07/04 17:25

Coronavirus - L’Agence européenne des médicaments juge que les caillots sanguins doivent être ajoutés aux effets secondaires rares du vaccin AstraZeneca

17h25: "On pense que le pic devrait venir d'ici une dizaine de jours, et il y a toujours un décalage entre la ville et la réanimation, car nos patients restent environ 15 jours, trois semaines, voire un mois en réanimation. Ca veut dire que les services de réanimation seront saturés au moins jusqu'à la mi-mai, et on ne s'attend pas à un retour à la normale avant la mi-juin", affirme à l'AFP le chef de service de réanimation de l'hôpital Lyon-Sud, Vincent Piriou.

16h49: Le régulateur britannique recommande de limiter le vaccin AstraZeneca aux personnes de plus de 30 ans. Et d'indiquer le décès de 19 personnes sur 79 signalements de caillots sanguins au Royaume-Uni. Ces cas concernent 51 femmes et 28 hommes âgés de 18 à 79 ans, a précisé June Raine, directrice de l'agence britannique du médicament, la MHRA.

Les adultes âgés de 18 à 29 ans, qui n'ont pas de comorbidité leur faisant encourir un risque plus élevé d'une forme grave de la maladie Covid-19, devraient se voir proposer un autre vaccin Covid-19 plutôt que le vaccin AstraZeneca, quand une telle alternative est disponible", a déclaré le professeur Wei Shen Lim, du JCVI, soulignant que le comité ne recommandait l'arrêt de la vaccination dans aucun groupe d'âge.

15h59: L'Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé mercredi que les caillots sanguins devraient être répertoriés comme effet secondaire « très rare » du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19, tout en estimant que la balance bénéfice/risque reste « positive ». L’EMA a établi « un lien possible avec de très rares cas de caillots sanguins inhabituels avec des plaquettes sanguines basses », a déclaré l’agence basée à Amsterdam dans un communiqué.

Aucun facteur de risque spécifique n’a toutefois été identifié, a déclaré la directrice exécutive de l’EMA, Emer Cooke, lors d’une visioconférence. « Des facteurs de risque spécifiques tels que l’âge, le sexe ou les antécédents médicaux n’ont pas pu être confirmés car les événements rares sont observés à tous les âges », a-t-elle expliqué. « Une explication plausible de ces effets secondaires rares est une réponse immunitaire au vaccin », a ajouté Mme Cooke, soulignant que le vaccin est « très efficace » et « sauve des vies ».

Plusieurs pays européens ont suspendu l’utilisation du vaccin du laboratoire anglo-suédois AstraZeneca en raison de signalements de caillots sanguins parmi les personnes vaccinées. Le régulateur européen avait précédemment assuré que le vaccin n’était pas lié à un risque plus élevé de caillots sanguins, indiquant cependant ne pas pouvoir « exclure définitivement » un lien avec des troubles de la coagulation rares.

15h12: Les premiers vaccins anti-Covid-19 produits sur le sol français ont été mis en flacons mercredi, a confirmé le sous-traitant Delpharm en charge de l'opération, un événement salué par le président Emmanuel Macron même si les doses ne seront pas destinées qu'aux Français.

"Ca a démarré ce matin", a déclaré à l'AFP le groupe Delpharm, qui embouteille ces vaccins Pfizer/BioNTech en Eure-et-Loir, 90 km à l'ouest de Paris, confirmant une annonce quelques minutes plus tôt par M. Macron sur Twitter. "250 millions de doses de vaccins Covid-19 produites en France en 2021: voilà notre objectif", s'est félicité M. Macron. "Cela commence concrètement dès aujourd'hui avec les premiers vaccins BioNTech-Pfizer produits sur le site Delpharm de Saint-Rémy-sur-Avre: bravo à toutes les équipes!", a-t-il salué.

Les vaccins en question ont été livrés mardi en vrac à Delpharm depuis l'usine de BioNTech à Marbourg en Allemagne, où ils sont fabriqués. Delpharm est chargé de les mettre dans les flacons qui seront in fine distribués aux vaccinateurs. Même s'ils sortent aujourd'hui de l'usine du français, ils ne seront pas immédiatement injectés car il faudra près d'un mois pour les homologuer. Par la suite, ils ne seront pas spécifiquement dédiés aux Français. Delpharm a précisé à l'AFP que la proportion devrait correspondre au contingent de vaccins anti-Covid prévus par l'Union européenne pour la France sur l'ensemble de ses commandes, soit environ 15%.

14h30: La pandémie de Covid-19 a fait plus de 2,87 millions de morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mercredi .

Les Etats-Unis sont le pays comptant le plus de morts (556.528), devant le Brésil (336.947) et le Mexique (205.002), l'Inde (166.177) et le Royaume-Uni (126.882).

Parmi les pays les plus durement touchés, la République tchèque est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, suivi par la Hongrie, la Bosnie, le Monténégro et la Belgique.

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations reposant sur des bases statistiques.

12h50: Le gouvernement d’Angela Merkel est favorable à la mise en place d’un « verrouillage court et uniforme » dans toute l’Allemagne pour endiguer la hausse des infections au Covid-19, a indiqué mercredi une porte-parole. « Le système de santé est soumis à une pression menaçante », a mis en garde lors d’une conférence de presse Ulrike Demmer, alors que ces derniers jours plusieurs personnalités politiques ont réclamé un nouveau tour de vis à l’échelle nationale.

Le nombre de patients en soins intensifs a ainsi « augmenté de 5% en une journée », a prévenu la porte-parole du gouvernement.

Le taux d’incidence sur sept jours atteignait mercredi 110,1 en Allemagne, avec 9.677 cas officiellement recensés et 298 décès en 24 heures, selon l’institut de veille sanitaire Robert Koch. « Nous avons besoin d’une incidence inférieure à 100 », a fait valoir Mme Demmer, prévenant que les données actuelles n’étaient sans doute que parcellaires du fait du long week-end de Pâques. « C’est pourquoi tout appel à un verrouillage court et uniforme est justifié », a-t-elle expliqué.

Un des candidats potentiels à la succession de la chancelière, le chef du parti conservateur CDU Armin Laschet, a plaidé ces derniers jours pour un verrouillage de « deux à trois semaines » pour faire baisser le taux d’incidence en attendant que la campagne de vaccination produise ses effets. Il est toutefois resté flou sur le contenu, notamment concernant d’éventuelles nouvelles fermetures des écoles et garderies.

Cette proposition a reçu le soutien de l’autre candidat potentiel du camp conservateur à la chancellerie, le Bavarois Markus Söder, tenant depuis le début de la pandémie d’une ligne stricte et prudente. Mais elle a surpris dans les rangs conservateurs, tant M. Laschet, qui dirige la région la plus peuplée, la Rhénanie du nord-Westphalie, défendait jusqu’ici une ligne moins restrictive. Angela Merkel s’en était prise fin mars aux barons régionaux qui, selon elle, ne respectent pas les décisions adoptées en concertation, et elle avait menacé d’une reprise en main pour juguler les contaminations.

10h12: Le Premier ministre canadien Justin Trudeau a exhorté les Canadiens lassés de la pandémie à «tenir bon pour quelques semaines encore», le temps que la campagne de vaccination en cours «fasse effet» face à la multiplication des variants du virus.

09h32: La Hongrie va assouplir à compter de mercredi les mesures de confinement après que son Premier ministre Viktor Orban a annoncé qu'un quart de la population avait reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19.

07h54: Le Brésil continue de faire face à une crise sanitaire, dépassant hier le seuil de 4000 décès quotidiens dus au Covid-19. Alors que les hôpitaux comment à être saturés et que les campagnes de vaccination tournent encore au ralenti, le président d’extrême droite Jair Bolsonaro remet en question les restrictions imposées par le maire et le gouverneur. A noter que le Brésil a enregistré 4.195 décès en 24 heures, selon le dernier rapport officiel du ministère de la Santé. Depuis le début de la pandémie, 336 947 décès ont été enregistrés dans le pays.

07h42La barre des 30.000 malades du Covid-19 hospitalisés en France a été dépassée mardi, selon les chiffres quotidiens de l'agence sanitaire Santé publique France. Selon ces données, 30.639 patients étaient hospitalisés à cause du Covid-19 mardi soir, contre 29.907 la veille. C'est le plus haut total depuis fin novembre, pendant la deuxième vague de l'épidémie. Parmi ces patients, 5.626 se trouvent dans des services de réanimation, qui prennent en charge les formes les plus graves de la maladie, contre 5.433 lundi. C'est bien au-dessus du pic de la 2e vague (4.900 mi novembre), même si on reste sous celui de la première (7.000 en avril 2020). En 24 heures, 409 nouveaux décès ont été enregistrés à l'hôpital, pour un total de 97.301 dépuis le début de l'épidémie, en comptant les établissements type Ehpad. Le nombre de cas de contaminations confirmé en 24 heures est de 8.045, un total bas qui s'explique par le fait qu'on sort du long week-end de Pâques, où les gens se sont moins fait tester. Vendredi, plus de 46.000 nouvelles infections avaient été signalées.Le taux de positivité, qui mesure le pourcentage de personnes positives au Covid-19 sur l'ensemble des personnes testées, s'établit à 7,5% sur les sept derniers jours. Par ailleurs, selon des chiffres distincts publiés par le ministère de la Santé, 3,2 millions de personnes ont été vaccinées (deux doses) et 9,5 millions ont reçu leur première injection (mais pas encore la deuxième).

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de RED2510
9/avril/2021 - 14h53
jnn a écrit :

Il en est de même en France. Les chiffres officiels des décès du à la Covid ne comptabilisent que les morts à l'hopital et en ehpad.

Pas ceux à domicile.

Sauf qu'en France rare sont les malades qui meurent chez eux du Covid car l'accès à l'hôpital est possible. Au Brésil, et dans beaucoup d'autres pays, dont les USA, l'accès à l'hôpital est si cher que peu de personnes y vont faute de moyens

Portrait de gillesdelors7571
7/avril/2021 - 22h07

pas  d'accord avec l'abandon total des gestes barrieres meme quand l'epidemie sera finit  autant garder les bonnes habitudes  le masque les distances le lavage mains on permis de ne pas avoir epidemie de grippe   cet hiver en france     moins de rhumes  de gastro   etc  on peu donc tres bien garder des bonnes habitudes en hiver surtout a partir des fetes de noel 

Portrait de jnn
7/avril/2021 - 17h37
RED2510 a écrit :

Sauf que vous oubliez un détails, le Brésil ne compte que les morts à l'hôpital et pas les nombreux mort chez eux ou dans les Favelas. Donc ce nombre est bien en-dessous de la réalité. Selon un de mes collègues brésiliens de Sao-Paulo, l'estimation seraient plus réaliste en la doublant 

Il en est de même en France. Les chiffres officiels des décès du à la Covid ne comptabilisent que les morts à l'hopital et en ehpad.

Pas ceux à domicile.

Portrait de lxa75
7/avril/2021 - 17h35

mais pour les décédés ??????

 

Portrait de RED2510
7/avril/2021 - 17h15
djbaxter a écrit :

Avec une population totale de plus de 210 millions d'habitants, c'est un ratio comparable aux pics qu'ont connu la France ou le Royaume-Uni lors des hausses du nombre de décés, respectivement en Novembre 2020 ou en Janvier 2021.

Je ne me rappelle pas que les mêmes aient appelé à la mort des chefs de gouvernement élus chez nous. Vous perdez la tête.

Sauf que vous oubliez un détails, le Brésil ne compte que les morts à l'hôpital et pas les nombreux mort chez eux ou dans les Favelas. Donc ce nombre est bien en-dessous de la réalité. Selon un de mes collègues brésiliens de Sao-Paulo, l'estimation seraient plus réaliste en la doublant 

Portrait de VitamineC
7/avril/2021 - 14h46
dakota a écrit :

Comme vous dites !!!

Si on regarde les chiffres, Des pays comme la république Tcheque, l'Italie, le Royaume Uni, la Belgique, et d'autres encore ont plus de décès par habitants que le Bresil.

En fait, avec un taux de 159 décès pour 100 000 habitants, le Bresil a sensiblement le même taux que l'Espagne ou le Portugal, et juste un peu supérieur au taux de la France avec ses 145 décès pour 100 000.

 

Comme vous dites, certains perdent la tête et toute lucidité !

Et ne pas oublier que le Brésil est un état fédéral avec beaucoup d'états diriger par la gauche ! Comme les états Unis !

Portrait de dakota
7/avril/2021 - 10h48
djbaxter a écrit :

Avec une population totale de plus de 210 millions d'habitants, c'est un ratio comparable aux pics qu'ont connu la France ou le Royaume-Uni lors des hausses du nombre de décés, respectivement en Novembre 2020 ou en Janvier 2021.

Je ne me rappelle pas que les mêmes aient appelé à la mort des chefs de gouvernement élus chez nous. Vous perdez la tête.

Comme vous dites !!!

Si on regarde les chiffres, Des pays comme la république Tcheque, l'Italie, le Royaume Uni, la Belgique, et d'autres encore ont plus de décès par habitants que le Bresil.

En fait, avec un taux de 159 décès pour 100 000 habitants, le Bresil a sensiblement le même taux que l'Espagne ou le Portugal, et juste un peu supérieur au taux de la France avec ses 145 décès pour 100 000.

 

Comme vous dites, certains perdent la tête et toute lucidité !

Portrait de djbaxter
7/avril/2021 - 10h18

Avec une population totale de plus de 210 millions d'habitants, c'est un ratio comparable aux pics qu'ont connu la France ou le Royaume-Uni lors des hausses du nombre de décés, respectivement en Novembre 2020 ou en Janvier 2021.

Je ne me rappelle pas que les mêmes aient appelé à la mort des chefs de gouvernement élus chez nous. Vous perdez la tête.

Portrait de Raspoutine from South
7/avril/2021 - 09h26

4000 morts par jour, c'est fou!!! Et Bolsonaro qui commence seulement maintenant à porter le masque en public et se décide enfin à commander les vaccins, non pas par conviction mais par obligation car il a la majorité de la population (61%) contre lui. Après Trump, c'était le 2eme populiste de droite a être élu, du coup ici même, certains sabraient le champagne en imaginant la propagation de la droite populiste en Europe, on voit bien le fiasco historique et comme son ami américain il va également se faire virer à vitesse grand V.

Portrait de MS54840
7/avril/2021 - 08h42

Il est fou ce petit dictateur brésilien, mais il est au pouvoir, à cause de la corruption des autres parties de la gauche, droite !!!! donc il ne faut pas se plaindre. Les dictatures du Moyen-Orient ou d'Afrique,d'Asie... font-elle mieux ? pas un mot, combien de vaccinés pour eux par rapport à nous ? rien, chut !

Portrait de remarques
7/avril/2021 - 08h19

Tout les chiffres sont bons à balancer pour entretenir la peur ! 

Passez devant Mesdames et Messieurs, passez devant !

Portrait de remarques
7/avril/2021 - 08h18

.