06/05 15:10

Coronavirus - "La vaccination sera ouverte aux plus de 50 ans dès lundi" (Emmanuel Macron) - La vaccination accessible "sans limite d'âge" à partir du 12 mai quand il reste des doses disponibles

15h10: L'Union européenne a ajouté Israël à la liste des pays tiers dont les voyageurs peuvent être admis sur son territoire qu'ils soient vaccinés ou non contre le Covid, a-t-elle annoncé jeudi dans un communiqué.

Révisée régulièrement, cette liste se limitait depuis janvier à six pays : l'Australie, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, Singapour, la Corée du Sud et la Thaïlande. La Chine y figure aussi, à condition d'autoriser de son côté les voyageurs de l'UE, ce qui n'est pas le cas actuellement.

14h28: Sur Twitter, le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebarri fixe à "mi-juin" l'objectif de réouverture d'"un certain nombre de destinations internationales avec le pass sanitaire".

 

13h51: La secrétaire d'Etat à la biodiversité Bérangère Abba a annoncé jeudi sur Twitter avoir été testée positive au Covid-19.

"Une simple perte de goût et d'odorat m'a amenée à faire un test Covid, malheureusement positif. Je m'isole donc immédiatement mais reste pleinement mobilisée", indique Bérangère Abba, âgée de 44 ans.

D'autres membres du gouvernement ont attrapé le Covid-19, dont Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, et Élisabeth Borne, ministre du Travail. Elles avaient été toutes deux hospitalisées quelques jours.

13h27: Les laboratoires Pfizer et BioNTech ont annoncé avoir conclu un protocole d'accord avec le Comité international olympique (CIO) pour fournir des vaccins à destination des sportifs et délégations de tous les pays participant aux Jeux olympiques de Tokyo l'été prochain.

12h53: L'Union européenne a ajouté Israël à la liste des pays tiers dont les voyageurs peuvent être admis sur son territoire qu’ils soient vaccinés ou non contre le Covid, a-t-elle annoncé jeudi dans un communiqué. Révisée régulièrement, cette liste se limitait depuis janvier à six pays: l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, Singapour, la Corée du Sud et la Thaïlande. La Chine y figure aussi, à condition d’autoriser de son côté les voyageurs de l’UE, ce qui n’est pas le cas actuellement.

Pour établir leur liste, les Européens se fondent « sur la situation épidémiologique et la réponse globale au Covid-19, ainsi que sur la fiabilité des informations et des sources de données disponibles », rappelle le Conseil de l’UE dans un communiqué. « La réciprocité doit également être prise en compte au cas par cas », ajoute-t-il.

Près de cinq millions d’Israéliens, soit plus de la moitié de la population, ont reçu deux doses du vaccin Pfizer-BioNTech à la faveur d’un accord de partage de données médicales entre l’Etat hébreu et le géant pharmaceutique américain, selon les statistiques officielles.

Les autorités des États membres de l’UE restent responsables de la levée des restrictions de voyage à l’égard des pays de la liste et peuvent décider « en toute transparence » de ne le faire « que progressivement », rappelle le Conseil, qui représente les Vingt-Sept.

A l’approche de la saison estivale, la Commission européenne avait proposé le lundi d’élargir la liste, et recommandé également d’ouvrir les frontières aux voyageurs ayant reçu la dernière dose recommandée d’un vaccin anti-Covid autorisé au niveau européen.

Si les frontières extérieures du bloc sont fermées depuis mars 2020 pour les voyages non essentiels, certains pays européens, très dépendants du tourisme, prévoient de s’ouvrir ou ont déjà rouvert aux voyageurs de pays hors UE, sous conditions.

L’UE prépare aussi la mise en place d’un certificat sanitaire européen, qu’elle souhaite opérationnel avant la fin juin, pour faciliter la reprise de la libre circulation dans le bloc.

11h32: Tous les plus de 50 ans pourront se faire vacciner dès le 10 mai, au lieu du 15, et les doses disponibles en fin de journée seront ouvertes à tous le lendemain « sans limite d’âge », a annoncé jeudi Emmanuel Macron, afin d’accélérer la campagne vaccinale contre le Covid-19. « Nous ne voulons pas gâcher quelque dose que ce soit », donc « à partir de mercredi 12, vous pourrez regarder la veille sur le site s’il y a des doses disponibles le lendemain à l’endroit où vous êtes et des rendez-vous qui ne sont pas pris » et ces rendez-vous disponibles seront ouverts « sans limite d’âge », a expliqué le chef de l’Etat en inaugurant le premier grand vaccinodrome parisien, Porte de Versailles à Paris.

Jusqu’ici à Paris « il n’y a pas eu de gâchis, toutes les doses ont été utilisées dans les centres, mais on veut optimiser et être sûrs que toutes les doses sont pleinement utilisées », a-t-il ajouté, précisant que « c’est un dispositif exceptionnel ». Quand aux plus de 50 ans, pour lesquels la date d’ouverture de la vaccination a été avancée de 5 jours, il pourront prendre rendez-vous dès vendredi 7 mai. « L’objectif, évidemment, c’est de continuer à marche forcée d’avancer », a insisté M. Macron, en réaffirmant l’objectif d’atteindre 30 millions de vaccinés le 15 juin.

Le gouvernement s’est fixé comme objectif d’atteindre la barre des 20 millions de premières doses injectées au 15 mai, puis des 30 millions un mois plus tard. Mardi, 16,4 millions de personnes avaient reçu au moins une dose et 7,3 millions ont reçu deux doses. La France attend plus de flacons des quatre vaccins autorisés en mai (4,5 millions de doses par semaine) et en juin (6,9 millions hebdomadaires). Dans le premier vaccinodrome parisien, installé dans le hall 5 du Parc des expositions de la Porte de Versailles, 2.500 à 3.000 personnes pourront être vaccinées tous les jours. Divisé en quatre unités de six box chacune, soit 24 lignes de vaccination, le vaccinodrome, qui a commencé ses opérations mercredi, est ouvert 7 jours sur 7, de 9H00 à 18H00. Il est géré entièrement par la brigade des sapeurs-pompiers de Paris. Ce sont des secouristes qui effectuent les vaccinations, uniquement avec le vaccin Pfizer pour l’instant.

10h49: L'Inde a annoncé un record de près de 4.000 décès dus au Covid-19 et 412.000 nouvelles contaminations en 24 heures, tandis que les autorités préviennent que le pays doit se préparer à affronter «de nouvelles vagues». Les données du ministère de la Santé font état de 3.980 décès et de 412.262 cas quotidiens, portant à 230.168 morts et 21,1 millions de contaminations les chiffres recensés au total en Inde depuis le début de la pandémie. Certains experts les estiment largement sous-évalués.

Ce nouveau record fait suite à plusieurs jours de baisse du nombre de cas qui avaient encouragé l'espoir de voir s'atténuer la flambée enregistrée depuis fin mars. Après un sommet de 402.000 contaminations quotidiennes vendredi dernier, il a légèrement reculé à 357.000 avant de repartir mardi à la hausse. Selon les spécialistes, le pire serait encore à venir pour ce pays de 1,3 milliard d'habitants, avec un pic épidémique qui pourrait n'être atteint que d'ici plusieurs semaines.

10h13: La vaccination contre le Covid-19 est désormais ouverte en France aux mineurs de 16 et 17 ans atteints de certaines maladies qui leur font courir un « très haut risque de forme grave », selon des instructions du ministère de la Santé publiées jeudi. Ils pourront recevoir le vaccin de Pfizer/BioNTech, le seul autorisé à ce stade pour les 16-17 ans. Jusqu’à présent, les seuls mineurs à qui la vaccination était ouverte étaient ceux âgés de 16 et 17 ans proches de personnes immunodéprimées.

« Les personnes de 16 et 17 ans souffrant d’une pathologie à très haut risque de forme grave de Covid-19 sont autorisées, à compter de ce jour, à se faire vacciner avec le vaccin Pfizer-BioNTech en centre de vaccination », est-il écrit dans une note de la Direction générale de la santé (DGS) transmise aux soignants, publiée jeudi sur son site internet et dont a d’abord fait état le quotidien Le Parisien/Aujourd’hui en France. La liste des pathologies « à très haut risque de forme grave de Covid » avait précédemment été établie par les autorités sanitaires pour d’autres classes d’âge plus élevées. Elle comprend notamment les cancers en cours de traitement, les maladies rénales chroniques sévères, les transplantations d’organes, la mucoviscidose, la trisomie 21 ou certaines maladies rares.

Au total, le nombre de majeurs concernés par ces pathologies est de 800.000. Ces derniers jours, le gouvernement a élargi la liste des personnes éligibles à la vaccination, pour accélérer la campagne. Elle est ouverte depuis samedi aux 18-50 ans atteints de certaines comorbidités, mais une déclaration suffit et une prescription médicale n’est pas demandée. Le président français Emmanuel Macron a indiqué vendredi dernier que la vaccination serait ouverte à tous les majeurs sans condition à partir du 15 juin.

07h39: Le nombre de malades du Covid-19 dans les services de réanimation poursuit sa lente décrue, tout comme celui de l'ensemble des personnes atteintes hospitalisées, selon les chiffres de Santé publique France.

Les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue) comptaient 5.402 patients contre 5.504 mardi et 5.630 lundi.

C'est le chiffre le plus bas depuis le 5 avril, quand 5.433 patients avaient été comptabilisés dans ces services accueillant les cas les plus graves. On s'éloigne ainsi de la barre des 6.000 et du pic alarmant de la première vague d'avril 2020 (autour de 7.000).

Le total des patients Covid à l'hôpital est également en nette baisse, à 27.686 contre 28.427 mardi et 28.950 lundi.

Il y a une semaine, les hôpitaux accueillaient plus de 30.000 patients Covid.

07h34: La société américaine de biotechnologie Moderna a publié mercredi de premiers résultats positifs concernant les essais d'une version modifiée de son vaccin développée spécifiquement contre le variant sud-africain, ainsi que sur l'effet d'une troisième dose de son vaccin initial contre le Covid-19.

"Nous sommes encouragés par ces nouvelles données, qui renforcent notre confiance dans l'idée que notre stratégie de (doses de) rappel devrait conférer une protection contre ces nouveaux variants", a déclaré dans un communiqué Stéphane Bancel, le patron de Moderna.

Quarante personnes déjà vaccinées, c'est-à-dire qui avaient reçu les deux doses du vaccin initial de Moderna entre six et huit mois avant ces essais, y ont participé.

Certaines ont reçu une troisième injection d'une nouvelle formule (appelée mRNA-1273.351) développée contre le variant sud-africain, et d'autres une troisième dose du vaccin initial.

Ces deux options "ont augmenté les titres (niveaux, ndlr) d'anticorps neutralisants contre le SARS-CoV-2 et deux variants préoccupants", à savoir les variants sud-africain et brésilien, a déclaré Moderna.

Les taux d'anticorps ont été mesurés chez les participants deux semaines après la troisième injection. Ils "ont augmenté à des niveaux similaires ou plus élevés" que ceux relevés après la première série de deux injections, souligne l'entreprise.

La formule du vaccin développée spécifiquement contre le variant sud-africain s'est révélée plus efficace contre celui-ci que le vaccin initial, a ajouté Moderna.

Une autre option, une dose contenant à la fois le vaccin initial et la nouvelle formule, est également à l'étude mais aucun résultat n'a encore été révélé la concernant.

Le vaccin de Moderna utilise une nouvelle technologie, dite de l'ARN messager (mRNA).

Cette technique "permet la fabrication rapide de candidats-vaccins qui incluent des mutations clés du virus, permettant potentiellement un développement plus rapide de futurs vaccins alternatifs" contre de nouveaux variants potentiels, a indiqué Stéphane Bancel.

"Nous continuerons à faire autant de mises à jour que nécessaire de notre vaccin contre le Covid-19 afin de placer la pandémie sous contrôle", a-t-il ajouté.

07h20: La pandémie a fait au moins 3.230.058 morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi en milieu de journée.

Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (579.249), devant le Brésil (414.399), l'Inde (226.188), le Mexique (217.740) et le Royaume-Uni (127.543).

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations fondées sur des bases statistiques.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de BRETZEL68
6/mai/2021 - 19h04
stbx00 a écrit :

Un poil condescendant smiley. A priori ces doses seront disponibles via Doctolib. Pas d'appel à faire. Ne me remerciez pas c'est cadeau smiley

Site santé.fr 

Choisir son département

Choisir la ville souhaitée

2 possibilités : inscription par Internet ou par téléphone

Parfois il faut juste se sortir les doigts du....et ne pas toujours attendre que les services tombent tout cuit dans l'assiette

Pour râler sur tout et n'importe quoi, il y a du monde. Mais quand il faut se prendre en mains... Du plus en plus d'assistés dans ce pays

Portrait de stbx00
6/mai/2021 - 17h24
BRETZEL68 a écrit :

Alors je vais vous expliquer mais prenez des notes car ça va être très compliqué

1 - essayer de trouver un appareil très peu répandu qui peut être avec ou sans fil : il s'appelle téléphone

2 - une fois l'appareil en main, il vous faudra compos oser 10 chiffres (attention complication supplémentaire il ne faut bien mettre les chiffres dans le bon ordre) 

3 - étape la plus compliquée : lorsque la personne à l'autre bout du fil décroche (si, si, je vous garantis que le téléphone permet de parler à quelqu'un qui se trouve loin), il faudra lui demander gentillement si vous pouvez être inscrit sur une liste (principe que je pourrais également vous expliquer si vous en éprouvez le besoin) 

Bon courage, c'est dur mais ne baissez pas les bras, je sais que pourrez y arrivez

Ne me remerciez pas, c'est de bon coeur

Un poil condescendant smiley. A priori ces doses seront disponibles via Doctolib. Pas d'appel à faire. Ne me remerciez pas c'est cadeau smiley

Portrait de stbx00
6/mai/2021 - 17h22
Kevin 29 a écrit :

Vous pouvez vous inscrire sur le site "covidliste".com et s'il y a des doses disponibles ils vous envoient un email pour vous proposer un rdz, il faut être rapide pour répondre.

Je m'étais inscrit mais il y avait 700.000 inscrits pour 600 vaccinations... 

Portrait de hummerH2
6/mai/2021 - 17h03

Ca fait déjà belle lurette que je n'écoute plus l'annonce de la dernière "stratégie" de la campagne de vaccination décidée.

A peine annoncée, une nouvelle autre "stratégie" viens généralement la remplacer dans les heures qui suivent. smiley

Portrait de Kevin 29
6/mai/2021 - 16h45
bernard_59 a écrit :

Et comment savoir qu'il reste des doses disponibles ??!

Vous pouvez vous inscrire sur le site "covidliste".com et s'il y a des doses disponibles ils vous envoient un email pour vous proposer un rdz, il faut être rapide pour répondre.

Portrait de VNBis
6/mai/2021 - 15h08

Pour ce genre de déclaration il y a un ministre de la santé

Je sais pas si t'es au courant Manu mais hier soir un policier de la république française a été abattu dans l'exercice de ses fonctions . Une femme a été brulée vive par son ex qui n'avait pas exécuté la totalité de sa peine.

Si tu veux , tu te sors les doigts et tu rentres dans ton costume de président ....

Portrait de Greenday2013
6/mai/2021 - 14h32
bernard_59 a écrit :

Et comment savoir qu'il reste des doses disponibles ??!

Il y a un gros machin qui s'appelle Google. Vous devriez essayer quand vous avez des questions compliquées.

Portrait de BRETZEL68
6/mai/2021 - 14h26
france51420 a écrit :

Je me pose la même question

Alors je vais vous expliquer mais prenez des notes car ça va être très compliqué

1 - essayer de trouver un appareil très peu répandu qui peut être avec ou sans fil : il s'appelle téléphone

2 - une fois l'appareil en main, il vous faudra compos oser 10 chiffres (attention complication supplémentaire il ne faut bien mettre les chiffres dans le bon ordre) 

3 - étape la plus compliquée : lorsque la personne à l'autre bout du fil décroche (si, si, je vous garantis que le téléphone permet de parler à quelqu'un qui se trouve loin), il faudra lui demander gentillement si vous pouvez être inscrit sur une liste (principe que je pourrais également vous expliquer si vous en éprouvez le besoin) 

Bon courage, c'est dur mais ne baissez pas les bras, je sais que pourrez y arrivez

Ne me remerciez pas, c'est de bon coeur

Portrait de france51420
6/mai/2021 - 13h28
bernard_59 a écrit :

Et comment savoir qu'il reste des doses disponibles ??!

Je me pose la même question

Portrait de bernard_59
6/mai/2021 - 13h28

Et comment savoir qu'il reste des doses disponibles ??!