11/05 12:27

France Télévisions annonce que la cérémonie des Molières n'aurait pas lieu cette année, en raison de la crise sanitaire

France Télévisions a confirmé mardi que la cérémonie des Molières n'aurait pas lieu cette année, en raison de la crise sanitaire, mais le groupe va programmer cinq soirées du 31 mai au 4 juin pour mettre le théâtre à l'honneur. Le groupe public, diffuseur historique des Molières, avait indiqué fin mars à l'AFP qu'il n'y aurait pas a priori de cérémonie cette année. Un scénario que son organisateur, Jean-Marc Dumontet, espérait éviter, mais qui a été confirmé mardi.

"Nous avons dû renoncer cette année à la cérémonie des Molières", a annoncé dans un dossier de presse Michel Field, directeur culture et spectacles vivants du groupe public, tout en confirmant le retour de ce rendez-vous culturel en 2022, année où l'on célébrera les 400 ans de la naissance de Molière. Concernant les cinq soirées dédiées au théâtre sur les chaînes du groupe, France 3 ouvrira le bal le 31 mai avec "7 ans de réflexion", au théâtre des Bouffes Parisiens.

France 2 suivra le 1er juin avec "Papy fait de la résistance" écrit par Martin Lamotte et Christian Clavier; et le 2 juin la plateforme France.tv proposera "Les Chatouilles ou la danse de la colère" d'Andréa Bescond et Eric Métayer. Deux soirées dédiées à des pièces de la Comédie-Française sont également prévues : "Roméo et Juliette" et "Le Petit-Maître corrigé" le 3 juin sur la chaîne éphémère Culturebox; avant "Fables" et "Fanny et Alexandre" le 4 sur France 5. Les théâtres sont fermés en France depuis fin octobre, mais pourront rouvrir le 19 mai avec un siège sur trois disponible, et jusqu'à 800 personnes par salle maximum.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de calendrier17
12/mai/2021 - 15h50

De toute façon tous le monde s'en fout

Portrait de YVESM
11/mai/2021 - 20h31

Dommage la troupe de Macron ne pourra pas remporter de prix cette année avec son "Ubu roi" et son "médecin malgré lui".

Portrait de Igor535
11/mai/2021 - 14h23

C'est dommage pour le (seul) téléspectateur qui regarde ce programme chaque année.