20/05 11:15

La préfecture de police de Paris prend deux arrêtés limitant deux manifestations pro-palestiniennes en rassemblements statiques

Afin d'éviter de nouveaux débordements, comme samedi dernier, la préfecture de police de Paris annonce dans un communiqué qu'elle a pris "deux arrêtés limitant deux manifestations à des rassemblements statiques". Les autorités indiquent avoir reçu deux déclarations de manifestation. La première pour samedi entre la place de la République et place de la Madeleine ; la seconde pour le lendemain entre le métro Barbès-Rochechouart et place de la Bastille.

"En raison des risques de troubles à l'ordre public, malheureusement constatés le samedi 15 mai, le préfet de Police demande que ces manifestations se limitent à des rassemblements statiques", précise le communiqué. Et d'ajouter : "Par conséquent, il a pris ce jour [hier] deux arrêtés d'interdiction partielle des deux manifestations. Les deux itinéraires déclarés pour ces manifestations sont interdits mais les rassemblements pourront se tenir sur la place de la République". 

Un total de quarante-cinq personnes ont été placées en garde à vue samedi dernier en marge de la manifestation interdite à Paris en soutien aux Palestiniens. Ces personnes ont été arrêtées notamment pour des soupçons de "participation à un groupement formé en vue de violences", "participation à un attroupement après sommation", "violences sur les forces de l'ordre" ou pour outrage. Entre 2.500 à 3.500 personnes selon les autorités -4.500 à 5.000 selon les organisateurs-, s'étaient rassemblées samedi par petits groupes dans le quartier de Barbès (XVIIIe arr.), occasionnant des face-à-face parfois tendus entre manifestants et forces de l'ordre dans le nord de Paris.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions