04/03 07:03

Revoir les principaux moments de Nicolas Sarkozy sur TF1 qui prend la parole pour la 1ère fois après sa condamnation : "C'est une injustice profonde et je me battrai jusqu'au bout pour que la vérité triomphe" - Vidéo

Nicolas Sarkozy s'est refusé mercredi à parler de "justice politique", comme certains de ses soutiens l'ont fait après sa condamnation à de la prison ferme, une sentence qu'il a de nouveau qualifiée d'"injustice profonde". "Je n'ai jamais parlé de justice politique et je n'en parlerai jamais", a affirmé l'ancien chef de l'Etat sur TF1. 

"Je sais faire la différence entre le comportement de certains et une institution", a-t-il ajouté, martelant: "je ne tomberai pas dans le piège d'un combat politique contre une institution que je respecte". Alors que plusieurs de ses soutiens à droite ont mis en cause le rôle du Parquet national financier dans ce procès, il a assuré qu'il ne demandait "la dissolution d'aucune institution". "Je ne demande qu'une chose, la vérité et le respect des règles de droit", a-t-il ajouté.

Dans cette affaire, "qui peut dire que j'ai bénéficié du moindre avantage?" M. Sarkozy avait déjà, dans le Figaro mardi, dénoncé "une injustice profonde", indiquant qu'il n'excluait pas d'aller devant la Cour européenne des droits de l'Homme s'il n'obtenait pas satisfaction en appel.

"Je me battrai jusqu'au bout pour que la vérité triomphe", a-t-il assuré, répétant: "je ne baisserai pas la tête parce qu'on me reproche des faits que je n'ai pas commis". Mais "je suis habitué à subir ce harcèlement depuis dix ans", a-t-il assuré.

"Ce qui se passe aujourd'hui est une injustice profonde et la vérité explosera". L'ancien chef de l'Etat a été condamné lundi par la 32e chambre correctionnelle du tribunal de Paris à trois ans d'emprisonnement, dont un ferme, pour corruption et trafic d'influence dans l'affaire dite des "écoutes", une décision historique dont il a fait appel.

Interrogé sur ses éventuelles ambitions politiques, M. Sarkozy a assuré qu'il avait "pris bien avant la décision du tribunal, la décision de ne pas (se) présenter" à la présidentielle de 2022.

"Je n'ai pas la volonté de revenir dans la politique, j'ai tourné la page de la politique", a-t-il répété, alors que certains à droite voyaient en lui un éventuel recours pour 2022.

Enfin sur la crise sanitaire, pour l'ancien chef de l'Etat, "c'est clair. Et je l'ai dit au président de la République: c'est vacciner". "Il faut vacciner jour et nuit, sept jours sur sept, c'est la seule façon de s'en sortir" et c'est ce qui, selon lui, coutera le moins cher".

.

Extraits TF1 ci-dessous :

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de desaintclair
4/mars/2021 - 12h49

ce que je n'oublie pas c'est que Sarkozy à fait vendre 589 tonnes d'or, 1/5 de l'or de la banque de France en 2009, pour 4.67 Milliards alors qu'au cours d'aujourd'hui ça représente 27,5 Milliards

 

Portrait de Enzo06
4/mars/2021 - 11h56

Avec cette prestation,il mériterait une nomination aux prochains Césars (sans oublier ceux qui ont écrit le texte,l'ont fait répéter avant le 20h ).

 

Portrait de Michael bridon
4/mars/2021 - 11h45

Qui coûte le plus d argent à la société ?les chômeurs qui ont cotisés pour leurs droits,ou bien tous les élus de la République ?

Portrait de JtMm
4/mars/2021 - 10h58
Culotte Dagobert a écrit :

Comme c'est drôle, tous ces commentaires venant de citoyens qui ont réussi le prodige d'élire cette immonde merdasse d'Hollande, qui trouvent normal d'voir Sibeth comme porte-parole du gouvernement, qui ne mouftent pas quand des racailles qui frappent des vieux sont libérées avec un rappel à la loi ... !

Dans tous les cas, Sarko gagnera ce procès, car en termes de droit pur, ce jugement ne tient pas la route. Il sautera techniquement en cassation et plus encore à la CEDH. Encore heureux.

Hollande a certainement beaucoup de défauts mais il n'a pas une ribambelle d'affaires au cul.

Alors peut-être finalement est-il plus malin que d'autres ? Notamment qu'un ex-président qui, rappelons-le, a redoublé sa 6ème et est sorti sans diplôme de Sciences Po.

Portrait de ThierryG
4/mars/2021 - 10h36
Culotte Dagobert a écrit :

Comme c'est drôle, tous ces commentaires venant de citoyens qui ont réussi le prodige d'élire cette immonde merdasse d'Hollande, qui trouvent normal d'voir Sibeth comme porte-parole du gouvernement, qui ne mouftent pas quand des racailles qui frappent des vieux sont libérées avec un rappel à la loi ... !

Dans tous les cas, Sarko gagnera ce procès, car en termes de droit pur, ce jugement ne tient pas la route. Il sautera techniquement en cassation et plus encore à la CEDH. Encore heureux.

Il y a quelques semaines, les partisants du traitre à la nation prédisaient un jugement en faveur de Sarko. Au final il se retrouve avec 3 ans de prison dont un ferme.On va donc laisser à la justice le soin de confirmer ou d'infirmer ce jugement avant de tirer des plans sur la comète.

 

Dire qu'il y a encore Bygmalion qu iva arriver juste après... On a pas encore fini de voir Paul Bismuth se plaindre à la télé que les juges ils sont méchant smiley

Portrait de ThierryG
4/mars/2021 - 09h19

Une fois n'est pas coutume, mais je vais être insultant: ce tocard devrait arrêter de jouer les victimes. Il a vendu la France contre l'avis des français à l'union européénne.Quand on fait un référundum, on respecte le choix de la population. Aujourd'hui par la faute de cette ordure, nous ne contrôllons plus rien et nous sommes soumis à la volonté de quelques technocrates subventionnés par des lobbyistes.Et je ne parle que du bordel qu'il a foutu en France, je ne m'étendrai pas sur le souk qu'il a foutu à l'international. C'est pour autre trahison que cet ancien président devrait être jugé!!

Portrait de jarod.26
4/mars/2021 - 08h03

que des belles paroles 

Portrait de KERCLAUDE
4/mars/2021 - 07h39

Toujours dans les affaires judiciaires et il arrive à en sortir .... alors que ses amis plongent parfois ....

Portrait de LOIC 33
4/mars/2021 - 07h36

Ridicule, comportement digne d'une pièce de Molière, on a vraiment du mal à le croire et ce n'est pas fini !