27/04 17:34

La gendarmerie du Rhône lance un avis de recherche après la fugue de deux mineurs âgés de 14 et 15 ans à Brignais, près de Lyon

Ce mardi, sur son compte Facebook, la gendarmerie du Rhône a lancé un avis de recherche après la disparition de deux mineurs. Les deux jeunes, qui se prénomment Julien et Maya, ont été signalés en fugue, hier à 08h05. Ils ont quitté la commune de Brignais (Rhône).

"Nous sommes face à deux mineurs ayant des soucis de santé (Dépression). Ils sont fous amoureux et ne se quittent plus. Julien est venu récupérer Maya chez elle hier à 08H05. Leur trace a été perdue au Carrefour Contact de Brignais, 213 rue du Général de Gaulle. Ils se dirigeaient vers les 7 Chemins à VOURLES", expliquent les autorités.

Julien et Maya sont "adeptes de l'auto-stop" et sont partis "sans leur téléphone portable et aucun moyen de paiement". La gendarmerie précise que les deux adolescents ont fait des recherches sur Internet concernant des trajets direction l'Italie et/ou direction Campagnac (Aveyron). Sur le réseau social, les autorités donnent une description, accompagnée de photos, pour ces deux jeunes.

- Julien, 15 ans, mesurant 1m82, de corpulence mince, il a les cheveux roux et les yeux marrons. Julien est vêtu d'un pantalon noir, d'une veste à capuche de couleur noire. Il est porteur d'une casquette blanche et de basket noir avec la semelle blanche. Il est parti avec un sac à dos de couleur noire et un sac en toile de couleur gris.

- Maya, 14 ans, mesurant 1m58, de corpulence normale, elle a les cheveux noirs avec une coupe au carré et les yeux marrons. Maya est vêtue d'un pantalon noir, d'une veste survêtement à capuche de couleur blanche, avec le logo et l'inscription ADIDAS en noir sur le devant. Elle est porteuse de baskets blanches. Elle est partie avec un sac à dos de couleur blanc avec motifs noirs et un sac de sport noir et blanc.

"Si vous avez la moindre information. Si vous avez pris les jeunes en auto-stop : bien vouloir contacter la gendarmerie de Brignais au 04.78.05.18.42", concluent les autorités sur Facebook.

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions