14/06 10:31

Les chiffres des hospitalisations et des malades du Covid-19 soignés en réanimation poursuivent leur baisse, à des niveaux au plus bas depuis l'automne, selon les dernières données de Santé Publique France

Les chiffres des hospitalisations et des malades du Covid-19 soignés en réanimation ont poursuivi leur baisse, à des niveaux au plus bas depuis l'automne, selon les données de Santé Publique France.

La France comptait 12.480 personnes hospitalisées à cause du Covid-19, un chiffre au plus bas depuis la mi-octobre.

La décrue du nombre de patients traités en soins critiques, pour les formes les plus graves, se poursuivait aussi, avec 2.106 malades, un plus bas depuis le 19 octobre dernier.

Même scénario pour le nombre quotidien de nouvelles admissions dans ces services, avec seulement 26 malades.

Un chiffre traditionnellement peu élevé le dimanche, mais pour lequel il faut remonter au 20 septembre dernier (24 patients en services de réanimations) pour en retrouver un aussi bas. Le pays se trouvait alors au tout début de la deuxième vague de l'épidémie.

La tendance est confirmée par les données sur 7 jours, moins sujettes aux fluctuations quotidiennes, qui donnent 2.056 hospitalisations dont 498 admissions en soins critiques, contre respectivement 2.094 et 523.

La maladie a emporté 13 malades sur 24 heures, pour un nombre total de 110.420 décès depuis le début de l'épidémie il y a plus d'un an.

Du côté des contaminations, la baisse se poursuit avec 2.855 nouveaux cas sur 24 heures, à comparer aux plus de 5.000 enregistrés le dimanche précédent.

Depuis le début de la campagne de vaccination en France, 30.252.980 personnes ont reçu au moins une injection et 14.028.805 personnes ont reçu deux injections. Cela représente respectivement 57,6% et 26,7% de la population majeure.

15,76 millions de personnes ont un schéma vaccinal complet (deux doses ou une dose si vaccin à dose unique ou si vaccin pour une personne ayant eu le Covid-19), a précisé le ministère de la Santé.

La France avait franchi samedi la barre des 30 millions de personnes primovaccinées.

Le Pr. Alain Fischer, "Monsieur vaccin" du gouvernement, a encouragé dimanche dans une interview au JDD la vaccination des mineurs de plus de 12 ans, qui doit débuter mardi. Elle est selon lui un "impératif arithmétique" pour se rapprocher de l'immunité de groupe contre le Covid-19.

Ailleurs sur le web

Vos réactions