18/05/2021 07:23

EXCLU - Le capitaine d'active Hervé Moreau, qui avait brisé le devoir de réserve dans "Morandini Live", a été convoqué en vue d'une sanction - Il sera à nouveau en direct sur CNews à 10h35

La semaine dernière, Jean-Marc Morandini recevait en direct et en exclusivité dans "Morandini Live" sur CNews, le capitaine d'active de gendarmerie Hervé Moreau qui a rompu le droit de réserve sur le plateau après avoir signé les deux tribunes des militaires. Selon nos informations exclusives, suite à son témoignage, il a été convoqué ce matin par les autorités en vue d'une procédure disciplinaire initiée à son encontre. Il a du expliquer les raisons de sa prise de parole et devrait connaître sa sanction dans les prochains jours. Il a pourtant décidé de poursuivre son combat et sera l'invité de "Morandini Live" en direct demain à 10h35 sur CNews.

Il y a quelques jours, dans "Morandini Live", Hervé Moreau avait rompu le silence en déclarant: "Il m'a semblé que le devoir de vérité était plus important que le devoir de réserve. Ce que nous traversons depuis des années, des mois maintenant, me parait trop grave au regard des violences, au regard de l'insécurité, des injustices que le peuple français a à connaitre. Il m'a semblé nécessaire de faire connaitre cette réalité. Le peuple de France a le droit que l'on dise les choses, que l'on cesse d'être dans ce déni et a le droit au changement".

Et d'ajouter : "Ça méritait de prendre ce risque en rompant mon devoir de réserve (...) Il m'a semblé nécessaire de signer les deux lettres parce que je croyais aux convictions, aux vertus que l'on y trouve (...) La violence qui se répand, ces injustices et cette incapacité de la justice de notre pays à répondre aux attentes des justiciables, de ceux qui souffrent. Nous, gendarmes et policiers, nous sommes écœurés par l'incurie de cette justice. Nous sommes scandalisés par ces peines de prison qui ne sont jamais données à ceux qui nous font tant de mal".

"La France dans laquelle nous évoluons aujourd'hui n'est pas la France que nous voulons transmettre à nos enfants. Aujourd'hui, c'est une France de la violence, une France de l'irrespect, une France du désordre, du chaos. Rien ne change", avait continué Hervé Moreau en déclarant que "la situation est trop grave". "Je risque un autre blâme de la ministre des Armées, Madame Florence Parly. Je crains qu’elle n’ait pas le temps de me sanctionner parce que dans quatorze jours, j’aurai quitté mes fonctions", avait-il conclu.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de gros ours
18/mai/2021 - 10h24
Columbine a écrit :

Il devait pas démissionner ce monsieur ? 

Il ne demissionnera pas. Il risque au pire d'etre autoriser a faire valoir ses droits a la retraite selon la formule consacree. Apres 30 ans d'armee et le grade de capitaine on connait pire comme sanction.

Portrait de KERCLAUDE
18/mai/2021 - 07h41

Je crois qu'il a déjà demandé sa retraite et qu'il a déjà reçu un blâme précédemment, donc un beau cirque médiatique pour peu de chose, la Ministre de la Défense s'enfonce. 

Portrait de Gregeagle
18/mai/2021 - 07h16
KenShiro a écrit :

Quel courage de ce gouvernement, toujours aussi efficace contre des hommes ayant servit la patrie et risqués leur vie. Ah si il pouvait être autant efficace et courageux avec la racaille, les association raciste et islamiste.

 

Comme beaucoup commentaire haineux contre  des enfants d'immigrés  devenues militaire et mort pour la patrie.

 

 

Portrait de KenShiro
18/mai/2021 - 01h34

Quel courage de ce gouvernement, toujours aussi efficace contre des hommes ayant servit la patrie et risqués leur vie. Ah si il pouvait être autant efficace et courageux avec la racaille, les association raciste et islamiste.

 

Portrait de ThierryG
17/mai/2021 - 20h20

J'ai reçu son livre ce matin, je m'y plonge dès mercredi smiley 

Portrait de mbagnick
17/mai/2021 - 20h00
Columbine a écrit :

Il devait pas démissionner ce monsieur ? 

Et pourquoi?