16/02 09:41

Le président du conseil départemental des Hautes-Alpes, Jean-Marie Bernard, devant le tribunal pour avoir offert une queue de loup à la préfète

Le président du conseil départemental des Hautes-Alpes, Jean-Marie Bernard a comparu devant le tribunal ce lundi pour avoir offert une queue de loup à la préfète à l'occasion de son pot de départ. Le présent était avant tout une provocation pour défendre les éleveurs qui subissent les attaques du loup contre leur troupeau.

Problème, le loup est une espèce en voie de disparition. Le cadeau est donc illégal. Le tribunal a requis deux mois de prison avec sursis et 3.500 euros d'amende. Soutenu par des dizaines d'agriculteurs venus l'applaudir, Jean-Marie Bernard a martelé face au juge que la queue de loup était avant tout un geste politique.

"Il y a au moins deux attaques tous les jours dans le département", déclare-t-il. "Les éleveurs ne supportent plus cette situation et, en tant que président du département, je suis à l'écoute de ces populations. La première espèce que je souhaite préserver dans notre espace, c'est l'homme."

Le jugement a été mis en délibéré et sera rendu le 12 mars prochain.

Ça peut vous interesser

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de strass6756
16/février/2021 - 13h47

Il a un argumentaire étrange lui! C'est un geste politique donc légal? Pas un peu con le type?!