12/04 13:47

EXCLU - Contesté et qualifié de "complotiste", le Pr Perronne dans "Morandini Live": "On nous ment sur les masques, les tests, les vaccins, les traitements!" - VIDEO

Ce matin, le Pr Christian Perronne était l'invité de Jean-Marc Morandini dans "Morandini Live" sur CNews et Non Stop People. Accusé d'être complotiste, le professeur a affirmé ne pas être complotiste. "Ce sont des choses que l'on raconte. Le terme complotiste a été inventé pour faire taire les gens qui disent la vérité. Tout ce que je dis dans ce livre est sourcé, tout est prouvé. Moi je suis à l'aise. On a bien sûr essayé de me faire taire. Quand on dit la vérité et que ça dérange, on essaye de faire taire", a-t-il débuté en exclusivité. "Pourquoi on veut vous faire taire ?", a demandé Jean-Marc Morandini. "Parce que je dis la vérité. La vérité, c'est que la gestion de cette crise n'est pas optimale", a-t-il affirmé.

Sur le plateau de "Morandini Live", le professeur Christian Perronne a également évoqué les chiffres communiqués concernant le nombre de morts du Covid19 en France. "Quand quelqu'un vient à l'hôpital avec un infarctus ou un cancer et qu'il a un test positif, il est étiqueté Covid durant son séjour. Et si malheureusement vous décédez, vous serez étiqueté Covid pour votre décès. Je ne sais pas pourquoi on fait ça", a-t-il déclaré sans donner des précisions sur les personnes qui nous mentent.

"Il y a des traitements qui marchent. Vous les avez en pharmacie. Il faut les prescrire. Dans des pays, les médecins les prescrivent. Quand on traite très tôt, ça marche de façon excellente. On ne les utilise pas, parce qu'ils n'ont pas été recommandés en France", a continué le spécialiste. Concernant les vaccins, le professeur - qui est de façon générale pro-vaccins - a expliqué : "On a développé des produits qui ont été créés avec des technologies nouvelles qu'on n'a jamais utilisé. D'un seul coup, on nous dit : 'c'est validé'. Je dis 'il faut prendre un peu de recul. On va trop vite'". "Pour l'instant, je ne vais pas me faire vacciner, parce qu'on manque de recul", a-t-il confié.

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Tony satch
12/avril/2021 - 21h55 - depuis l'application mobile

La seule étude scientifique sur le confinement est menée par le professeur ionnidis et cette étude démontre aucun bienfait, si les courbes descendent ce n’est pas forcément lié aux confinement et les exemples ne manquent pas, l’Argentine avec 9 mois de confinement... en plus le confinement crée des dommages collatéraux. En tout cas vous pouvez croire que ça marche mais ça n’est pas prouvé scientifiquement.

Portrait de croco
12/avril/2021 - 21h12 - depuis l'application mobile
Pancho Villa a écrit :

Et tout ce que vous dites est faux. Il suffit comme vous dites de regarder les courbes. 

1-1 balle au centre 

@Pancho Villa Oui, il faut regarder les courbes en tenant compte du décalage suivant : Les personnes testées positives aujourd'hui ont été contaminées il y a 2 semaines en moyenne, celles qui rentrent en réa, il y a 3 semaines en moyenne, et celles qui décèdent ont été contaminées il y a 5 semaines en moyenne. C'est pour ça par exemple qu'en Île de France et dans le Nord, le taux d'incidence baisse depuis quelques jours et pas encore dans les autres régions, car le 3e confinement a commencé 2 semaines avant les autres régions. A chaque fois les médecins disaient qu'il fallait attendre 2 semaines avant d'avoir les premiers résultats et effectivement à chaque fois on les voyait la semaine où c'était prévu.

Portrait de Tony satch
12/avril/2021 - 20h21 - depuis l'application mobile
stbx00 a écrit :

Pour le moment aucune étude sérieuse n'a conclu à une efficacité démontrée dans la lutte contre le virus de l'ivermectine. Si vous en avez une n'hésitez pas à nous la transmettre...

Il faudrait arrêter de croire que des centaines de milliers de scientifiques et médecins cachent délibérément des traitement miracles à travers le monde. Tout le monde cherche... Le fait d'avoir occupé des postes prestigieux ne protège pas de raconter des conneries un jour... 

@stbx00 il y a beaucoup d’études randomisées en faveur de l’ivermectine Elgazzar, Hashim, Mahmud, Niaee, Shouman et je pourrais rajouter toutes les études observationnelles et les effets secondaires de l’ivermectine sont moins nombreux que le Doliprane. Inde, Nigeria, Égypte, Mexique etc..utilisent ce traitement et le prix Nobel japonais Pr Satoshi le recommande. Je pense que tu as ta réponse.Au plaisir

Portrait de stbx00
12/avril/2021 - 19h58
Pancho Villa a écrit :

Et tout ce que vous dites est faux. Il suffit comme vous dites de regarder les courbes. 

1-1 balle au centre 

Voila ce que disent les courbes des hospitalisations en réanimation:

1er confinement mi mars - Pic atteint début avril puis descente.

2ème confinement fin octobre - Pic atteint 3ème semaine de novembre puis descente.

On verra ce que donne ce 3ème confinement (qui ressemble peu aux précédents) mais pour le moment les faits sont là, on attend vos courbes si vous en avez d'autres...

Portrait de stbx00
12/avril/2021 - 19h51
Tony satch a écrit :

On fait le procès de l’excellence par des médiocres, il a occupé des postes prestigieux, il n’a rien à gagner, il est soutenu par beaucoup de médecins, quand on fait le bilan de la gestion depuis 1 an, on peut s’interroger et concernant les traitements Perronne a raison, on a rien fait, on a interdit la prescription aux médecins, c’est honteux et le traitement à l’ivermectine utilisé dans bcp de pays avec succès avec études à l’appui est interdit en France malgré des recours au conseil d’état donc il est cohérent et les gens qui le critiquent se complaisent dans la naïveté et la mauvaise foi.

Pour le moment aucune étude sérieuse n'a conclu à une efficacité démontrée dans la lutte contre le virus de l'ivermectine. Si vous en avez une n'hésitez pas à nous la transmettre...

Il faudrait arrêter de croire que des centaines de milliers de scientifiques et médecins cachent délibérément des traitement miracles à travers le monde. Tout le monde cherche... Le fait d'avoir occupé des postes prestigieux ne protège pas de raconter des conneries un jour... 

Portrait de Pancho Villa
12/avril/2021 - 19h08
croco a écrit :

Il y a beaucoup d'erreurs ou de mensonges dans son interview. Il dit qu'il n'y a pas de baisse de mortalité chez les personnes âgées vaccinées par rapport au reste de la population, ce qui est faux. Il dit que les enfants ne transmettent pas le virus, c'est faux. Il dit que le variant actuel est moins dangereux que le premier, d'où la baisse de mortalité, c'est faux. Il dit que les mesures de confinement n'ont aucun effet, c'est faux. A chaque fois qu'il y a eu des mesures de restrictions, on a commencé à voir les effets 15 jours après. Il suffit de regarder les courbes et de les comparer aux dates de début de confinement ou de couvre feu.

Et tout ce que vous dites est faux. Il suffit comme vous dites de regarder les courbes. 

1-1 balle au centre 

Portrait de Pancho Villa
12/avril/2021 - 19h06

Décidément ils n'ont toujours rien compris. Enfin si, tout ça c'est voulu, ça fait partie de l'agenda. 

Professeur Perronne,  chapeau bas. 

Portrait de Tony satch
12/avril/2021 - 18h40 - depuis l'application mobile

On fait le procès de l’excellence comme Raoult par des médiocres, on a interdit de prescrire aux médecins, ça devrait choquer les gens et il a raison concernant l’ivermectine, utilisé dans bcp de pays avec succès et études à l’appui... en France on l’interdit malgré des recours au conseil d’état. Ceux qui critiquent ses grands professeurs sont des naïfs.

Portrait de Tony satch
12/avril/2021 - 18h40 - depuis l'application mobile

On fait le procès de l’excellence comme Raoult par des médiocres, on a interdit de prescrire aux médecins, ça devrait choquer les gens et il a raison concernant l’ivermectine, utilisé dans bcp de pays avec succès et études à l’appui... en France on l’interdit malgré des recours au conseil d’état. Ceux qui critiquent ses grands professeurs sont des naïfs.

Portrait de Tony satch
12/avril/2021 - 18h32 - depuis l'application mobile

On fait le procès de l’excellence par des médiocres, il a occupé des postes prestigieux, il n’a rien à gagner, il est soutenu par beaucoup de médecins, quand on fait le bilan de la gestion depuis 1 an, on peut s’interroger et concernant les traitements Perronne a raison, on a rien fait, on a interdit la prescription aux médecins, c’est honteux et le traitement à l’ivermectine utilisé dans bcp de pays avec succès avec études à l’appui est interdit en France malgré des recours au conseil d’état donc il est cohérent et les gens qui le critiquent se complaisent dans la naïveté et la mauvaise foi.

Portrait de croco
12/avril/2021 - 17h46 - depuis l'application mobile

Il y a beaucoup d'erreurs ou de mensonges dans son interview. Il dit qu'il n'y a pas de baisse de mortalité chez les personnes âgées vaccinées par rapport au reste de la population, ce qui est faux. Il dit que les enfants ne transmettent pas le virus, c'est faux. Il dit que le variant actuel est moins dangereux que le premier, d'où la baisse de mortalité, c'est faux. Il dit que les mesures de confinement n'ont aucun effet, c'est faux. A chaque fois qu'il y a eu des mesures de restrictions, on a commencé à voir les effets 15 jours après. Il suffit de regarder les courbes et de les comparer aux dates de début de confinement ou de couvre feu.

Portrait de gillesdelors7571
12/avril/2021 - 17h34

bcp de scientifiques  perdent la tete  deviennent megalo prennent la grosse tete c'est courant  le prof montagnier       dont l'equipe a decouvert le virus du  VIH  lui il n'a rien decouvert du tout a completement sombre a partir de 2000 il est parti dans de nombreux delires  pseudoscientifiques

idem pour le dr raoult a marseille  qui a raconte n'importe quoi   sur la 

Chloroquine et    plus grave  il a aussi    dit que la vaccination ne marcherait pas  lui aussi  est poursuivi par le conseil de l'ordre
Portrait de gillesdelors7571
12/avril/2021 - 17h15

suffit pas dire  dans des pays  faut  des exemples precis des info verifiables

de plus ce monsieur n'est plus vraiment dr en medecine il a ete vire de partout et est sous le coup d'une procedure du conseil de l'ordre  pourtantt tres accomocant et souple

Le 19 octobre 2020, le conseil d'administration de la Fédération française contre les maladies vectorielles à tiques (FFMVT) démet Perronne de ses fonctions de vice-président et de celles de président de son conseil scientifique, en raison de ses propos polémiques sur la Covid-19, à son soutien de l'association BonSens dont les « valeurs » sont jugées « étrangères à l'éthique de la FFMVT », et de son indisponibilité récente au travail à effectuer au sein de la fédération56,57.

Le 17 décembre 2020 Martin Hirsch, directeur général de l'AP-HP, met fin à ses fonctions de chef de service des maladies infectieuses et tropicales à l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches5, après qu’il a notamment affirmé que les malades de la Covid-19 représentaient une aubaine financière pour les médecins et tenu des propos polémiques concernant l’hydroxychloroquine, et formule une plainte à caractère professionnel devant le conseil national de l'Ordre des médecins58,5,59,

 

Portrait de stbx00
12/avril/2021 - 14h43
buzD a écrit :

Pour ce qui est des étiquetage covid pour des décès dont la cause est autre : pour ma part j'en connais 4 (vieillesse, infarctus,cancer)

Pour ce qui est des traitements , on ne sait pourquoi l'amm s'obstine à intimider les médecins qui propose des traitements (la aussi, j'en connais un qui proposait des antibiotiques et qui passe devant le conseil de l'ordre prochainement)

Pour ce qui est des vaccins, seul l'avenir nous dira si le bénéfice est la, cela dit je ne comprends pas pourquoi on vaccine les moins de trente ans en bonne santé puisqu'ils ne font pas de forme grave (puisque c'est le seul bénéfice du vaccin la aussi je connais des vaccinés qui ont attrapés le covid sans forme grave )

Le principe même de la vaccination c'est de limiter la circulation du virus. C'est pour cela qu'on parle d'immunité à partir d'un certain pourcentage de la population vaccinée. Qu'on déclenche la maladie ou pas, on est contagieux et à partir du moment où le virus circule il mute. On parle maintenant de devoir aussi vacciner les enfants afin d'atteindre cette immunité collective.

Concernant les traitements, il n'y a pas de produit miracle pour le moment, ce ne sont pas des généralistes qui vont être habilités à essayer n'importe quoi avec n'importe qui. Pour cela on a des scientifiques dans le monde entier qui font des études depuis plus d'un an.

Enfin pour la comptabilisation des morts COVID, à partir du moment où un patient est positif, la procédure qui va lui être appliquée est orientée COVID pour éviter la contamination. On peut déplorer que les chiffres ne soient pas plus précis mais à quel moment détermine-t-on que c'est le COVID le responsable ? Une personne âgée qui contracte la maladie va peut être mourir d'un arrêt cardiaque, lui même déclenché par une faiblesse liée à la maladie.

Il serait certainement plus correct d'afficher "Décès de personnes positives au coronavirus" mais en soit ça ne change rien. Aujourd'hui toutes les restrictions que nous subissons ne sont pas liées au nombre de décès mais au services de réanimations qui ne sont débordés.  

Portrait de croco
12/avril/2021 - 14h27 - depuis l'application mobile
Valentin98 a écrit :

la gestion de cette crise n'est pas optimale": Normal c'est un nouveau virus (avec en plus ses variants qui se greffent là dessus): Donc personne ne sait quoi faire, y compris ce donneur de leçon!

Quand quelqu'un vient à l'hôpital avec un infarctus ou un cancer et qu'il a un test positif, il est étiqueté Covid durant son séjour. Et si malheureusement vous décédez, vous serez étiqueté Covid pour votre décès.: Si c'est vrai, c'est dégueulasse, si c'est faux, c'est dégueulasse de sa part!

Il y a des traitements qui marchent. Vous les avez en pharmacie. Il faut les prescrire. Dans des pays, les médecins les prescrivent.: Faux, car comme c'est un nouveau virus, il faut le bon médicament! D'ailleurs les autres pays (sauf les gouvernements qui logent au complotisme comme cette raclure de bolsonaro) sont passés par différents moyens et par le fameux vaccin.

On a développé des produits qui ont été créés avec des technologies nouvelles qu'on n'a jamais utilisé. D'un seul coup, on nous dit : 'c'est validé'. Je dis 'il faut prendre un peu de recul.: Oui mais dans l'urgence si les gouvernements ne décident de rien alors l'hécatombe sera plus grande. D'ailleurs Israël qui s'en sort bien n'a pas hésité à vacciner en masse!

Bref, ce professeur de pacotille a voulu avoir son quart d'heure de célébrité!

@Valentin98 C'est le 2e ou 3e livre qu'il publie en 1 an. Le complotisme ça rapporte. Concernant les causes de décès, je ne pense pas que ça soit la majorité des personnes qui ont un infarctus et un Covid en même temps. Et quand bien même il faut bien mettre une raison sur l'acte de décès. Tout dépend des symptômes juste avant le décès j'imagine. C'est juste des méthodes de complotistes qui cherchent à semer le doute. En tout cas concernant la surmortalité durant les 3 vagues, il n'y a absolument aucun doute.

Portrait de buzD
12/avril/2021 - 14h22
Valentin98 a écrit :

la gestion de cette crise n'est pas optimale": Normal c'est un nouveau virus (avec en plus ses variants qui se greffent là dessus): Donc personne ne sait quoi faire, y compris ce donneur de leçon!

Quand quelqu'un vient à l'hôpital avec un infarctus ou un cancer et qu'il a un test positif, il est étiqueté Covid durant son séjour. Et si malheureusement vous décédez, vous serez étiqueté Covid pour votre décès.: Si c'est vrai, c'est dégueulasse, si c'est faux, c'est dégueulasse de sa part!

Il y a des traitements qui marchent. Vous les avez en pharmacie. Il faut les prescrire. Dans des pays, les médecins les prescrivent.: Faux, car comme c'est un nouveau virus, il faut le bon médicament! D'ailleurs les autres pays (sauf les gouvernements qui logent au complotisme comme cette raclure de bolsonaro) sont passés par différents moyens et par le fameux vaccin.

On a développé des produits qui ont été créés avec des technologies nouvelles qu'on n'a jamais utilisé. D'un seul coup, on nous dit : 'c'est validé'. Je dis 'il faut prendre un peu de recul.: Oui mais dans l'urgence si les gouvernements ne décident de rien alors l'hécatombe sera plus grande. D'ailleurs Israël qui s'en sort bien n'a pas hésité à vacciner en masse!

Bref, ce professeur de pacotille a voulu avoir son quart d'heure de célébrité!

Pour ce qui est des étiquetage covid pour des décès dont la cause est autre : pour ma part j'en connais 4 (vieillesse, infarctus,cancer)

Pour ce qui est des traitements , on ne sait pourquoi l'amm s'obstine à intimider les médecins qui propose des traitements (la aussi, j'en connais un qui proposait des antibiotiques et qui passe devant le conseil de l'ordre prochainement)

Pour ce qui est des vaccins, seul l'avenir nous dira si le bénéfice est la, cela dit je ne comprends pas pourquoi on vaccine les moins de trente ans en bonne santé puisqu'ils ne font pas de forme grave (puisque c'est le seul bénéfice du vaccin la aussi je connais des vaccinés qui ont attrapés le covid sans forme grave )