le président de la République Emmanuel Macron qui avait refusé en août de donner l'autorisation au corps médical de lui prescrire, à titre compassionnel, du pentobarbital, un barbiturique puissant qui lui aurait permis de "partir en paix".

Le malade y dénonce ensuite le "manque de courage politique" du gouvernement, accusé d'avoir refusé "de mettre à l’ordre du jour un projet de loi sur la fin de vie dans la dignité, que ce soit par le suicide assisté lorsque la personne est consciente ou par euthanasie lorsque la personne n’est plus en capacité de s’exprimer".

Malgré un large appui, une proposition de loi ouvrant un droit à "une fin de vie libre et choisie" n'avait pu être adoptée en avril face à des milliers d'amendements déposés par des élus LR.

Malgré ses souffrances, Alain Cocq ne pouvait bénéficier de la loi en vigueur, dite Claeys-Leonetti, adoptée en 2016: cette dernière autorise "la sédation profonde et continue, pouvant aller jusqu'à la mort" mais uniquement pour des personnes dont le pronostic vital est engagé "à court terme".

M. Cocq interpelle également les candidats à l'élection présidentielle 2022 et leur demande s'ils sont "prêts à soutenir un projet de loi relatif à la fin de vie dans la dignité dans lequel serait défini tant le suicide assisté que l'euthanasie".

"Quant à moi, d'où je serai, je ne manquerai pas de vous observer tous", lance M. Cocq, très politique jusqu'à ses derniers instants.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jeand
16/juin/2021 - 07h23
LOIC 33 a écrit :

C'est Macron qui a refusé l'euthanasie suite à un courrier de demande auprès de l'Elysée........

Macron ne pouvait en aucun cas autoriser l'euthanasie il n'en a pas le droit par contre, il aurait pu, l'assemblée aussi, légiférer sur le sujet

Portrait de GRIBOUILLE
16/juin/2021 - 00h53

Il a entièrement raison "LOIC33" Macron a répondu au courrier que lui avait envoyé M. Coque pour lui demander de terminer ses souffrances concernant sa maladie incurable. Il était passé à l'émission du magazine de la santé sur france5. Mais tant que nous aurons un gouvernement HYPOCRITE qui aime mieux se retrancher derrière ses textes de loi concernant la fin de vie, voilà ce que nous aurons souvent à condition d'avoir les moyens de se rendre en Suisse ou en Belgique pour se permettre de mourir dignement.

Portrait de LOIC 33
15/juin/2021 - 22h19
Kevin 29 a écrit :

Macron n'a rien à voir là dedans, c'est récemment à l'assemblée nationale la droite la plus bête du monde qui a écrit des milliers d'amendements pour bloquer le projet de loi.

C'est Macron qui a refusé l'euthanasie suite à un courrier de demande auprès de l'Elysée........

Portrait de gillesdelors7571
15/juin/2021 - 22h15
Nicoooo a écrit :

 

c’est du morse?

la ponctuation pour être lisible, vous connaissez ?

non je connais  la democratie c'est un etat de droit  le reste c'est de l'arbitraire aucune loi ne prevoit en france l'obligation de la pontuation de l'orthographe si on est intelligent on comprends tres bien ce que je dis

Portrait de Nicoooo
15/juin/2021 - 21h56
gillesdelors7571 a écrit :

on oublie que c'est systematiquement la gauche qui fait avance les choses  sur les questions de societes  meme  l'avortement  voir le detail du vote d l'epoque   simone  Veil c'est battu   un maximum et bien sa majorite n'a pas vote  l'avortement c'est l'opposition de gauche de l'epoque  qui vote l'avortement a l'unanimite moins une vote et s'ajoute a des voix du centre  et droite moderequi permet l'adoption  sans la gauche  l'avortement n'aurais a pas ete  adopte sous giscard

 

c’est du morse?

la ponctuation pour être lisible, vous connaissez ?

Portrait de gillesdelors7571
15/juin/2021 - 20h42

on oublie que c'est systematiquement la gauche qui fait avance les choses  sur les questions de societes  meme  l'avortement  voir le detail du vote d l'epoque   simone  Veil c'est battu   un maximum et bien sa majorite n'a pas vote  l'avortement c'est l'opposition de gauche de l'epoque  qui vote l'avortement a l'unanimite moins une vote et s'ajoute a des voix du centre  et droite moderequi permet l'adoption  sans la gauche  l'avortement n'aurais a pas ete  adopte sous giscard

Portrait de gillesdelors7571
15/juin/2021 - 20h37

c'est honteux  et tout ça  a cause de la droite   systematique la droite sur les questions de societe fait un blocage ideologique un caca nerveux on a  eus droit a ça sur le PACS  le mariage gay  et l'euthanasie  pourtant la suisse et la belgique  y sont arrives

Portrait de Kevin 29
15/juin/2021 - 20h33
LOIC 33 a écrit :

Paix à son âme,. qu'il repose en Paix, honte aux politiques qui ont contribués a son calvaire, Macron en tête, il mérite plus qu'une gifle, si on compare aux souffrance de cet homme, que la loi permette l'euthanasie au plus vite,.....

Macron n'a rien à voir là dedans, c'est récemment à l'assemblée nationale la droite la plus bête du monde qui a écrit des milliers d'amendements pour bloquer le projet de loi.

Portrait de BREIZ Mike
15/juin/2021 - 19h53

On a en effet du retard de ce côté là en France pourtant dans d'autres domaines on a eu de l'avance comme l'avortement ou l'abolition  de la peine de mort!

Portrait de Citoyen87
15/juin/2021 - 19h15 - depuis l'application mobile

Tout a fait d'accord avec Loic 33 ! Plusieurs pays européens ont déjà eu ce courage !

Portrait de LOIC 33
15/juin/2021 - 18h33

Paix à son âme,. qu'il repose en Paix, honte aux politiques qui ont contribués a son calvaire, Macron en tête, il mérite plus qu'une gifle, si on compare aux souffrance de cet homme, que la loi permette l'euthanasie au plus vite,.....

Portrait de Faux News
15/juin/2021 - 18h00

merci la droite catho d'avoir tout bloqué.

Portrait de nantes55
15/juin/2021 - 17h22

Les rétrogrades de droite et les religieux de tous bords devraient avoir honte d'empecher, par leur egoisme, de laisser mourir les personnes  dignement en France.

Portrait de Nerfertiti
15/juin/2021 - 17h14

Pauvre homme

RIP à lui

Portrait de Lilou.St.Bo
15/juin/2021 - 16h31

Il repose, enfin, en paix. Dieu ait votre âme, Monsieur. 

Portrait de RenéCharles
15/juin/2021 - 15h41

Merci la droite.