18/04 07:56

Mais que se passe-t-il à Epinay-sur-Seine et pourquoi les policiers sont-ils la cible depuis plusieurs jours d'attaques violentes de la part des jeunes des quartiers ? - Regardez

Des policiers ont été victimes de jets de cocktails molotov et de tirs de mortiers d'artifice de la part d'une cinquantaine d'individus. Ces évènements surviennent quelques jours seulement après l'affichage des photos personnelles et de noms de policiers dans certains halls d'immeuble de la commune. Les syndicats de police parlent d'un "guet apens" afin de blesser des représentants des forces de l'ordre.

Le syndicat Unité-SGP police 93 a publié deux vidéos des attaques. Sur la première, des policiers sont visés par des tirs de mortiers d'artifice, et tentent d'intervenir en se protégeant, avant de devoir reculer et d'embarquer dans leur véhicule.

Sur la seconde vidéo, on peut voir et entendre de nombreux tirs, qui visent un véhicule de police qui tente de reculer. Ensuite, quelques individus non reconnaissables avancent vers les forces de l'ordre. Sur des photos, le syndicat montre également des zones brûlées par les mortiers et des vitres cassées sur le véhicule de police.

Des photos identifiant clairement des policiers ainsi que leurs noms ont été affichés dans des halls d’immeubles à Epinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis), a indiqué ce jeudi le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Il s’agit «de «menaces clairement établies», a-t-il commenté, devant l’Assemblée nationale. «C’est une honte pour la République de ne pas pouvoir protéger ses policiers et gendarmes», a-t-il poursuivi.

Les délinquants sont même allés jusqu’à dévoiler une photo de mariage, afin de viser directement la famille des fonctionnaires.

Ces faits interviennent alors que le parlement a adopté définitivement ce jeudi la proposition de loi sur la sécurité globale, dont l’article 24, très controversé, prévoyait justement de sanctionner «la diffusion malveillante» d’images des forces de l’ordre. Une mesure que les syndicats policiers souhaitaient à tout prix pour «être mieux protégés».

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Gordon
19/avril/2021 - 00h37

Faut les mettre sur des vélos fixes pour faire tourner une grande dynamo pour faire de l'électricité 

Portrait de Nerfertiti
18/avril/2021 - 23h13
KERCLAUDE a écrit :

Comment faire revenir ces jeunes dans le droit chemin ? Eternel problème qui s'aggrave....

C’est une utopie

Ces jeunes là  sont irrécupérables. Leurs avenirs, c’est la taule ou entre 4 planches 

 

Portrait de Nerfertiti
18/avril/2021 - 23h12
KERCLAUDE a écrit :

Comment faire revenir ces jeunes dans le droit chemin ? Eternel problème qui s'aggrave....

C’est une utopie

Ces jeunes là  sont irrécupérables. Leurs avenirs, c’est la taule ou les 4 planches 

 

Portrait de Martel688
18/avril/2021 - 20h35
Azrael68 a écrit :

Pas compliqué à gérer cette histoire... envoyer la légion dans ces quartiers et leur laisser carte blanche ! Et voilà c’est réglé CQFD !

 

De votre avis.

La Légion, ou l'armée en général.

Ils attaquent la police, bon sang!! Combien de temps allons-nous rester sans réagir???

Le gouvernement devrait taper très très fort.

Mais c'est utopique...

Portrait de Azrael68
18/avril/2021 - 17h23 - depuis l'application mobile

Pas compliqué à gérer cette histoire... envoyer la légion dans ces quartiers et leur laisser carte blanche ! Et voilà c’est réglé CQFD !

Portrait de Columbine
18/avril/2021 - 17h06
Babette a écrit :

Merci la gauche

Attention le disque est rayé ! 

 

Portrait de pp66
18/avril/2021 - 15h07

Armée / tanks / tirs à balles réelles.

Portrait de djibou35
18/avril/2021 - 13h13
Valentin98 a écrit :

Doux rêverie! 

.c'est clair

Portrait de djibou35
18/avril/2021 - 13h13
KERCLAUDE a écrit :

Comment faire revenir ces jeunes dans le droit chemin ? Eternel problème qui s'aggrave....

Facile le moyen s'appel le plomb simple, efficace et peu coûteux.

Portrait de fdupont
18/avril/2021 - 13h05 - depuis l'application mobile

Si la Police ne peut plus faire appliquer la loi, il faut alors que l’armée intervienne et qu’elle abatte tous ceux qui s’oppose...

Portrait de ago47
18/avril/2021 - 11h38
VNBis a écrit :

Les policiers devraient répliquer

La vraie question c'est pourquoi cela est-il encore accepté voir excusé !?

Entre des juges bons à rien et les gesticulations de mini-sarko alias Moussa Darmanin les banlieues islamisées ne sont pas prêtes d'être reprises

C 'est le : pas de vague.Si la police réplique comme elle devrait répliquer et qu'il y ait une "bavure".

C'est de suite le feu dans les banlieues que manquera pas d'appuyer Mélanchon et sa bande.

Ces délinquants le savent très bien. On est cuitsmiley

Portrait de ahmed003
18/avril/2021 - 11h34 - depuis l'application mobile
VNBis a écrit :

Par contre si vous êtes un petit blanc bien respectueux là c'est 135 euros ! smiley

@VNBis il y a aussi plein de non "petit blanc" bien respectueux a qui c'est aussi 135€... mais bon...

Portrait de loxo
18/avril/2021 - 11h23

Ca s'appelle le laxisme, un laxisme récurent qui dure depuis des années. Dans quelques années, si ça continue, ils tireront à balles réelles sur la police.

Portrait de BREIZ Mike
18/avril/2021 - 10h41

"J'adore" le titre "que se passe t-il ....?" comme si habituellement c'était une ville calme et paisible.

Portrait de Valentin98
18/avril/2021 - 10h39
VNBis a écrit :

Les policiers devraient répliquer

La vraie question c'est pourquoi cela est-il encore accepté voir excusé !?

Entre des juges bons à rien et les gesticulations de mini-sarko alias Moussa Darmanin les banlieues islamisées ne sont pas prêtes d'être reprises

La police ne peut pas répliquer parce qu'ils savent très bien que s'ils font çà, malheureusement, ce seront eux qui seront considérés comme fautifs et je ne vous parle même pas des représailles ou des marches blanches pour ces pourris de racailles! 

Portrait de Valentin98
18/avril/2021 - 10h37
KERCLAUDE a écrit :

Comment faire revenir ces jeunes dans le droit chemin ? Eternel problème qui s'aggrave....

Doux rêverie! 

Portrait de muzo 28
18/avril/2021 - 09h54

on parle d'Epinay, mais ailleurs, dans les grandes ville c'est le même problème. Si la police fait le moindre faux pas en ripostant, ce sera l'embrasement. A force de laisser faire il n'y a pas de solution sans violence.

Que l'on ôte les aides sociales aux familles qui éduquent mal leurs mouflets, c'est une option, sauf que certaines  de ces familles vivent de trafics bien plus rémunérateurs.  

On peut aussi les virer des logements sociaux qu'ils occupent, mais pour les mettre où????? Donc on en finira pas de sitôt. Aucun politique ne s'attaque au problème à cause des élections, on attend encore le karsher. 

 

Portrait de MS54840
18/avril/2021 - 09h09

Mais ou est le confinement après 19h ? ces gens là en respectent rien, des sauvages !

Portrait de KERCLAUDE
18/avril/2021 - 08h52

Comment faire revenir ces jeunes dans le droit chemin ? Eternel problème qui s'aggrave....

Portrait de Doucceur
18/avril/2021 - 08h29

La droite