19/04 14:31

Le nombre de personnes tuées sur les routes de France métropolitaine en mars a connu une baisse de 28% par rapport à mars 2019, nouvelle année de référence, avec 183 décès

Le nombre de personnes tuées sur les routes de France métropolitaine en mars a connu une baisse de 28% par rapport à mars 2019, nouvelle année de référence, avec 183 décès, a annoncé lundi la Sécurité routière.

Cette baisse de la mortalité s'explique en grande partie par le couvre-feu, la limitation des 10 km ainsi que l'incitation au télétravail, souligne l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) dans un communiqué.

La comparaison avec les chiffres de l'année précédente n'est plus jugée assez représentative, le mois de mars 2020 ayant été marqué par un confinement strict, et une chute inédite de la circulation.

Un an plus tard et malgré les restrictions en cours, les autorités estiment ainsi à seulement 10% la baisse de trafic en mars 2021 "par rapport à la période précédant le premier confinement".

Le mois dernier, parmi les 183 tués, figuraient au moins 86 automobilistes, 46 usagers de deux roues motorisés, 16 cyclistes et 18 piétons, selon de premières estimations, non complètes.

A noter, les personnes âgées de 65 ans en plus, ont été notablement plus touchées par la mortalité routière en mars 2021 (+20 morts) qu'en mars 2019.

En Outre-mer, la mortalité a également légèrement baissé en mars 2021 par rapport à 2019, avec 22 décès et 295 personnes blessées.

En 2020, la mortalité sur les routes de France a connu son plus bas niveau historique depuis l'après-Guerre, avec un total de 2.550 victimes.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de air libre
20/avril/2021 - 08h29

la prévention routière va sans doute en profiter pour dire combien le passage a 80 kms était une excellente initiative.

Portrait de hummerH2
19/avril/2021 - 18h00
Calla a écrit :

Donc les assurances vont baisser leur prix !!!!!!!

Non, c'est les radars qui vont se multiplier !!!

Actuellement, 83 véhicules privés équipés de radars embarqués circulent sur le territoire.

Le gouvernement a annoncé il y a quelques jours qu'il allait faire passer ce chiffre à 200 véhicules.

Il faut dire que ces véhicules privés équipés de radar embarqués représentent un véritable jackpot pour l'état !!!

Actuellement, chacun de ces véhicules génère un chiffre d’affaires de 262 200 € par an. Une fois l’ensemble des coûts retirés, l’État empoche environ 194 000 € par vehicule.

 

194 000€ X 200 véhicules = 38 800 000 €.

 

40 millions d'Euros rackettés chaque année auprès des automobilistes, rien que par ces voitures radar,  c'est "bon à prendre" !!!

Portrait de Calla
19/avril/2021 - 17h46

Donc les assurances vont baisser leur prix !!!!!!!

Portrait de lxa75
19/avril/2021 - 16h38

Si ça continue il y en a qui vont ressusciter et vu que le 80 n'est pas respecté  la plupart du temps !!!!!! 

Portrait de seb2746
19/avril/2021 - 16h37

Le 80km/h est tellement bien pour nos vies.

 

Faut faire revenir cet ancien 1er sinistre.

Portrait de 7440
19/avril/2021 - 15h28

Évidemment que ça baisse, mais franchement comment peut-on tomber dans ce piège tendu grossièrement par l'insécurité routière et le covid et le confinement, elle en fait quoi l'insécurité routière pour rendre son verdict!!!! Manipulation manifeste gouvernementale pour nous faire avaler la pilule sur le 80 km/h

Portrait de L ' Ecume des Choses
19/avril/2021 - 15h01

évidemment ... ca roule moins....

plus on pédale ... moins vite ...  moins on avance ... plus vite 

Portrait de pasfacile
19/avril/2021 - 14h52

Désaffection des touristes + Fermeture des restaurants + Télétravail + confinement + couvre-feu = Naturellement baisse de la mortalité routireè