02/06 18:41

Coronavirus : Emmanuel Macron : "La vaccination des 12/18 ans sera ouverte dès le 15 juin. En 2021, les vacances c'est en France, et c'est encore mieux. Nous communiquerons bientôt sur nos frontières" - Vidéo

18h41: Les jeunes de 12 à 18 ans pourront se faire vacciner contre le Covid-19 à partir du 15 juin, a annoncé mercredi Emmanuel Macron à Saint-Cirq-Lapopie (Lot). Le chef de l'Etat s'est par ailleurs félicité que 50% des Français adultes aient reçu une première dose du vaccin, ce qui représente selon lui "véritablement un cap" dans la campagne de vaccination. 

18h11: Emmanuel macron prend la parole : "La vaccination des 12/18 ans sera ouverte dès le 15 juin. D'ici au 15 juin, nous franchirons la barre des 30 millions de vaccinés, c'est pourquoi nous avons décidé ce matin, à partir du 15 juin, de commencer à ouvrir la vaccination pour les adolescents et de permettre aux 12-18 ans d'aller se faire vacciner. Dans quelques jours nous passerons à la deuxième phase de la réouverture et les vacances seront possibles cet été. Nous avons la possibilité en France d'accueillir nos compatriotes dans les meilleures conditions. Le gouvernement va communiquer dans les prochaines heures sur ce qu'on fait avec nos frontières. 

Une étape est en train de s'écouler mais nous devons rester très vigilants. Nous avons encore beaucoup de nos concitoyens qui sont dans des services de réanimation, des concitoyens qui s'infectent chaque jour. Nous devons avoir une grande vigilance car chez plusieurs de nos voisins de nouveaux variants font augmenter le nombre de cas.

Je veux retourner au contact des Français pour savoir comment les Français ont pu vivre cette crise pour mieux les accompagner.

 

 

16h52: Le comité scientifique conseillant le gouvernement du Canada sur la vaccination a donné son feu vert mardi à la possibilité de changer de vaccin anti-Covid entre la première et la deuxième dose.

Les personnes ayant reçu une première dose d'AstraZeneca peuvent recevoir soit une seconde dose de ce même remède, soit une dose d'un vaccin à ARN messager (Pfizer-BioNTech ou Moderna), a annoncé le comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) dans un communiqué.

14h12: Même si la situation globale s'améliore, la circulation du Covid-19 est repartie à la hausse dans une partie de la France, en particulier en Occitanie et en Nouvelle-Aquitaine, a averti mercredi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

"Si le niveau global de la circulation du virus est comparable à celui du début de l'automne dernier, des signaux d'alerte se font jour dans certains territoires", a déclaré Gabriel Attal à l'issue du Conseil des ministres.

"En Nouvelle-Aquitaine, nous constatons des hausses parfois sensibles de la circulation du virus", avec un taux de reproduction qui "est repassé au-dessus de 1, ce qui signifie que l'épidémie gagne de nouveau du terrain", selon lui. Il a souligné que "cette évolution défavorable est particulièrement marquée dans les Pyrénées-Atlantiques, où l'incidence a progressé de près de 80% sur une semaine", et "dans une moindre mesure en Charente-Maritime, dans le Lot-et-Garonne, en Charente, dans les Landes et en Gironde". "C'est un signal d'alerte", a souligné le porte-parole, appelant à ne "pas baisser la garde", tout en précisant que le niveau de circulation du virus restait "modéré".

13h28: En France, le nombre de malades dans les services de réanimation est passé sous la barre des 3.000 dimanche, pour la première fois depuis fin janvier. Sur la vaccination, ouverte depuis lundi à l'ensemble de la population adulte, Gabriel Attal a qualifié d'"exploit inédit" et de "victoire importante sur l'épidémie" le fait que soit franchie ce mercredi "la barre symbolique des 50% d'adultes ayant reçu une première injection". Un total de 26,176 millions de personnes ont reçu au moins une première dose (soit 39,1% de la population totale et 49,8% de la population adulte), selon des chiffres donnés mardi par le ministère de la Santé.

"La semaine dernière, nous avons frôlé les 700.000 injections sur une journée et battu deux fois le record du nombre d'injections en 24 heures", a salué le porte-parole, en remerciant notamment "les professionnels de santé et les élus locaux". Gabriel Attal a cependant appelé à la "vigilance" les personnes ayant reçu une première dose, qui "n'offre pas une protection vaccinale complète".

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Steyr
2/juin/2021 - 18h43

Suis sur Cnews à écouter Oudinni le second, roi de la girouette d'opinion. A lui seul il remplacerait 10 centrales nucléaires.   Généralement je zappe dès que je le vois mais là, dès ses première paroles, je me suis laisser prendre par ses premières contradictions. Le mec est quand même fort. Il nous parles de la défense de la première industrie de la France qu'est le tourisme à travers ses sites historiques, ses paysages, son art de vivre à la française alors qu'il soutient le programme de la  Pompompili-didou pour l'implantation des éoliennes.... 

Il est fort; très fort.