03/06 10:02

Un collectif de médecins saisit l'Ordre des médecins à l'encontre de Martine Wonner, psychiatre et députée, qui relaie régulièrement de fausses allégations autour du Covid

Le collectif de médecins No#FakeMed, qui lutte contre la désinformation en santé, a saisi l'Ordre des médecins à l'encontre de Martine Wonner, psychiatre et députée, qui relaie régulièrement de fausses allégations autour du Covid.

"Choqué par le flot continu et répété de contre-vérités émanant du Docteur M. Wonner, le bureau du collectif (...) a décidé de déposer plainte auprès de l'Ordre des Médecins", a annoncé le collectif dans un communiqué.

"Elle s'exprime en tant que médecin et ça nous pose un gros problème parce que ça donne un certain crédit à son discours qui (...) ne suit pas du tout les données acquises de la science" et "elle utilise sa place de parlementaire pour s'offrir une tribune en s'exprimant devant l'Assemblée", a expliqué à l'AFP le président du Collectif, Cyril Vidal.

Contacté, le Conseil national de l'Ordre n'a pas souhaité faire de commentaire.

"Ce qui nous a particulièrement choqués, c'est la mise à disposition du grand public et des professionnels de santé d'un protocole de soins qui ne s'appuyait sur aucune donnée scientifique - (comme) des huiles essentielles qui permettraient de prévenir le Covid - et qui donc risquait de détourner (le public) des soins", a-t-il poursuivi.

L'Ordre des médecins avait mis en garde en février contre ce protocole scientifiquement infondé, dont Martine Wonner a fait la promotion à plusieurs reprises.

Récemment, à Marseille, elle a accusé les soignants ayant administré le médicament Rivotril (utilisé dans les soins palliatifs) de "crime contre l'Humanité" . En avril, en Bretagne, elle s'en est prise aux vaccins à ARN messager (comme le Pfizer et le Moderna) affirmant, contre toute évidence, que "seul (...) le vaccin chinois fonctionne".

En octobre 2020, Martine Wonner avait aussi affirmé lors d'une intervention à l'Assemblée que les masques ne "serv(a)ient à rien".

Députée du Bas-Rhin, Mme Wonner a été exclue du groupe LREM en mai 2020 pour son vote contre la stratégie de déconfinement du gouvernement.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de PhilRAI
4/juin/2021 - 00h01
croco a écrit :

Pour moi un complotiste est quelqu'un qui, pour des questions psychologiques ou politiques, diffusent des informations totalement invraisemblables, et dont il est prouvé qu'elles sont fausses. Ex: dire que les hôpitaux en Inde et au Brésil sont vides, c'est une fausse information. La vérité c'est qu'ils sont pleins, et si ils le sont c'est peut-être en partie parce que la population se croyait protégée par des traitements alors qu'elle ne l'était pas, et qu'elle a relâché les gestes barrières.

Dire qu'ils étaient pleins, sous entendu bien sûr de patients covid au mois de février, c'est aussi une fausse information. Et quand ensuite ces hôpitaux se sont remplis c'est à cause de l'abandon des médicaments sous les pressions. En Inde c'est vite retombé devant les dégâts. 

Portrait de PhilRAI
3/juin/2021 - 23h58
croco a écrit :

@PhilRAI Je pensais que Martine Wonner était une de vos références. Je suis étonné que vous ne connaissiez pas ses déclarations les plus fracassantes. Elle a dit exactement ceci en interpellant Olivier Veran à l'Assemblée Nationale : "Inde, Brésil, République Dominicaine, Argentine, pour ne citer qu'eux, ces pays utilisent l'ivermectine, l'azythromicine, l'hydroxychloroquine, la vitamine D, et le zinc. Les hôpitaux restent vides dans ces pays. "

Ah oui, le 9 février ! Au moment où en France on nous expliquait que tout était saturé. C'était loin d'être le cas dans les pays qu'elle cite ! Sauf qu'elle se trompe sur le fait que ces pays utilisent ces médicaments dans leur totalité. Comme en France les pressions sont importantes, ce qui bien évidemment fait baisser le score.

Portrait de KEYZER
3/juin/2021 - 18h38
croco a écrit :

@KEYZER La thèse complotiste ce n'est pas de dire que le virus a peut-être fuité d'un laboratoire chinois. Ce n'est pas une fakenews mais une des hypothèses. La fakenews c'est d'affirmer que Pasteur a créé ce virus dans le but d'assassiner la moitié des habitants de la planète, sous prétexte qu'on a trouvé sur internet un document qui n'est autre qu'un brevet concernant la découverte du coronavirus de 2009, qui s'appelait le H1N1.

A l'époque, il y a moins d'un an même, la seule revendication de la possbilité de l'émanation du laboratoire était considérée comme du complot, et Trump en a incarné le symbole.

Après, étant donné la volonté des chinois d'entourer un flou total, toutes les interprétations sont possibles, et jamais on ne connaitra les raisons, tellement les conséquences sont irréversibles et coute cher à tout le monde .

Portrait de croco
3/juin/2021 - 14h25 - depuis l'application mobile
KEYZER a écrit :

Donc si j'en tiens à ta 1ére phrase,  l' OMS, les autorités chinoises (...) peuvent être considérées comme complotistes car elles ont nié  la possibilité que la source du covid provienne du laboration P4 de Wuhan, thèse qui est remis en cause et dont le gouvernement chinois a tout fait pour étouffer les enquêtes extérieures. Curieux, non ? ...

 

@KEYZER La thèse complotiste ce n'est pas de dire que le virus a peut-être fuité d'un laboratoire chinois. Ce n'est pas une fakenews mais une des hypothèses. La fakenews c'est d'affirmer que Pasteur a créé ce virus dans le but d'assassiner la moitié des habitants de la planète, sous prétexte qu'on a trouvé sur internet un document qui n'est autre qu'un brevet concernant la découverte du coronavirus de 2009, qui s'appelait le H1N1.

Portrait de KEYZER
3/juin/2021 - 13h57
croco a écrit :

Pour moi un complotiste est quelqu'un qui, pour des questions psychologiques ou politiques, diffusent des informations totalement invraisemblables, et dont il est prouvé qu'elles sont fausses. Ex: dire que les hôpitaux en Inde et au Brésil sont vides, c'est une fausse information. La vérité c'est qu'ils sont pleins, et si ils le sont c'est peut-être en partie parce que la population se croyait protégée par des traitements alors qu'elle ne l'était pas, et qu'elle a relâché les gestes barrières.

Donc si j'en tiens à ta 1ére phrase,  l' OMS, les autorités chinoises (...) peuvent être considérées comme complotistes car elles ont nié  la possibilité que la source du covid provienne du laboration P4 de Wuhan, thèse qui est remis en cause et dont le gouvernement chinois a tout fait pour étouffer les enquêtes extérieures. Curieux, non ? ...

 

Portrait de croco
3/juin/2021 - 13h33 - depuis l'application mobile
PhilRAI a écrit :

Ah bon elle a dit cela ? quand ? Personne ne l'a dit ! au contraire c'est un constat que les infrastructures médicales indiennes sont dans un état déplorable et largement insuffisantes.

Allez voir sur le blog du Dr. Maudrux, tout est expliqué sur l'Inde et ce qu'il s'y passe vraiment.

@PhilRAI Je pensais que Martine Wonner était une de vos références. Je suis étonné que vous ne connaissiez pas ses déclarations les plus fracassantes. Elle a dit exactement ceci en interpellant Olivier Veran à l'Assemblée Nationale : "Inde, Brésil, République Dominicaine, Argentine, pour ne citer qu'eux, ces pays utilisent l'ivermectine, l'azythromicine, l'hydroxychloroquine, la vitamine D, et le zinc. Les hôpitaux restent vides dans ces pays. "

Portrait de croco
3/juin/2021 - 13h20 - depuis l'application mobile
PhilRAI a écrit :

L'accusation de complotisme  est utilisée par les politicards pour tenter d'éviter le débat critique de leur politique. C'est un fort indice que la personne ainsi accusée a raison, ce que les faits confirment.

Pour moi un complotiste est quelqu'un qui, pour des questions psychologiques ou politiques, diffusent des informations totalement invraisemblables, et dont il est prouvé qu'elles sont fausses. Ex: dire que les hôpitaux en Inde et au Brésil sont vides, c'est une fausse information. La vérité c'est qu'ils sont pleins, et si ils le sont c'est peut-être en partie parce que la population se croyait protégée par des traitements alors qu'elle ne l'était pas, et qu'elle a relâché les gestes barrières.

Portrait de PhilRAI
3/juin/2021 - 13h19
croco a écrit :

@PhilRAI Si, si, cette femme a affirmé à l'assemblée nationale que les hôpitaux au Brésil et en Inde étaient vides. Et oui ces traitements sont malheureusement inefficaces. Et les gens ici comme là bas sont assez grands pour prendre un traitement aussi peu chers et aussi répandus que l'ivermectine et l hydroxychloroquine. Ils n'ont pas besoin d'attendre une directive régionale. Mais la vérité c'est qu'ils en mangent matin midi et soir, mais ils ne fonctionnent pas sur ce virus.

Ah bon elle a dit cela ? quand ? Personne ne l'a dit ! au contraire c'est un constat que les infrastructures médicales indiennes sont dans un état déplorable et largement insuffisantes.

Allez voir sur le blog du Dr. Maudrux, tout est expliqué sur l'Inde et ce qu'il s'y passe vraiment.

Portrait de PhilRAI
3/juin/2021 - 13h17
croco a écrit :

@PhilRAI Le Dr Maudrux ? Oui je sais qui c'est. Il vient d'être poursuivi par le Conseil de l'ordre des médecins pour diffusions de fausses informations. Car lui aussi disait que les hôpitaux en Inde étaient vides car l'ivermectine était extrêmement répandue. Je vois que vous êtes plusieurs à avoir le même gourou.

Le conseil de l'ordre est aux ordres des politiques corrompus par les grands laboratoires. Il est lui même l'objet de plusieurs plaintes pour complicité de mise en danger de la vie d'autrui, justement parce qu'il fait pression sur les médecins pour qu'ils ne soignent pas leurs patients avec des médicaments efficaces et sans danger.  

Maudrux n'a jamais dit que les hôpitaux en Inde étaient vides, c'est un gros mensonge. Vous devriez le lire, vous constateriez que tout est solidement argumenté et étayé, contrairement à ses adversaires. 

Visiblement faute d'être capable de juger par vous même vous vous contentez de répéter les conneries des manipulateurs politiques et médiatiques. Ce n'est pas reluisant !

 

Portrait de PhilRAI
3/juin/2021 - 13h12
croco a écrit :

@100 Vous pourriez écrire +100000, ça ne changerait rien au fait que c'est une complotiste qui dit des anneries et qui est à mettre dans le même sac que Bigard et Lalanne.

L'accusation de complotisme  est utilisée par les politicards pour tenter d'éviter le débat critique de leur politique. C'est un fort indice que la personne ainsi accusée a raison, ce que les faits confirment.

Portrait de croco
3/juin/2021 - 12h54 - depuis l'application mobile
100 a écrit :

+100

@100 Vous pourriez écrire +100000, ça ne changerait rien au fait que c'est une complotiste qui dit des anneries et qui est à mettre dans le même sac que Bigard et Lalanne.

Portrait de 100
3/juin/2021 - 12h49
PhilRAI a écrit :

Une femme admirable qui se bat contre l'obscurantisme. Que les No#FakeMed s'attaquent à elle comme à tous ceux qui défendent la liberté de prescription et qui soignent vraiment leurs patients n'est pas une surprise. Ça risque fort de se retourner contre eux et contre le Conseil de l'Ordre dont les dérives sont de plus en plus scandaleuses.

+100

Portrait de croco
3/juin/2021 - 12h44 - depuis l'application mobile
PhilRAI a écrit :

Personne n'a dit que les hôpitaux au Brésil et en Inde sont vides !! En plus ces pays sont découpés en régions plus ou moins indépendantes qui ont des politique covid différentes. Les régions qui traitent avec les médicaments adaptés ont d'excellents résultats, c'est factuel. En Inde la majorité du pays traitait jusqu'à ce que sous la pression la politique change. Terminés les traitements, remplacés par vaccination et remdesivir. Résultat le pic de contamination dont les médias ont parlé. Depuis le gouvernement est revenu en arrière, la majorité des états sont revenus aux traitements avec la chute des contaminations. Sauf un état qui a continué et où les contaminations ne chutent pas. Silence dans les médias. On trouve toutes les informations sur internet, par exemple sur le blog du Dr. Maudrux

@PhilRAI Le Dr Maudrux ? Oui je sais qui c'est. Il vient d'être poursuivi par le Conseil de l'ordre des médecins pour diffusions de fausses informations. Car lui aussi disait que les hôpitaux en Inde étaient vides car l'ivermectine était extrêmement répandue. Je vois que vous êtes plusieurs à avoir le même gourou.

Portrait de croco
3/juin/2021 - 12h22 - depuis l'application mobile
PhilRAI a écrit :

Personne n'a dit que les hôpitaux au Brésil et en Inde sont vides !! En plus ces pays sont découpés en régions plus ou moins indépendantes qui ont des politique covid différentes. Les régions qui traitent avec les médicaments adaptés ont d'excellents résultats, c'est factuel. En Inde la majorité du pays traitait jusqu'à ce que sous la pression la politique change. Terminés les traitements, remplacés par vaccination et remdesivir. Résultat le pic de contamination dont les médias ont parlé. Depuis le gouvernement est revenu en arrière, la majorité des états sont revenus aux traitements avec la chute des contaminations. Sauf un état qui a continué et où les contaminations ne chutent pas. Silence dans les médias. On trouve toutes les informations sur internet, par exemple sur le blog du Dr. Maudrux

@PhilRAI Si, si, cette femme a affirmé à l'assemblée nationale que les hôpitaux au Brésil et en Inde étaient vides. Et oui ces traitements sont malheureusement inefficaces. Et les gens ici comme là bas sont assez grands pour prendre un traitement aussi peu chers et aussi répandus que l'ivermectine et l hydroxychloroquine. Ils n'ont pas besoin d'attendre une directive régionale. Mais la vérité c'est qu'ils en mangent matin midi et soir, mais ils ne fonctionnent pas sur ce virus.

Portrait de PhilRAI
3/juin/2021 - 11h47
croco a écrit :

@PhilRAI Une femme qui affirme que les hôpitaux au Brésil et en Inde sont vides grâce à l'hydroxychloroquine et àl'ivermectine, a une crédibilité 0. Et d'ailleurs en affirmant ça elle ne fait que confirmer que ces traitements sont extrêmement répandu dans ces 2 pays, et donc totalement inefficaces, car justement les hôpitaux y sont totalement submergés.

Personne n'a dit que les hôpitaux au Brésil et en Inde sont vides !! En plus ces pays sont découpés en régions plus ou moins indépendantes qui ont des politique covid différentes. Les régions qui traitent avec les médicaments adaptés ont d'excellents résultats, c'est factuel. En Inde la majorité du pays traitait jusqu'à ce que sous la pression la politique change. Terminés les traitements, remplacés par vaccination et remdesivir. Résultat le pic de contamination dont les médias ont parlé. Depuis le gouvernement est revenu en arrière, la majorité des états sont revenus aux traitements avec la chute des contaminations. Sauf un état qui a continué et où les contaminations ne chutent pas. Silence dans les médias. On trouve toutes les informations sur internet, par exemple sur le blog du Dr. Maudrux

Portrait de croco
3/juin/2021 - 11h37 - depuis l'application mobile
PhilRAI a écrit :

Une femme admirable qui se bat contre l'obscurantisme. Que les No#FakeMed s'attaquent à elle comme à tous ceux qui défendent la liberté de prescription et qui soignent vraiment leurs patients n'est pas une surprise. Ça risque fort de se retourner contre eux et contre le Conseil de l'Ordre dont les dérives sont de plus en plus scandaleuses.

@PhilRAI Une femme qui affirme que les hôpitaux au Brésil et en Inde sont vides grâce à l'hydroxychloroquine et àl'ivermectine, a une crédibilité 0. Et d'ailleurs en affirmant ça elle ne fait que confirmer que ces traitements sont extrêmement répandu dans ces 2 pays, et donc totalement inefficaces, car justement les hôpitaux y sont totalement submergés.

Portrait de babybleuet
3/juin/2021 - 11h10

Cette députée dit la vérité, soulève les bonnes questions ! Elle gêne c'est une évidence .Je la soutiens à 1000 %

Portrait de 100
3/juin/2021 - 10h53
PhilRAI a écrit :

Une femme admirable qui se bat contre l'obscurantisme. Que les No#FakeMed s'attaquent à elle comme à tous ceux qui défendent la liberté de prescription et qui soignent vraiment leurs patients n'est pas une surprise. Ça risque fort de se retourner contre eux et contre le Conseil de l'Ordre dont les dérives sont de plus en plus scandaleuses.

+100

Portrait de PhilRAI
3/juin/2021 - 10h31

Une femme admirable qui se bat contre l'obscurantisme. Que les No#FakeMed s'attaquent à elle comme à tous ceux qui défendent la liberté de prescription et qui soignent vraiment leurs patients n'est pas une surprise. Ça risque fort de se retourner contre eux et contre le Conseil de l'Ordre dont les dérives sont de plus en plus scandaleuses.