14/04 11:46

Coronavirus - Suite à la réunion qui se tiendra demain à l’Elysée sur la réouverture des lieux fermés, leurs propriétaires espèrent un calendrier pour pouvoir s’organiser - VIDEO

Emmanuel Macron présidera demain à 18h00 à l'Elysée une réunion dédiée à la réouverture des lieux fermés à cause de la crise du Covid-19, a annoncé mardi la présidence. "Suite aux rencontres menées par les ministres avec les acteurs des différents secteurs concernés par la fermeture d'établissements, il s'agira d'étudier les protocoles sanitaires envisagés pour la réouverture progressive" de ces lieux, a-t-elle précisé.

Dans son allocution du 31 mars, Emmanuel Macron avait annoncé la réouverture "avec des règles strictes" à partir de la mi-mai de terrasses de bars et restaurants et de certains lieux de culture fermés depuis le 30 octobre. La rentrée scolaire est quant à elle prévue le 26 avril en présentiel dans les écoles et en distanciel dans les collèges et lycées.

La première phase consisterait à rouvrir les salles des hôtels pour y prendre petit déjeuner et dîner. La deuxième phase concernerait "l'ouverture des terrasses, des cafés et des restaurants, ainsi que leurs salles à l'intérieur des établissements, dans une limite de jauge de 50% de capacité d'accueil, y compris pour les restaurants d'hôtel", avait précisé Didier Chenet.

Participeront à la réunion le Premier ministre Jean Castex et les ministres Olivier Véran (Santé), Bruno Le Maire (Economie), Jean-Michel Blanquer (Education), Gérald Darmanin (Intérieur), Gabriel Attal (porte-parole), Frédérique Vidal (Enseignement supérieur), Elisabeth Borne (Travail), Roselyne Bachelot (Culture), Jean-Baptiste Lemoyne (Tourisme), Clément Beaune (Affaires européennes) et Roxana Maracineanu (Sports).

Une mission d'information du Sénat a recommandé mardi un redémarrage progressif des lieux culturels en fonction du risque, sur autorisation du préfet en collaboration avec les élus locaux, quitte à ce que les dates ne soient pas les mêmes pour tous. Le 16 mars dernier, le gouvernement avait proposé un plan de réouverture des restaurants en trois phases.

La mise en application de ce plan reste "soumis à deux indicateurs", avait précisé Didier Chenet président du groupement national des indépendants en hôtellerie et restauration (GNI), "le nombre de cas de contaminations par jour et le nombre de personnes vaccinées".

Ailleurs sur le web

Vos réactions