03/04 17:31

L'armée américaine commande chez Microsoft pour près de 22 milliards de dollars de casques de réalité augmentée destinés aux forces de combat rapproché

L'armée américaine a annoncé la signature d'un volumineux contrat de près de 22 milliards de dollars avec Microsoft pour la fourniture de casques de réalité augmentée aux forces de combat rapproché.

Le système IVAS ou Système intégré d'augmentation visuelle, que Microsoft développe avec l'armée depuis trois ans, représente une commande de 21,8 milliards de dollars sur dix ans, a indiqué le ministère américain de la Défense. Un premier contrat porte sur cinq ans, renouvelable cinq ans.

Ce dispositif intègre les lunettes à réalité augmentée HoloLens, déjà dans le commerce, à des services d'informatique à distance (le "cloud"). "Il fournit aux forces de combat une meilleure appréciation de la situation, permet le partage d'informations et la prise de décisions dans une variété de scénarios", a indiqué Alex Kipman, un responsable technique de Microsoft dans un blog.

"Cette commande fait passer l'IVAS au stade de production et de mise en service rapide pour fournir des capacités de nouvelle génération pour la vision nocturne et la connaissance d'une localisation aux forces de combat rapproché", a indiqué un communiqué du ministère de la Défense.

Un écran monté sur un casque, utilisé par les soldats sur le terrain et à l'entraînement, tire parti des capteurs pour la vision nocturne et thermique pour prendre des décisions tactiques et engager des cibles, a indiqué le ministère de la Défense. Des cartes et des informations peuvent être projetées dans les lunettes.

Ce contrat resserre davantage les liens entre le géant de la technologie, basé à Redmond dans l'Etat de Washington, à l'ouest des Etats-Unis, et l'armée américaine.En septembre, le Pentagone avait maintenu son choix d'attribuer son mégacontrat de "cloud", d'un montant de 10 milliards de dollars, à Microsoft et non à Amazon, malgré les protestations du géant du commerce en ligne, qui a accusé l'ancien président Donald Trump de favoritisme et a contesté la décision en justice.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de stbx00
4/avril/2021 - 10h29
Kevin 29 a écrit :

Très logique votre raisonnement, le projet a été initié il y a 3 ans (donc sous Trump), il y a eut un avant contrat de 10 milliards en septembre 2020 (donc sous Trump) et Biden n'annule pas donc c'est Biden qui gâche les milliards...mdr.

Merci pour cette information. En ayant une information partielle certains se permettent de donner des leçons. C'en est presque amusant...

Portrait de KEYZER
4/avril/2021 - 01h57

Je vois que le business de Bill se porte bien smiley

Portrait de Kevin 29
3/avril/2021 - 20h54
Nerfertiti a écrit :

C’est de que j’allais dire

Avec la covid, des millions d’américains n’ont plus de boulot, crèvent de faim, ne peuvent plus payer leurs loyers et lui met des milliards pour des casques

Il ne va pas falloir longtemps avant qu’ils regrettent Trump. 

 

Très logique votre raisonnement, le projet a été initié il y a 3 ans (donc sous Trump), il y a eut un avant contrat de 10 milliards en septembre 2020 (donc sous Trump) et Biden n'annule pas donc c'est Biden qui gâche les milliards...mdr.

Portrait de stbx00
3/avril/2021 - 19h50
Fred3000 a écrit :

22 Milliards, super commande Mr Biden !

Et les pauvres ?

 

Trump était pas si mal facilement

La défense aux USA c'est 1000 milliards par an. On parle d'un contrat sur 10 ans donc 2 M par an: 0.2% du budget total...

Portrait de Nerfertiti
3/avril/2021 - 18h50
Fred3000 a écrit :

22 Milliards, super commande Mr Biden !

Et les pauvres ?

 

Trump était pas si mal facilement

C’est de que j’allais dire

Avec la covid, des millions d’américains n’ont plus de boulot, crèvent de faim, ne peuvent plus payer leurs loyers et lui met des milliards pour des casques

Il ne va pas falloir longtemps avant qu’ils regrettent Trump. 

 

Portrait de Fred3000
3/avril/2021 - 17h52

22 Milliards, super commande Mr Biden !

Et les pauvres ?

 

Trump était pas si mal facilement