05/05 18:05

Coronavirus: "Les indicateurs laissent apparaitre une amélioration nette de la situation sanitaire", déclare Gabriel Attal - De nouveaux pays concernés "dans les prochaines heures" par la quarantaine obligatoire

18h03: Le ministère canadien de la Santé a annoncé mercredi qu'il autorisait l'utilisation du vaccin anti-covid Pfizer-BioNTech pour les enfants dès 12 ans, le Canada devenant le premier pays à l'approuver pour cette tranche d'âge.

Santé Canada a conclu que le vaccin est "sûr et efficace" pour prévenir le Covid-19 chez les enfants âgés de 12 à 15 ans après avoir réalisé un examen scientifique "rigoureux et indépendant des données probantes connues", a indiqué le ministère dans un communiqué. Ottawa avait initialement autorisé le vaccin pour les personnes âgées de 16 ans et plus.

17h32: Les casinos français rouvriront leurs portes le 19 mai, dans un premier temps uniquement pour les machines à sous et jeux électroniques et avec une jauge de 35% de visiteurs, ont annoncé les deux principaux acteurs du secteur.

Le groupe Partouche a ainsi annoncé la réouverture de ses 39 casinos en  France, fermés depuis le 30 octobre. Le 19 mai, les casinos soumis au couvre-feu de 19h, pourront rouvrir la partie machine à sous et jeux électroniques avec une jauge de 35% de visiteurs. Ils pourront, comme les restaurateurs, utiliser leurs terrasses. 

Le 9 juin, la jauge passera à 50% et les tables de jeux pourront être ouvertes avec un couvre-feu à 23H. Il sera également possible d'accéder aux restaurants intérieurs avec les mêmes restrictions que pour tous les restaurateurs. Le 30 juin, les réouvertures devraient se faire normalement.

13h08: Le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal s'exprime

"Les indicateurs laissent apparaitre une amélioration nette de la situation", "Si nous maintenons nos efforts, le 19 mai sera bien le jour de réouverture des terrasses, des lieux de culture", "Les chiffres indiquent une tendance favorable (…) mais surtout qu’il faut continuer nos efforts"

"La menace des variants reste réelle (…) Leur part progresse dans certains territoires", Gabriel Attal annonce que de nouveaux pays seront concernés "dans les prochaines heures" par la quarantaine obligatoire

"Près de 300.000 tests salivaires seront réalisés cette semaine dans les écoles (…) et nous monterons à 600.000 ensuite"

Vaccination : « Nous tiendrons nos objectifs (…) Tous les adultes qui le souhaitent seront vaccinés à la fin de l’été »

11h20: Un tribunal australien a accepté de mercredi de se pencher sur la décision très controversée de Canberra d’interdire aux Australiens de revenir au pays en provenance d’Inde, en proie à une très grave flambée épidémique. Un tribunal fédéral a annoncé qu’il examinerait en urgence le recours d’un Australien de 73 ans qui vit à Bangalore et souhaite rentrer en Australie.

Le Premier ministre australien Scott Morrison a interdit cette semaine toute arrivée d’Inde, un pays qui enregistre en ce moment des centaines de milliers de nouvelles contaminations chaque jour. Ceux qui néanmoins rentreraient d’Inde risquent des peines de prison et de fortes amendes.

Cette interdiction a suscité un tollé en Australie, y compris chez des alliés du chef du gouvernement qui ont dénoncé une décision raciste, et l’abandon à l’étranger d’Australiens dans des situations vulnérables.

09h50: L'Inde, submergée par une flambée de la pandémie qui asphyxie son système de santé, a franchi le cap des 20 millions de cas officiellement recensés, tandis que le G7 est sous pression pour une distribution mondiale plus équitable des vaccins. En Inde, plus de 350.000 nouveaux cas de Covid-19 ont été signalés mardi, une légère baisse par rapport au pic du 30 avril, avec 402.000 contaminations.

Le géant asiatique a atteint plus de 222.000 morts et près de 20,3 millions de contaminations depuis le début de la pandémie. Une flambée attribuée notamment à des rassemblements religieux et politiques autorisés ces derniers mois, ainsi qu'à l'inaction du gouvernement de Narendra Modi. Les hôpitaux sont submergés et à court de réserves d'oxygène, de médicaments, de lits, malgré l'aide internationale qui afflue.

Partout dans le pays, des initiatives individuelles ou collectives jaillissent pour tenter de porter secours aux malades en détresse. A l'instar de Mohammad Javed Khan, chauffeur de triporteur à Bhopal (centre), qui a converti son tuk-tuk en ambulance de fortune pour les malades les plus pauvres. «Ce n'est pas aussi spacieux qu'une ambulance, mais cela peut sûrement sauver des vies», a-t-il expliqué à l'AFP.

La prestigieuse Indian Premier League de cricket, le sport roi en Inde, a de son côté renoncé à se tenir en mai, ont annoncé mardi les organisateurs. Pendant ce temps à Londres, appelés par l'OMS à la solidarité face à la pandémie, les pays riches du G7 discutent mercredi des moyens d'assurer une distribution plus équitable des vaccins anti-Covid.

A l'heure où l'avancée des campagnes de vaccination en Europe ou aux Etats-Unis permettent une levée progressive des restrictions en place contre le coronavirus, les pays pauvres manquent encore cruellement de doses à injecter pour lutter contre la pandémie.

Le système de partage avec les pays pauvres Covax, qui se fournit principalement en vaccins d'AstraZeneca, patine: il n'a livré que 49 millions de doses dans 121 pays et territoires, contre un objectif de 2 milliards en 2021.

07h55: LaLiga, l'organe qui gère le football professionnel en Espagne, a ouvert une enquête pour une possible infraction aux protocoles Covid-19 du championnat d'Espagne, après le repas organisé par les joueurs du FC Barcelone au domicile de Lionel Messi.

Les joueurs du Barça, dont certains étaient accompagnés de leurs compagnes, se sont réunis lundi au domicile de leur capitaine Messi, alors que les réunions de plus de six personnes sont interdites chez les particuliers à Barcelone.

07h53: Le nombre de malades du Covid-19 dans les services de réanimation, qui était reparti à la hausse lundi après plusieurs jours de lente décrue, est repassé sous la barre de 5.600, selon les chiffres de Santé publique France publiés mardi.

Les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue) comptaient 5.504 patients mardi, dont 355 admis ces dernières 24 heures, contre 5.630 patients la veille.

C'est un plus bas depuis le 5 avril, quand 5.433 patients avaient été comptabilisés dans ces services. Ce chiffre scruté à la loupe avait reculé lentement la semaine dernière, s'éloignant un peu de la barre des 6.000 dépassée le 26 avril.

Cette barre, sous laquelle le nombre des malades hospitalisés dans ces services oscillait depuis mi-avril, est en-deçà du pic de la première vague en avril 2020 (autour de 7.000) mais supérieure à celui de la deuxième vague à l'automne (4.900).

Le total des patients Covid à l'hôpital est également en baisse, à 28.427, contre 28.950 la veille, avec 1.591 nouvelles hospitalisations dans les dernières 24 heures. Il y a une semaine, les hôpitaux accueillaient plus de 30.000 patients Covid.

Un total de 243 personnes sont mortes du coronavirus à l'hôpital dans les dernières 24 heures, contre 311 la veille.

Les chiffres des nouvelles contaminations et des vaccinations n'étaient pas encore disponibles.

07h44: Plus d'un quart de la population de l'UE a reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid, a salué mardi la Commission européenne, et plus de 9% de ses habitants sont désormais entièrement vaccinés selon un décompte de l'AFP.

"La vaccination s'accélère en Europe: nous venons de dépasser les 150 millions de vaccinations (...) Nous aurons suffisamment de doses pour vacciner 70% des adultes de l'UE en juillet", a tweeté Ursula von der Leyen, présidente de l'exécutif européen.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de nantes55
5/mai/2021 - 19h15

En France on se contente de chiffres très élevés le seuil est de 400 en France alors que l’Allemagne confine à 150 résultat moins de morts mais ça le gouvernement d'incapable n'en parle pas.

Portrait de YVESM
5/mai/2021 - 16h22

Pas besoin de coronavirus pour être vacciné avec LREM.

Portrait de livepl
5/mai/2021 - 15h32

A chaque fois que je vois sa trombine, celui-là, je me dis au secours, il est encore là... Ah oui, les indicateurs s'améliorent ? ok c'est parfait. C'est le même discours qu'on nous ressort régulièrement. C'est le moment où jamais, il y a une éclaircie, changeons de gouvernants, ils sont essoufflés et nous épuisent. Avec eux, toute la population d'en bas souffre et va bien morffler dans les prochains mois. Comment peut on mettre au pouvoir ces personnages loin des réalités du terrain et proches de leurs portefeuilles financiers.

Portrait de ....twilight zone....
5/mai/2021 - 12h39

non pas ça lionel....pas ça lionel...oh non pas ça...oh non pas ça...pas aujourd'hui...pas maintenant...pas aprés tout ce que tu as fait....aie aie aie aie...

Portrait de geneva
5/mai/2021 - 10h43

Franchement, lorsqu'il n'y aura plus qu'à compter les invités de Messi.... C'est ridicule !

Portrait de Paflebasilien
5/mai/2021 - 10h24

Ouah ce sont des criminels !!

Les mecs jouent au foot ensemble, n'arrêtent pas de se faire des câlins et s'embrasser à tout va, et il peuvent pas manger ensemble cherchez l'erreur smiley