18/02 19:20

"Condamné à trois ans ferme pour viols et agressions sexuelles, l'ancien Secrétaire d'Etat, George Tron se pourvoit en cassation" annonce ce soir son avocat sur France 5

Mise à jour 19h17: Condamné à cinq ans de prison dont trois ans ferme en appel pour viols et agressions sexuelles, Georges Tron va se pourvoir en cassation, annonce ce soir son avocat dans l'émission "Cà vous" sur France 5.

Reconnu coupable d'agressions sexuelles et viol en réunion, Georges Tron a été condamné ce mercredi en appel à 5 ans de prison dont 2 ans avec sursis, assortis d’une peine d’inéligibilité de 6 ans et inscription au fichier automatisé des délinquants sexuels. Deux anciennes employées de la commune de Draveil (Essonne), accusaient le maire LR de 63 ans de leur avoir imposé des attouchements et pénétrations digitales entre 2007 et 2010, généralement lors de scènes de triolisme avec son adjointe à la Culture d’alors, Brigitte Gruel.

Le ministère public a requis contre Georges Tron cinq ans de prison, dont trois avec sursis, et demandé que la peine ferme soit plutôt effectuée sous bracelet électronique. Il a aussi requis deux ans avec sursis contre Brigitte Gruel. « Quelle que soit la décision que la cour prendra, ces quatre semaines ont été extrêmement dures.

Elles ont d’abord été physiquement dures et parce qu’elles ont obligé à aller au fin fond de soi-même », a déclaré Georges Tron, vêtu d’un costume sombre, dans ses derniers mots à la barre. Les deux accusés, qui clament leur innocence, ont été acquittés en première instance en 2018. Ils nient toute relation sexuelle avec les plaignantes ou même entre eux.

Rendu public quelques jours après l’éclatement de l’affaire Dominique Strauss-Kahn en mai 2011, ce dossier en appel s’inscrit en pleine prise de conscience collective sur les violences sexuelles et les rapports de pouvoir entre hommes et femmes. Un contexte que les parties civiles n’ont pas manqué d’invoquer durant les longues journées de débats.

Georges Tron « a le droit de ne pas être le symbole d’un autre procès que le sien », a plaidé son avocat Antoine Vey, lundi soir.

Massages de pieds, mensonges, retournements de veste, enregistrements clandestins, « omerta », descriptions crues de scènes sexuelles trioliques… Pendant quatre semaines, la cour s’est plongée dans le microcosme de la mairie de Draveil, commune de banlieue parisienne que Georges Tron dirige depuis 1995.

Cette affaire l’avait contraint à démissionner du gouvernement Fillon en 2011. L’accusation et les parties civiles ont essayé de convaincre la cour que Georges Tron a exercé une « emprise » sur ses accusatrices Virginie Ettel et Eva Loubrieu. Selon eux, cet ascendant moral constitue une forme de contrainte – l’une des caractéristiques du viol dans le code pénal.

En 2018, bien que jugeant crédible l’existence de scènes sexuelles, la cour d’assises de Seine-Saint-Denis avait estimé qu’il n’y avait, cependant, pas de contrainte, arguant notamment de contradictions et de mensonges de la part des plaignantes.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de À mon humble avis
18/février/2021 - 19h37 - depuis l'application mobile

Il sortira libre sous surveillance, et avec un bracelet électronique comme les Balkanis..

Portrait de LesRipoublicains
18/février/2021 - 19h00

Pourtant, le procureur avait laissé la porte ouverte en ne demandant que 2 ans ferme, ce qui lui laissait la possibilité de bénéficier du bracelet électronique.

Avec 3 ans ferme, la donne change, aussi Tron pressé d'en finir ne se pourvoira peut être pas en cassation ?

Bref, il s'est pris les pieds dans le Tapie, qui pourra lui prodiguer quelques conseils sur son futur séjour.

On attend une grâce présidentielle peut être, pour un ancien ministre.

Portrait de ratatouille
18/février/2021 - 11h55
air libre a écrit :

Acquittés en 2018 .... donc aucun fait reproché ! et sur la même affaire condamné 2 ans plus tard a 5 ans de prison dont 3 fermes, donc coupable.... on peut se poser légitimement la question du sérieux de la justice .... rassurez vous il ira avec Balkany, Cahuzac et consorts faire sa peine sous bracelet électronique.

Oui ... sous bracelet électronique à paillettes...

Portrait de minnetonka
18/février/2021 - 10h52
jarod.26 a écrit :

encore une fois la justice est bien trop gentille 

hé! oui!vous avez raison!bien trop gentille!!!!

Portrait de Nerfertiti
18/février/2021 - 09h37
Spinoza a écrit :

Des tueurs d'enfants condamnés à 3 ans fermes ? Merci d'étayer vos propos...

5 ans et avec la remise de peine c'est 3 ans et si il a fait de la préventive, c'est encore moins

 

Portrait de ago47
18/février/2021 - 09h29
l'ecume des choses a écrit :

en fait il n'a pas compris qu'ils ont décidé de fermer tout ce qui n'est pas essentiel ...

alors il l'ouvre toujours ... smiley

ils l'ont décider.....!!!!! wrohhhhhhh . faudrait pas que ça devienne une habitudesmiley

Portrait de Parapluie
18/février/2021 - 09h28
Spinoza a écrit :

Des tueurs d'enfants condamnés à 3 ans fermes ? Merci d'étayer vos propos...

Il parle sans doute de Kylian Le Reste, 22 ans, qui a écrasé 2 enfants sur un trottoir lors d'une course poursuite suite à un refus d'obtempérer lors d'un contrôle des gendarmes à Lorient en 2019. Il a été en cavale pendant 9 jours et sa passagère, sa petite amie, s'était rendue au bout de 3. Un enfant est décédé et l'autre est toujours en rééducation.

Il a été jugé coupable pour homicide involontaire aggravé, blessures involontaires, conduite sans permis avec récidive et non-assistance à mineur en danger et condamné à 5 ans de prison ferme (donc sûrement 3 ans avec le système de remise de peine).

L'info est passé sur ce site récemment.

Portrait de Nerfertiti
18/février/2021 - 09h27
axl59 a écrit :

Je m'appelle TRON.... ÉTRON

Ca sent le sapin pour Tron smiley  

Portrait de jarod.26
18/février/2021 - 09h21

encore une fois la justice est bien trop gentille 

Portrait de Calla
18/février/2021 - 07h38

Dans la vie il y a des bons moment mais aussi des mauvais ........ 

Il fallait réfléchir .......... 

Portrait de Amos
17/février/2021 - 23h57 - depuis l'application mobile

Il va pouvoir essayer le jeu Tron en réel.

Portrait de Sitedemedia
17/février/2021 - 22h34

Pas cher payé pour un viol. Ils sont tranquilles ces fdp de pervers. 

Portrait de lily6228
17/février/2021 - 22h28

Soit il est réellement coupable de viol et 3 ans fermes c'est ridicule. Soit il y a de très gros doutes et on ne peut pas prendre le risque de mettre un innocent en prison. Cette peine est donc surprenante pour ne pas dire choquante.

Portrait de axl59
17/février/2021 - 22h23

Je m'appelle TRON.... ÉTRON