27/04 17:24

Coronavirus: "Aucun cas de variant indien" n'a pour l'heure été identifié en France métropolitaine, selon le ministre de la Santé Olivier Véran

17h24: Le gouvernement espagnol annonce qu'il va imposer une quarantaine de 10 jours à tous les voyageurs en provenance d'Inde en raison de l'apparition du variant identifié dans ce pays. La mesure entrera en vigueur mercredi et s'appliquera aux personnes ayant voyagé via des pays tiers puisqu'il n'existe pas de vols directs entre l'Inde et l'Espagne, a déclaré la porte-parole du gouvernement, Maria Jesus Montero.

17h03: L'agence de régulation sanitaire du Brésil, deuxième pays le plus endeuillé au monde avec près de 400.000 décès, s'est opposée à la demande de plusieurs Etats du pays d'importer le Spoutnik V.

Des experts ont fait valoir des "incertitudes" sur le vaccin russe qui n'a toujours pas été approuvé par les agences sanitaires européennes et américaines.

La Russie dénonce un refus "politique" du Brésil contre son vaccin, qui a été autorisé par plus de 60 pays, selon l'institut Gamaleïa qui l'a créé.

15h58: Le ministre de la Santé Olivier Véran s'exprime

"L’épidémie a tendance à régresser (…) Nous devons poursuivre nos efforts", "On constate depuis une semaine une augmentation en proportion du variant sud-africain" en Ile-de-France. "Aucun cas de variant indien" n'a pour l'heure été identifié en France métropolitaine, selon le ministre de la Santé Olivier Véran

"La règle, c’est qu’on ne jette aucune dose de vaccin". "Cette semaine nous envisageons de réaliser plus de 2 millions de primo-vaccinations". Le ministre de la Santé Olivier Véran indique qu’il y a encore « 4,3 millions de personnes » éligibles au vaccin qui n’ont pas été vaccinées

13h47: Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a annoncé mardi une réduction de 14 à 7 jours de la quarantaine obligatoire à l'arrivée dans l'archipel pour les voyageurs vaccinés avec le sérum Pfizer/BioNTech.

Ce protocole, qui va entrer en vigueur dans les prochains jours, concernera les passagers qui auront reçu les deux doses de ces vaccins "au minimum 14 jours" avant de poser le pied sur le Caillou, territoire exempt de Covid-19.

Toutefois, se rendre en Nouvelle-Calédonie ou y revenir pour ceux qui y résident reste conditionné à un motif impérieux.Depuis un an et jusqu'au 31 octobre 2021, le trafic aérien passagers est drastiquement réduit et se limite à deux vols hebdomadaires avec la Métropole via le Japon et un avec Wallis et Futuna. Tout arrivant est systématiquement placé en isolement pour 14 jours dans des hôtels réquisitionnés.

Désormais, cette période sera réduite à 7 jours pour les personnes vaccinées mais en plus des habituels tests PCR, une sérologie (prélèvement sanguin) sera effectuée.

"Ce protocole s'appuie sur les dernières études scientifiques sur les vaccins ARNm, qui montrent leur efficacité sur les formes sévères et modérées de Covid-19 et sur la réduction du risque d'infection de la souche historique et des variants britannique et sud-africain", a expliqué l'exécutif.

Financé par l'Etat, le dispositif de quatorzaine en hôtels a été évalué à 13 milliards CFP (108 millions d'euros) pour 2020 et 2021.Depuis le lancement de la campagne de vaccination le 20 janvier, 10,42% de la population calédonienne de plus de 16 ans (23.621 personnes) a reçu deux doses du vaccins Pfizer.

10h31: L'agence de régulation sanitaire du Brésil (Anvisa) s’est opposée à la demande de plusieurs Etats du pays d’importer le vaccin russe Spoutnik V contre le Covid-19, estimant manquer de données pour s’assurer de sa sûreté et de son efficacité. « Jamais nous ne permettrons que des millions de Brésiliens soient exposés à des produits sans une vérification appropriée de la qualité, de l’innocuité et de l’efficacité ou, au minimum, face à la situation grave que nous traversons, qu’il existe un rapport favorable entre le risque et les avantages », a déclaré Antonio Barra Torres, président de l’Anvisa.

La direction de l’agence a suivi la recommandation de ses experts constatant des « incertitudes » sur le vaccin, qui n’a toujours pas été approuvé par les agences sanitaires de l’Union européenne (EMA) et des Etats-Unis (FDA). Le refus d’importer Spoutnik V n’implique pas une analyse définitive du vaccin, et l’Anvisa, qui a reçu une demande fin mars pour l’utilisation d’urgence de la formule russe, n’a pas publié ses conclusions invoquant le manque d’informations.

Le Spoutnik V est déjà utilisé dans plusieurs pays, outre la Russie, comme le Mexique, l’Argentine ou le Venezuela. Selon l’institut Gamaleïa, qui a créé cette formule, elle a déjà été autorisée par plus de 60 pays. En février, la prestigieuse revue médicale The Lancet a rapporté que ce vaccin était efficace à 91,6%, dissipant les doutes quant à sa fiabilité. Mais les experts de l’Anvisa ont affirmé que la publication dans la prestigieuse revue scientifique ne répondait pas aux mêmes exigences que celles des organismes de réglementation pour une éventuelle approbation.

08h01: La Haute autorité de santé (HAS) a autorisé les tests antigéniques et autotests, aux résultats rapides, aux moins de 15 ans, ce qui permettrait d'augmenter sensiblement la facilité et la capacité de dépistage du Covid-19, notamment dans les écoles.

Ces "tests antigéniques sur prélèvement nasal ont l'avantage d'allier rapidité de résultat et possible utilisation de manière répétée chez un plus large public", souligne dans un communiqué la HAS.

Jusqu'à présent, ces tests étaient réservées aux plus de 15 ans. Mais "à la lumière de récents travaux de modélisation", l'autorité a conclu "que ces tests peuvent être un outil de dépistage chez les moins de 15 ans" et qu'ils sont "pertinents pour briser les chaînes de contamination, notamment en milieu scolaire".Leurs principaux atouts: un résultat en 15 à 30 mn (ces tests ne doivent pas être envoyés à un laboratoire) et ils sont moins invasifs que les prélèvements nasopharyngés car l'écouvillon est enfoncé moins profondément dans le nez.

Les tests antigéniques nasaux pouvant être utilisés chez les adultes et chez les enfants, "la HAS considère qu'une utilisation plus large de leur forme autotest présente un intérêt en milieu scolaire".Elle recommande que ces tests soient "réalisés au moins une fois par semaine selon les modalités de prélèvement les plus adaptées à l'âge, aux capacités de l'enfant et au contexte local".

"Ainsi, les étudiants, lycéens et collégiens peuvent réaliser l'autotest en autonomie (après une première réalisation sous la supervision d'un adulte compétent si besoin). Pour les élèves en école primaire, l'auto-prélèvement initialement supervisé est également envisageable mais il est préférable que le test soit fait par les parents ou le personnel formé. Pour les enfants en école maternelle, le prélèvement et le test devront être réalisés par ces mêmes acteurs", ajoute la HAS.

Quant aux tests salivaires rapides (c'est à dire les autotests salivaires, à ne pas confondre avec les tests salivaires dont les résultats sont analysés en laboratoire), l'autorité répète que les données disponibles, "très hétérogènes, ne permettent pas à ce stade de montrer" qu'ils "présentent une efficacité suffisante pour pouvoir être recommandés".

07h45: Le variant "indien", qui en quelques jours a plongé l'Inde dans le chaos, a entraîné l'annonce d'une aide d'urgence par plusieurs pays.

Les Etats-Unis, dont le président Joe Biden a promis au Premier ministre indien Narendra Modi un "soutien sans faille", vont lui envoyer des composants pour la production de vaccins et des équipements médicaux.

Outre-Manche, le Premier ministre britannique Boris Johnson a assuré que son pays ferait "tout ce qu'il peut". Le premier de neuf vols britanniques de matériel médical devrait se poser en Inde mardi matin.

La France va de son côté envoyer huit unités de production d'oxygène ainsi que des containers d'oxygène et des respirateurs.

Même le Pakistan, le rival de toujours de l'Inde, lui a proposé des équipements médicaux.

07h29: Les Etats-Unis vont fournir à d'autres pays 60 millions de doses du vaccin d'AstraZeneca contre le Covid-19, a annoncé lundi la Maison Blanche, jusque-là critiquée pour refuser d'exporter ce vaccin pas encore autorisé dans le pays.

Ces critiques s'étaient intensifiées ces derniers jours, au moment où l'Inde se trouve confrontée à une flambée catastrophique des cas de coronavirus. Aucun engagement de livraison envers ce pays spécifiquement n'a toutefois été pris pour le moment.

07h02: La pandémie de Covid-19 a fait au moins 3.109.991 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi.

Les Etats-Unis sont le pays qui compte le plus grand nombre de morts avec 572.625 décès, suivis par le Brésil (391.936), le Mexique (214.947), l'Inde (195.123) et le Royaume-Uni (127.428).

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations reposant sur des bases statistiques.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de fdupont
28/avril/2021 - 10h23 - depuis l'application mobile

C’est une question de jours mon cher, MDR

Portrait de Calla
28/avril/2021 - 07h30

Oh La !!!!!! Affirmer que le variant Indien n'est pas en France ... J'ai des doutes !! 

Il circule au Royaume Uni , en Irlande , en Allemagne, en Italie, en Espagne ,en Suisse ... La Belgique ....

Soit il ne veut pas affoler les Français soit il est hors sol !!!! 

 

 

 

Portrait de LesRipoublicains
27/avril/2021 - 22h58
Calla a écrit :

Oh La !!!!!! Affirmer que le variant Indien n'est pas en France ... J'ai des doutes !! 

Il circule au Royaume Uni , en Irlande , en Allemagne, en Italie, en Espagne ,en Suisse ... La Belgique ....

Soit il ne veut pas affoler les Français soit il est hors sol !!!! 

 

 

 

L'indien vaut mieux que 2 tu l'auras !

Pour mémoire, Véran avait tenu les mêmes propos pour le variant britannique, et on a vu ce que ça a donné par la suite.

Et pour ce qui est de la régression (il parle peut être pour lui ?), voyons plutôt l'indicateur de taux de positivité parmi les personnes dépistées :

Semaine 14 : 7.28%

Semaine 15 : 8.90%

Semaine 16 : 9.49%

Semaine 17 : 9.58%

 

Source de données, fichier CSV "taux positivité quotidien France" :

data.gouv.fr/fr/datasets/

Y a pas à dire, Véran régresse, mais ce ne semble pas être le cas de l'épidémie apparemment.

Portrait de LesRipoublicains
27/avril/2021 - 21h04

L'excellent Véran qui nous avait également affirmé qu'il n'y avait pas de variant britannique qui avait franchi la Manche à sa connaissance ... à l'époque où on pouvait toujours traverser le channel dans les 2 sens et ou le variant faisait des ravages outre manche (et alors que Boris nous avait alerté comme l'Europe  toute entière).

Pareil pour le variant brésilien, où il a fallu qu'une bonne chaîne de télé se pose la question des vols Rio - Paris pour que Djebarri dise que c'était impossible vu l'avis du conseil d'état, et que Castex mette son grain de sel pour dire que vu le contexte, c'était finalement possible de clouer les avions au sol.

Ils sont toujours en plein délire au gouvernement.

A propos, le taux de positivité n'a jamais été aussi haut depuis Novembre 2020 ... mais bizarrement, c'est quand même la fête du string chez Macron, on s'apprête à rouvrir à tour de bras en Mai.

Normal après tout, comme dit l'adage, "en Mai, fait ce qu'il te plaît !"

Portrait de Berger Blanc
27/avril/2021 - 17h44

Quand celui-là s'exprime, il faut :

- penser le contraire !

- faire le contraire !

Portrait de FrenchDreamer
27/avril/2021 - 17h40

Pour en trouver faut en chercher et on ne fait quasiment aucun SEQUENCAGE en France.

Quand vas-t-on arrêter de prendre les veaux pour des cons ? 

Quel idiot sérieux...Il circule depuis des mois en Inde à coup de X avions attéri, il est déjà la depuis des mois... 

Portrait de Enzo06
27/avril/2021 - 17h33

Donc tout va bien ...

Portrait de harfang
27/avril/2021 - 16h59

Le variant indien est stoppé à nos frontières par la bonne fée qui a empêché le nuage de Tchernobyl de survoler notre territoire.

Merci la fée.Dormons en paix.

Portrait de Galileo.
27/avril/2021 - 16h55

Un conseiller lui aurait soufflé à l'oreille à la dernière minute de ne pas rajouter que par mesure de sécurité supplémentaire, des affichettes avaient été collées dans les aéroports afin de stopper net le virus au cas ou, cette stratégie ayant par le passé montré quelques légères failles !  smiley

 

Portrait de jarod.26
27/avril/2021 - 16h55

pas de panique le variant indien s'arrêtera à notre frontière =)

Portrait de djbaxter
27/avril/2021 - 16h53

LOL il a été détecté en Belgique sur 20 voyageurs ayant transité par .. Roissy. Donc quelques dizaines de minutes plus tôt, ils étaient en France !

Ce n'est plus jouer sur les mots, c'est faire le funambule sur une lame de rasoir !

Portrait de pasfacile
27/avril/2021 - 16h35

Ce que Véran dit depuis Février 2020 est systématiquement contredit, dans les faits, dans les 48h. Donc le variant indien est là !

Portrait de bergil
27/avril/2021 - 16h30

Comme l'année dernière ... on ne risque rien !

Portrait de cynou
27/avril/2021 - 16h15 - depuis l'application mobile

aucun cas de variant indien n'a été détecté en France alors c'est bien on continue à laisser venir les vols en provenance de l'Inde. C'est sûr, on a aucun risque que cela arrive de sitôt...