21/02 17:02

2025 sera l'année des femmes et des minorités chez Twitter et McDonald's, qui s'engagent à renforcer considérablement leur présence au sein de l'encadrement d'ici quatre ans

2025 sera l'année des femmes et des minorités chez Twitter et McDonald's si l'on en croit ces groupes qui se sont engagés à renforcer considérablement leur présence au sein de l'encadrement d'ici quatre ans. Twitter dit vouloir devenir l'entreprise "la plus multiculturelle et inclusive du monde" en s'engageant à accroître la diversité au sein de son management avec un quart de ses dirigeants issus des minorités d'ici 2025, a indiqué le groupe sur son site.

Cette promesse fait partie d'un engagement baptisé "pacte 25X25" qu'ont pris plusieurs entreprises américaines afin de diversifier leur encadrement. "Nous sommes fiers de joindre le pacte 25X25 qui élargit notre vision audacieuse de la représentation de la main d'oeuvre et notre engagement à accélérer les progrès des programmes d'inclusion", a indiqué Dalana Brand, responsable de la diversité chez Twitter.

Actuellement, quelque 13% des cadres du réseau social basé à San Francisco sont issus des minorités sous-représentées, dont 6,5% de personnes noires et 3,9% de personnes hispaniques. Twitter avait déjà annoncé l'année dernière vouloir aussi d'ici quatre ans que 50% de ses effectifs soient des femmes. Pour l'instant, 42,6% de son personnel sont des femmes tandis que 41% des effectifs sont constitués de personnes blanches et 28,5% de personnes asiatiques. Ces efforts de diversité du personnel et de l'encadrement sont partagés par McDonald's. Le groupe de fast-food a annoncé jeudi que, d'ici 2025, il visait à ce que 35% de ses postes de dirigeants soient issus des minorités sous-représentées. McDonald's cible aussi un taux de 45% de femmes parmi ses cadres.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de flogio13401
21/février/2021 - 19h16

encore de la pub déguisée pour eux

Portrait de YVESM
21/février/2021 - 17h17

C’est connu : il n’y-a ni assez de femmes, ni de « minorités » chez Mc Do. Si vous êtes contre cette vision sexiste et raciste de nos amis ricains, allez voir la concurrence...À moins d’augmenter leurs employés, je ne vois pas ce qu’ils auraient à faire d’autre, mais cela coûterait plus cher que de prodiguer leur propagande...Ronald revient ils sont devenus fous.