07/03 18:01

Face à de vives critiques, la police nationale décide de retirer un tweet destiné à prévenir les jeunes du danger de partager des photos dénudées

La police nationale a "choisi" samedi de supprimer un de ses tweets, destiné à l'origine à prévenir les jeunes du danger de partager des photos dénudées sur les réseaux sociaux, en raison d'un début de polémique sur le réseau social.

Samedi, sur son compte Twitter, la police nationale a posté un dessin montrant deux adolescents, le téléphone à la main, échangeant une photo de nu, avec le texte suivant: "Il a bien reçu TON NUDE, tes amis, tes parents, tes camarades...". Et une mise en garde: "Envoyer un nude, c'est accepter de prendre le risque de voir cette photo partagée".

Ce tweet a aussitôt suscité moult commentaires, les uns y voyant une volonté de la police de "rejeter la faute sur les victimes", quand d'autres ont jugé "la tournure maladroite mais pas illégitime".

Interrogée par l'AFP, la police nationale a répondu: "Nous ne portons jamais l'idée que les victimes pourraient être responsables de la situation qu'elles subissent".

"Ce tweet, a-t-on ajouté, était donc une maladresse que nous avons choisi de corriger en le supprimant".

Cette publication devait faire partie d'une série consacrée aux dangers de partager de telles photos, qui s'achevait par les sanctions encourues en cas d'utilisation délictueuse et/ou malveillante.

"La police nationale, a-t-on fait valoir également, agit pour identifier et confondre les auteurs des infractions. Elle est également mobilisée dans des actions de prévention qui s'adressent au plus grand nombre possible".

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Greenday2013
8/mars/2021 - 15h58

Il était très bien leur message.

Portrait de tonysky10
8/mars/2021 - 10h40
newsaint35 a écrit :

... ou peut-être qu'il aurait mieux valu que la police se focalise sur la peine encourue à distribuer des photos privées... "partager un rude, ça te coutera xxx"

là, on a l'impression que ce sont les personnes qui envoient la photo qui sont à blâmer...

Il y a un truc que la société, et à fortiori les gens d'aujourd'hui n'arrivent plus à faire.

Prendre ses responsabilités.

Où sont les parents pour expliquer aux enfants les conséquences de leurs pratiques ? On est responsable de ce que l'on publie sur les réseaux sociaux, et cela peut avoir des conséquences. Mais il faut avant tout les expliquer, et ce tweet de la police est une bonne mise en situation.

Les twittos qui ne regardent pas plus loin que le bout de leurs doigts sur leur clavier ont encore frappé.

Triste société.

 

Portrait de ced101
8/mars/2021 - 08h24

ils sont saoulants les SJW de twitter.

On fait le prevention c'est gnagnagna on fait ce qu'on veut et après ca vient pleurer quand tout le lycée a vu ses photos

Portrait de newsaint35
7/mars/2021 - 22h41

... ou peut-être qu'il aurait mieux valu que la police se focalise sur la peine encourue à distribuer des photos privées... "partager un rude, ça te coutera xxx"

là, on a l'impression que ce sont les personnes qui envoient la photo qui sont à blâmer...

Portrait de Partisant
7/mars/2021 - 22h31

C'était pourtant une très bonne démarche. Décidément, je ne comprend plus la France dans laquelle je vis.

Portrait de Melscadyn
7/mars/2021 - 19h11

Pourtant ils avaient tout à fait raison 

Portrait de lucieat
7/mars/2021 - 18h49

je ne vois pas en quoi c'est choquant, ils préviennent des conséquences d'envoyer n'importe quoi sur internet. Alors, c'est liberticide de prévenir, mais ça ne l'est pas de voir que n'importe qui fait n'importe quoi avec ce qu'ils voient et rediffusent. On marche sur la tête