24/10/2010 20:09

Politique: Georges Frêche est mort d'une crise cardiaque

Le président du conseil régional de Languedoc-Roussillon, Georges Frêche, qui est décédé dimanche des suites d'une crise cardiaque, était à la fois l'indéboulonnable baron de sa région mais également un rhéteur aussi brillant que friand de provocations, ce qui lui a valu d'être exclu du PS.

Lâché par la première secrétaire du PS, Marine Aubry, aux régionales après un énième dérapage verbal, il avait été réélu dans un fauteuil, confirmant son statut de baron régional construit loin des cénacles parisiens allergiques à ses outrances verbales.

Né le 9 juillet 1938 à Puylaurens (Tarn), fils d'un officier et d'une directrice d'école, Georges Frêche a été près de 30 ans maire de Montpellier (de 1977 à 2004) avant de passer la main pour se consacrer à la présidence de la région et à celle de l'agglomération de Montpellier.

Décrit comme un bâtisseur et un visionnaire, il a élevé Montpellier au rang de huitième ville de France, faisant ériger de nouveaux quartiers dont le plus symbolique, le néo-classique Antigone, a été construit par l'architecte barcelonais Ricardo Bofill. Membre du comité directeur du PS (1973-1994) puis du bureau national dont il a été suspendu en 2006 pour des propos sur les harkis, député de l'Hérault à plusieurs reprises, il n'a jamais été ministre pour cause de mésentente avec François Mitterrand.


Les bons mots de ce brillant orateur faisaient rire les foules mais ses écarts répétés de langage lui ont également valu d'être exclu du PS en 2007. Malgré cette mise à l'écart, il a gardé la haute main sur les fédérations locales du PS dont les dirigeants lui sont restés fidèles, même lorsque leur parti lui a opposé une liste aux régionales après sa sortie sur «la tronche pas très catholique» de Laurent Fabius.

Marié et père de cinq filles, Georges Frêche, qui ces dernières années marchait avec peine, était également souvent décrié pour son autoritarisme et ses colères tonitruantes. Cet ancien maoïste, élève de l'école des Hautes études commerciales (HEC), était aussi agrégé de droit, spécialiste du droit romain, qu'il a enseigné à l'université de Montpellier.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de le mal aimé
27/octobre/2010 - 09h52

regarde
http://rutube.ru/tracks/3616721.html?v=f5df9e07f67bfcf777f4df5a4bc5a9b1

Portrait de le mal aimé
27/octobre/2010 - 09h50

Moi j'aime pas les grandes gueules, ceux qui crient fort en pensant qu'ils seront plus entendu...
Du coup on a échappé à la statue de Staline..mdr

Portrait de Micky88
27/octobre/2010 - 08h40

C'est vrai je l'ai vu ! Mais ce n'était qu'un lapsus linguae et compte tenu de l'ambiance du débat où beaucoup l'invectivait, je lui ai trouvé beaucoup de courage de conserver à peu près son calme... C'était un vrai procès stalinien dont il s'est sorti avec les honneurs ! :|

Portrait de le mal aimé
26/octobre/2010 - 19h26

Georges Freche regrette qu'il n'y ait pas assez de blanc en EDF.
Mais c'est quoi le rapport avec la couleur..
il a meme fait un lapsus chez ardisson où il dit qu'il n'y a pas assez de français !!!!! il était en face de Rokhaya Diallo

Portrait de jfz34
26/octobre/2010 - 05h04

Vous répondre serait trop d'honneur à faire à un imbécile dangereux qui prend sa vessie pour une lanterne magique et qui en tire sa science infuse.... de non-connaissance totale de l'homme, de sa vie, de ses actions, de la région qui soutient cette (...oui..oui..c'est bien vous qui le traitez de) ...pourriture... (quelques heures seulement après sa mort - donc des preuves de ce que vous avançez ...sinon...) à plus de 58% malgré une campagne médiatique déchaînée contre lui et la constitution d'une deuxième liste socialiste en face de lui...

Je vais tenter quand même de vous apporter ma lumière..pas au même endroit que la vôtre...

Mais cela ne vous concerne pas puisque grâce à quelques saines lectures ni tronquées ni orientées, votre intelligenceéclairée vous a permis de voir mieux et plus loin que ces ( là, vous ne changez pas de registre...) pourris qui les soutiennent uniquement parce qu'ils sont...je vous cite de mémoire... aussi corrompus que lui, qu'ils en ont magouillé avec lui ( 58% des languedociens ...des magouilleurs...record mondial...) et que bientôt ((grâce à vos révélations sans doute...je vous conseillerais toujours d'avoir des preuves de ce que vous avancez... ) toutes ces magouilles sortiront...

Sauf que votre haute connaissance vous a fait oublier- encore faut-il avoir la modestie de rechercher un peu et ne pas se contenter de répéter mécaniquement ce que les journaux et la télé ( c'est sûr..ils l'ont dit à la télé) vous ont pré-digéré comme pensée..

Reseignez-vous sur l'affaire URBA..le grand scandale où beaucoup de barons du socialisme ont été mis en cause sauf....la pourriture ( votre terme favori..) G.FRECHE qui, malgré une ville en travaux permanents, n'a jamais touché UN SEUL pot de vin ( incroyable pour ce ..magouilleur, non ?)
.
Eh oui, parfois, les amis pas très honnêtes ne vous pardonnent pas ...d'être honnête...surtout si vous avez une grande gu...le...

Vous n'êtes pas juif sinon vous sauriez que G.FRECHE, avant que vous soyez né sans doute, a fait beaucoup pour le rapprochement d'Israël et de la France et qu'il va être pleuré comme un grand ami par les juifs qui eux ne cracheront pas sur sa tombe comme ici...

Vous n'êtes pas harkis sinon vous seriez comme 90% des harkis montpellieriens reconnaissants à cet homme qui a offert ( oui...ce raciste a offert gratuitement...) un toit aux harkis abandonnés par l'armée française et favorisé l'embauche de leurs enfants, notamment dans les administrations montpellieriennes,pour une meilleure intégration...

Vous n'êtes pas petit-fils de réfugié russe sinon vous auriez entendu le refus catégorique de cet agrégé d'histoire d'ériger une statue à Staline et qui fait lui- une nette différence entre le Staline des goulags et le Lénine révolutionnaire..Passionnant sujet à étudier pour un jeune ouvert d'esprit..comme vous ?...

Je sais ...Il faut avoir le courage d'ouvrir quelques livres, ce qu'a fait ce fils d'institutrice qui est devenu agrégé et professeur émérite d'université et qui donnait, la semaine dernière encore, devant des étudiants chinois respectueux et étonnés de sa culture une conférence à l'université de Shangaï... sur la Grande Marche ( ...de quoi ?...ouvrez un livre...).

Vous pensez que la douleur m'égare ?...

Tous les FAITS ( personnellement, je ne me contente jamais de rumeurs ni du journal de TF1 ou des médias parisiens pour me faire une opinion...) que je vous ai donnés sont bien entendu vérifiables à condition de savoir lire, d'être un peu modeste, honnête intellectuellement et capable d'ouvrir un livre ou une page Web...qualités que vous avez démontré tout au long de vos commentaires...

Vous savez très bien qu'Internet n'est pas anonyme?
Je pense que vous allez le savoir bientôt...

Et même devant un tribunal, vous répèteriez vos propos ?
Chiche...

Vous ne voyez pas ce qu'il y a d'odieux à rappeler l'image réelle d'une personne, très intelligent mais manipulateur?
Vous le traitez simplement, entre autres- pas encore tout relevé mais je le ferai modestement et minutieusement- de pourriture, de manipulateur, de magouilleur bientôt démasqué ( par vous le Vengeur Masqué, sans doute...), de harceleur de son personnel et de dictateur...

Broutilles que tout cela...

Vous vous désolez qu'il n'est pas été condamné judiciairement...
A quelques très rares exceptions et pour des peines d'amendes, G.FRECHE a été systématiquement relaxé (notamment pour ses propos sur les harkis- mais sans doute votre science infuse vous soufflera que la Justice est pleine de ...votre mot favori..pourritures ?)

Vous supposez qu'après-guerre pour les anciens, j'ai dû pleurer Pétain ce grand homme pour la France?
Trop jeune pour avoir connu cet homme ( vous avez sans doute quelques notions d'Histoire ou vous répétez comme un perroquet ?) je ne pourrai pas, hélas poser la question à beaucoup de membres de ma famille dont une partie, juive, a terminé dans les camps ( non, non...renseignez-vous..pas des camps de vacances...) et l'autre est tombé au champ d'honneur ( dictionnaire près de vous ?).

Et c'est peut-être là que vous avez dépassé la limite...

On verra..on verra...

Je suis un peu chatouilleux quand on vient cracher sur les tombes ( quand elles ont pu en avoir une) de ma famille qui a défendu ( pas de vichysois chez moi...Ca vous déçoit ?) ce que..vous piétinez sans aucun scrupule...

Bonnes et saines lectures...Sans doute du retard à rattraper...

Je ne saurais trop vous recommander celle du Code Civil...

Instructif...et utile parfois...

Portrait de CYTISE
25/octobre/2010 - 19h37

un homme qui n'avait aucun respect pour autrui.

Portrait de Francesca46
25/octobre/2010 - 18h31

Je suis très triste de sa disparition, car c'était un personnage attachant et dont les prises de position étaient intéressantes. Il a toujours vécu pour défendre les plus opprimés, et il n'a jamais cessé de faire évoluer sa région.
Il va nous manquer car il nous faisait rire aussi et c'était bien agréable, maintenant les politiques sont d'une tristesse à mourir, et lorsqu'ils disent quelque chose c'est toujours soit des méchancetés sans nom pour leurs adversaires politiques, soit des banalités entre personnalités du même bord, et s'ils osent une blagounette quelconque, ils risquent de se retrouver au Tribunal ! La vie sera bien monotone sans Monsieur Frêche.

Portrait de Bachelor34
25/octobre/2010 - 16h44

Freche un facho homophobe? Vous savez de qui vous parlez très cher?
Pour info:
"Du côté des associations LGBT, l’heure est à l’émotion et au souvenir. Le Collectif contre l’homophobie (CCH), par la voix de son président Hussein Bourgi, souligne que Georges Frêche a été un « soutien indéfectible » de la communauté LGBT, et ce, dès 1977. « C’est suite à son élection comme maire en 1977 qu’il mit fin à l’ostracisme que subissait le Groupe de Libération Homosexuelle (GLH) de la part du précédent maire UDF, rappelle le communiqué du CCH. C’est ainsi qu’un local municipal fut mis à la disposition du GLH, Montpellier devenant ainsi l’une des rares villes de France où une association LGBT avait un local à cette époque ». Le CCH rappelle également son engagement en faveur de la création de Aides Montpellier, de l’ouverture d’un Centre gay et lesbien dans la ville, etc. "!

Donc du coté homophobe et facho, c'est très mal venu! Lorsque l'on ne connait pas la personne surtout si on n'est pas de la Ville ou de la Region, il est très mal venu de dire des choses aussi catégoriques ! Nous on connait l'Homme, le vrai, pas celui dont on a fait le portrait !
Pour l'avoir connu, je peux vous dire qu'il a beaucoup regrété et touché par ce que l'on a pu dire sur lui ! Donc le respect peut aussi commencer ici ! Paix à son âme !

Portrait de Jaminn
25/octobre/2010 - 10h13

:shock:

ok tu l'aimai pas mais y'a des limites quand meme :!:

Portrait de sarazin
25/octobre/2010 - 02h39

une fois enterré est ce qu on peut peut dire qu'il est SOUS LES HOMMES ??!!
"sous terre pour les plus lent "
on est tous égaux à la mort le jour ou tout le monde comprendra ça putain ce que ça va être agréable de tous vivre ensemble.

Portrait de badgirl68
24/octobre/2010 - 23h38

Dommage, j'aimais beaucoup son franc-parler.

Portrait de adrienne
24/octobre/2010 - 22h35

A mon avis, ce décès inopiné va en arranger plus d'un... Surtout au PS !

Ils vont bien sur faire leurs faux-cul et encenser monsieur Frêche, après l'avoir bien démoli et viré du PS ! en tout cas, quoiqu'il ai fait ou dit, il avait son parler franc et c'est sans doute ce qui plaisait aux français... Pas la "langue de bois" généralisée et le discours aseptisé qu"on nous sert tous les jours.

Portrait de Ulysse69
24/octobre/2010 - 21h25

bâtons pardon

Portrait de Ulysse69
24/octobre/2010 - 21h22

Pour les hypocrites du PS qui lui ont mis des battons dans les roues, une petite chanson de Barbara

"Y aura du monde à l'enterrement,
Si l'on en croit les apparences.
S'ils viennent tous à l'enterrement,
Ceux que je trouve, avec outrance,
Couchés, là, sur mon paillasson
Lorsque je n'y suis pour personne
Ou pendus avec déraison
Au fil de mon téléphone,
Ou pendus avec déraison
Au fil de mon téléphone.

Y aura du monde, assurément,
Au nom du Père, au nom du Fils,
S'ils viennent tous à l'enterrement,
Ceux que j'aimais de père en fils.
Ça me fera un gentil petit régiment
Me rendant les derniers offices
Pour mes bons et loyaux services
Le jour de mon enterrement,
Pour mes bons et loyaux services
Le jour de mon enterrement.

Les celles qui "Je l'ai bien connue.",
Les pas belles, les cancanières,
Les celles qui ont de la vertu
Et de bien méchantes manières
Viendront dans leur robe de bal
Me dire un petit compliment
Pour ma dernière générale
Le jour de mon enterrement,
Pour ma dernière générale
Le jour de mon enterrement.

Les mondains, les encanaillés
Et mesdames les sous-préfètes,
Trois petits fours et deux avé,
A la fête comme à la fête,
Se diront, pour passer le temps,
A voix basse, des bagatelles
Tout en se repassant la pelle
Le jour de mon enterrement,
Tout en se repassant la pelle
Le jour de mon enterrement.

Ah, je voudrais, rien qu'un instant,
Les voir, sur la dalle froide,
Agenouillés et marmonnant.
En avant pour la mascarade !
Ceux qui viennent et font semblant,
Effeuillant d'une main distraite,
Du bout du coeur, du bout des gants,
Un chrysanthème, un "je regrette",
Un peu, beaucoup, passionnément,
Le jour de la dernière fête,
Le jour de la dernière fête,

Le jour de mon dernier matin,
Le jour où je me ferai belle,
Le jour où "Salut les copains !
Je pars pour là-bas, on m'appelle."
J'irai cultiver mon jardin,
J'irai voir fleurir mes roses
De l'autre côté du chemin,
De l'autre côté du chemin.

Ça fera du monde à l'enterrement
Et finie, la douce habitude,
Celle-là de passer mon temps
A vivre dans la solitude.
Je sens qu'au dernier rendez-vous,
Non, non, je ne serai pas seulette.
Qu'ils viennent et ce sera vivant,
Le jour de mon enterrement.
Qu'ils viennent et ce sera vivant,
Le jour de mon enterrement.

Je veux que ce soit au printemps,
A l'heure de la belle lumière.
Je veux m'en souvenir longtemps,
De l'heure de mon heure dernière
Et lorsque, je serai couchée
Au dedans de la bonne terre,
Ô vous tous que j'ai tant aimés
Durant cette vie toute entière,
Si vous entendez la, la, la, la,
Ma dernière petite chanson,
Surtout, n'en ayez pas de peine.
C'est pour dire "Adieu, je vous aime."
Et je m'en vais le coeur content,
C'est pour dire "Adieu, je vous aime.",
Le jour de mon enterrement,
Le jour de mon enterrement."

Portrait de Elfy
24/octobre/2010 - 21h10

de rien ;)

Portrait de Elfy
24/octobre/2010 - 21h06

:arrow: Si des commentaires répréhensibles sont encore visibles n'hésitez pas à les signaler. Merci.

Portrait de Elfy
24/octobre/2010 - 20h58

:arrow: Merci de rester corrects dans vos propos !

Portrait de Dorylis
24/octobre/2010 - 20h54

Je suis assez choquée des propos de certains...Il n'y a pas de quoi se réjouir de la mort d'un homme...

Portrait de MikeTWeiss26
24/octobre/2010 - 20h54

clic seulement sur l'alerte modo ....
patient un peu la modération va arriver

Portrait de MikeTWeiss26
24/octobre/2010 - 20h36

même dans le JT de claire

bref ça dérape un peu la :s

Portrait de MikeTWeiss26
24/octobre/2010 - 20h31

ha quand même :s
mes condoléances a sa famille

Portrait de lidze
24/octobre/2010 - 20h25

PAIX A SON AME

Portrait de Rectangle
24/octobre/2010 - 20h24

Superbe copié-collé de son Wiki, par ailleurs déjà à jour.

Portrait de pascalou96
24/octobre/2010 - 20h23

En tout cas, internet est de + en + rapide ... sa fiche Wikipedia est déjà à jour ...