17/05 11:02

Cinq mois après la disparition de Delphine Jubillar, une nouvelle battue a été organisée en présence de son mari Cédric

Hier après-midi, une nouvelle battue a été organisée cinq mois jour pour jour après la disparition de Delphine Jubillar, dans la nuit du 15 au 16 décembre dernier, à proximité d'Albi. Selon Le Parisien, une soixante de personnes étaient présentes dont son mari, Cédric, "à la fois victime, reconnue comme telle par l’autorité judiciaire qui lui a accordé le statut de partie civile fin avril, et aussi potentiel suspect".

"Que je vienne ou que je ne vienne pas, je savais que l’on allait parler de moi et me critiquer. Mais je me suis dit que c’était mieux que je vienne…", a-t-il déclaré rapportent nos confrères. La nouvelle battue a débuté en début d'après-midi à proximité du cimetière Saint-Dalmaze, sur la commune de Cagnac. "Après s’être glissé dans l’un des groupes, Cédric Jubillar a rapidement rebroussé chemin, peu convaincu semble-t-il par l’utilité de ce rassemblement de bonnes volontés", indique Le Parisien en précisant que deux heures plus tard, le groupe repart bredouille. Les recherches n'ont rien donné.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de th93100
17/mai/2021 - 18h15

Je ne sais rien de plus que les Sherlocks des banlieues ici présents.... Mais si nous avons tous un 'pré sentiment' sur une (classique) éventuelle culpabilité du Mari, les policiers sont autrement plus qualifiés et sont à son contact. Si EUX n'ont pas décelé de problème, il serait peut etre charitable de respecter sa présomption d'innocence ? non ? Qui ici ferait son méa culpa si le mari devait ne pas etre coupable ?

Portrait de Columbine
17/mai/2021 - 16h37

Les inspecteurs 2.0 sont sur l'affaire ! smiley

Portrait de piedsdansleplat
17/mai/2021 - 16h12

comme dans d'autres affaires on va en apprendre des affaires dans ce dossier, enfin c'est troublant.

Portrait de MICMAH458
17/mai/2021 - 13h45

Je vais être cynique, car bien sûr je n'en sais rien, mais les circonstances ayant conduit à ce drame sont tellement invraisemblables, que j'ai envie de dire ceci : au lieu d'organiser des battues et de mobiliser des personnes et d'engager des frais financiers, on pourrait gagner du temps en demandant au mari ce qu'il a fait (à, et de) sa femme.

Portrait de KERCLAUDE
17/mai/2021 - 13h39
Marine70 a écrit :

il s’est dit que c’était mieux si je venais !
il a vachement envie de retrouver sa femme lui !

Oui il a l 'air motivé ....

Portrait de seb2746
17/mai/2021 - 12h34

Y'a tellement d’incohérence dans ses déclarations...

 

Elle est partie en pleine nuit sans raison juste avec une doudoune blanche, sans affaire sur elle, sans sac/phone/clé, rien...  en instance de divorce alors qu'on sait qu'elle était fusionnelle avec ses enfants, y'a RIEN qui colle depuis le début et qu'il a TOUT à y gagner de sa disparition. il récupère la maison, les enfants et s'y retrouve financièrement du coup...