01/06 13:17

EXCLU - Catholiques attaqués à Paris - Le père Michel Viot accuse violemment le préfet de police: "Ce pouvoir n’aime pas les catholiques" - VIDEO

Ce matin, le père Michel Viot, prêtre catholique du diocèse de Blois, était l’invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. Il est revenu, en exclusivité, sur l'agression dont ont été victimes des catholiques à Paris samedi alors qu'ils participaient à une procession en hommage aux ecclésiastiques tués pendant la Commune.

"J'ai été choqué de voir qu'il y avait si peu de policiers sur place alors que ces révolutionnaires qui nous ont attaqués étaient extrêmement nombreux. La police le savait parce qu'ils ont manifesté avant nous. Nous, nous étions 300 et protégés par un seul policier. C'est inadmissible !", a-t-il débuté.

Et d'ajouter : "Le trajet que nous avons fait est un trajet qui est très bien connu de la police parce qu'on sait très bien qu'il y a des rendez-vous d'anarchistes, de révolutionnaires. Si le préfet de police de Paris avait pris en compte le fait qu'il ait autorisé cette procession, il aurait envoyé plus de policiers".

Pour le père Michel Viot, "visiblement, c'est le pouvoir à son plus haut niveau qui a manqué ses devoirs et qui n'a pas fait son travail". "Les quelques policiers qui étaient là, je leur tire mon chapeau pour leur courage, je les remercie. Il est honteux dans un état de droit, avec les démarches que nous avons faites, qu'on ne nous ait pas permis de faire cette procession. Ça montre une haine du catholicisme. Je mets en cause le préfet de police de Paris et même le président de la République", a-t-il affirmé.

"Vous avez le sentiment qu'au plus haut niveau, on a décidé de ne pas protéger les catholiques ?", lui a demandé Jean-Marc Morandini. "Absolument. C'est l'évidence compte tenu du nombre de gens qui étaient là, qui s'étaient mis sur les terrasses du parcours. (...) La police le savait, elle savait que ce parcours était dangereux. Ce pouvoir n'aime pas les catholiques !", a répondu le prêtre.

Sur le plateau, le député LREM Patrick Vignal lui a répondu en précisant "on ne peut pas accuser le préfet de police ou le président de la République de ne pas aimer les catholiques". L'élu s'est engagé à rencontrer le père Michel Viot.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Jilou1994
2/juin/2021 - 10h10

Les personnes qui approchent Dieu sincèrement se divisent en quatre catégories : le malheureux, le curieux, celui qui cherche la richesse et celui qui veut connaître l'Absolu. Ceux qui se détournent de Dieu, déterminés qu'ils sont, se divisent aussi en quatre catégories : Celui qui tel un âne ne recherche que le plaisir des sens, celui qui agit au niveau social mais pas plus, celui qui est un speculateur philosophique, idéologue, et celui qui déteste la religion au point de vouloir l'anéantir sous toutes ses formes. Dans l'âge où nous vivons, l'âge de discorde et d'hypocrisie, nous possedons à la fois un côté divin et un côté démoniaque. Suivant les personnes avec qui nous nous associons soit physiquement soit via leurs idéologies, nous développons telle ou telle mentalité. "Dis-moi qui tu fréquentes et je te dirai qui tu es", dit ce proverbe. Si nous voulons à nouveau développer des qualités divines et faire partie sincèrement de la solution, associons-nous avec les bonnes personnes. smiley

Portrait de lotcon
1/juin/2021 - 20h28
lucieat a écrit :

On agresse des catholique qui font une procession, mais on endure les prières de rue qui bloque tout passage, chaque fois que j'en vois à genoux les fesses en l'air, bon sang, que c'est tentant de botter tous ces culs pointés... mais on aurait intérêt à courir vite après !!!

Bien sûr.... Faut arrêter les fantasmes avec les prières de rue. Vous n'avez pas dû en voir beaucoup.

Quant à la pseudo cathophobie, il s'agissait surtout d'une opposition Communard/Versaillais qu'une lutte contre la religion.

Portrait de Galileo.
1/juin/2021 - 20h16
Valentin98 a écrit :

ben actes christianophobes, tout simplement!

"christianophobe"... Ah oui mais c'est phobogène pour quelqu'un qui souffre de logophobie comme moi ! smiley

Portrait de Valentin98
1/juin/2021 - 19h57
Nowo a écrit :

La vérité est simple, la même agression sur des juifs ou des musulmans et toutes les TV en aurait parlé, le ministre de l'intérieur (au minimum) aurait fait un discours, Hanouna aurait fait un débat le soir même !

Il y a des actes antisémites, islamophobes, homophobes, mais anti-chrétiens, on ne sait même pas comment les définir.

Et oui notre gouvernement s'en tamponne !  

ben actes christianophobes, tout simplement!

Portrait de Nowo
1/juin/2021 - 18h24

La vérité est simple, la même agression sur des juifs ou des musulmans et toutes les TV en aurait parlé, le ministre de l'intérieur (au minimum) aurait fait un discours, Hanouna aurait fait un débat le soir même !

Il y a des actes antisémites, islamophobes, homophobes, mais anti-chrétiens, on ne sait même pas comment les définir.

Et oui notre gouvernement s'en tamponne !  

Portrait de hummerH2
1/juin/2021 - 17h46
Hercule Poirot a écrit :

Voilà la différence en fait. "Les culs pointus" savent se faire respecter et celui qui s'en prendra à l'un d'entre eux aura comme vous dites "interêt à courir vite"

Nous Chrétiens ne faisons que constater, déplorer, geindre et c'est tout! De plus les merdias sont anti-Chrétiens car c'est tendance, et surtout sans risques!! Pour mémoire un degeneré avait poussé la chansonnette sur France Inter devant des chroniqueurs hilares en braillant que Jésus est pe.é! Ou alors quand les femens ont agressé les manifestants de la manif pour tous à coups de gaz lacrymogènes, dont des mamans avec poussette... Les médias avaient pris faits et causes pour ces prostituées quand des Chrétiens sont enfin intervenus. Peut-être faudra t-il que quelques voitures, quelques maisons brûlent, voir quelques rossées de bois vert à ces journalistes et chroniqueurs pour qu'enfin ils respectent Chretienté et cessent de montrer l'extrême-gauche comme de bons types, des résistants et autres fadaises

Je dois avouer que je suis stupéfait par la pauvre couverture médiatique de cette agression par les media.

Tant qu'au silence assourdissant de la classe politique dans sa quasi totalité, n'en parlons pas.

J'ai comme un curieux sentiment que si un procession musulmane ou juive avait été attaquée de la sorte dans les rues de Paris, et dans les mêmes conditions, les médias et la classe politique aurait réagit tout différemment, sans parler des ministres du gouvernement qui auraient été sur place dans les minutes qui suivent poussant des cris d'orfraie !

Portrait de Hercule Poirot
1/juin/2021 - 16h58
lucieat a écrit :

On agresse des catholique qui font une procession, mais on endure les prières de rue qui bloque tout passage, chaque fois que j'en vois à genoux les fesses en l'air, bon sang, que c'est tentant de botter tous ces culs pointés... mais on aurait intérêt à courir vite après !!!

Voilà la différence en fait. "Les culs pointus" savent se faire respecter et celui qui s'en prendra à l'un d'entre eux aura comme vous dites "interêt à courir vite"

Nous Chrétiens ne faisons que constater, déplorer, geindre et c'est tout! De plus les merdias sont anti-Chrétiens car c'est tendance, et surtout sans risques!! Pour mémoire un degeneré avait poussé la chansonnette sur France Inter devant des chroniqueurs hilares en braillant que Jésus est pe.é! Ou alors quand les femens ont agressé les manifestants de la manif pour tous à coups de gaz lacrymogènes, dont des mamans avec poussette... Les médias avaient pris faits et causes pour ces prostituées quand des Chrétiens sont enfin intervenus. Peut-être faudra t-il que quelques voitures, quelques maisons brûlent, voir quelques rossées de bois vert à ces journalistes et chroniqueurs pour qu'enfin ils respectent Chretienté et cessent de montrer l'extrême-gauche comme de bons types, des résistants et autres fadaises

Portrait de lucieat
1/juin/2021 - 15h10

On agresse des catholique qui font une procession, mais on endure les prières de rue qui bloque tout passage, chaque fois que j'en vois à genoux les fesses en l'air, bon sang, que c'est tentant de botter tous ces culs pointés... mais on aurait intérêt à courir vite après !!!

Portrait de LOIC 33
1/juin/2021 - 13h48

Il a peut-être raison sur le préfet de police !!! mais par les temps qui courent il est fortement déconseillé d'afficher ses convictions religieuses, comme politiques, d'ailleurs, notre société étant peu tolérante mais surtout violente......