02/03 15:31

Accrochage ce matin dans "Morandini Live" entre le député LREM Jean Terlier et l’urgentiste Patrick Pelloux: "Où sont les 3,5 millions de vaccins arrivés en France et toujours pas utilisés ?" - VIDEO

Ce matin, Jean-Marc Morandini présentait un nouveau numéro de "Morandini Live" en direct sur CNews et Non Stop People. Au cours de l'émission, un débat a été organisé autour du coronavirus en France. Sur le plateau, un accrochage entre l'urgentiste Patrick Pelloux et le député et porte-parole LREM à l'Assemblée nationale Jean Terlier s'est produit.

"Je suis dans une vraie colère par rapport à la campagne de vaccination. C'est un échec ! Quand on voit que nous avons des doses, mais que personne ne vient se faire vacciner... On a un problème à l'allumage (...) On est sur le front depuis un an et ça n'avance pas", a déclaré le médecin urgentiste.

Jean-Marc Morandini a ensuite présenté des chiffres regroupés par VaccinTracker. En France, 2.967.937 personnes ont déjà reçu leur premier dose et 1.582.433 ont reçu leur seconde dose. 4,5 millions de doses ont ainsi été injectées sur les 7.992.710 doses réceptionnées par la France. Il y a donc près de 3,5 millions de doses qui ne sont, pour l'heure, pas utilisées. "Comment vous pouvez penser que l'on ait 3,5 millions de doses qui soient stockées ? Les doses sont réparties sur le territoire, elles font l'objet de programmation pour des vaccinations", a déclaré le député en indiquant que "les 3,5 millions de doses seront utilisées".

"Je comprends Monsieur le député, vous êtes dans votre rôle. D'un coup, il y a forcement un blocage dans la chaîne. Quand je vois que l'administration met un carcan et commence à sélectionner les malades, ce n'est pas possible !", a estimé Patrick Pelloux en ajoutant "au lieu d'utiliser ces doses, on est en train de créer notre propre restriction de vaccins". "Ces vaccins sont bien présents sur le territoire, ils sont répartis sur le territoire. Ils vont être utilisés. Il faut que les gens prennent leurs rendez-vous", a expliqué l'élu.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de Bob28
3/mars/2021 - 08h38

Je mets au défi ce député de trouver un rdv pour se faire vacciner en utilisant les outils mis à la disposition des français (doctolib) et les moyens dont les centres de vaccination disposent.

 

 

Portrait de Cl
2/mars/2021 - 17h10

Quelle Pagaille .......Ils laissent  mourir les gens ”300 par jours" on va finir par croire que c'est voulu •...

Portrait de YVESM
2/mars/2021 - 17h06

Ce n’est plus LREM mais ONRAM (On Nuit à la République Avec Macron).

Portrait de Nerfertiti
2/mars/2021 - 16h59

En tous cas, ils ne sont pas dans la ville car ça fait 1 mois qu’il n’y a plus de RDV car plus de vaccin 

 

 

Portrait de bobyonetwo
2/mars/2021 - 16h59
l'ecume des choses a écrit :

le pays va crever de son administration ...

comment voulez vous que ca fonctionne normalement : il à encore 2 mois il n'y avait pas de logisticien au ministère de la sante ....

Cherchez l'erreur

c est deja ce qui arrivait avant , 3 fonctionnaires dans les bureaux pour 1 fonctionnaire travailleur , et c est pas les fonctionnaires qui coutent le moins cher dans les bureaux et qui ammene de la plus value au pays...