10/11/2010 17:24

Espionnage journalistes/plainte: Le Canard "pas inquiet"

Le directeur de la publication du Canard enchaîné Michel Gaillard s'est dit "un peu étonné" mais "pas inquiet" après le dépôt de plainte pour diffamation, mercredi, du patron du contre-espionnage, Bernard Squarcini.  

"Nous sommes un peu étonnés mais ça ne nous inquiète pas beaucoup", a déclaré à l'AFP Michel Gaillard.   

"Ca va être un très beau procès", a-t-il ironisé, "puisqu'on va avoir des témoins de grande qualité, à commencer par le chef de l'Etat et le Premier ministre qui vient par l'intermédiaire de son directeur de cabinet de faire une note en disant qu'il était illégal de se faire communiquer les fadettes (factures téléphoniques détaillées, ndlr) des journalistes".  

"Je me demande si l'avocat de Squarcini a eu connaissance de cette note avant de déposer plainte", s'est interrogé Michel Gaillard.   La semaine dernière, le Canard enchaîné a accusé Bernard Squarcini de piloter des opérations illégales de surveillance des journalistes.  

La plainte déposée mercredi vise outre Michel Gaillard, le rédacteur en chef et auteur de l'article Claude Angeli, a précisé Me Patrick Maisonneuve, avocat du patron du contre-espionnage français.

Ailleurs sur le web

Vos réactions