03/02 06:25

Russie- Plus de 1.050 personnes interpellées cette nuit, lors de rassemblements en faveur de l'opposant Alexeï Navalny, condamné dans la journée à trois ans de prison

06h23: Plus de 1.050 personnes ont été interpellées lors de rassemblements cette nuit en Russie en faveur de l'opposant Alexeï Navalny, condamné dans la journée à près de trois ans de prison, a indiqué l'ONG OVD-Info. Selon cette organisation spécialisée dans le suivi des protestations, l'essentiel des arrestations (865) ont eu lieu à Moscou, où des rassemblements réprimées par la police se sont tenus dans la soirée après l'annonce de la condamnation de M. Navalny.

.

Mardi 2 février

.

19h07 : Un tribunal de Moscou a ordonné mardi l'emprisonnement de l'opposant russe Alexeï Navalny, révoquant le sursis d'une précédente condamnation, une décision suivie d'un appel à manifester de ses partisans. La juge Natalia Repnikova a indiqué que le détracteur du Kremlin devra purger trois ans et demi de prison de sa peine prononcée en 2014, moins les mois qu'il avait passés assigné à résidence cette année-là. Les réactions internationales n'ont pas tardé. Londres a appelé à la «libération immédiate et sans condition» de l'opposant russe Alexei Navalny, dénonçant la décision «perverse» de la justice russe de l'emprisonner pour plus de deux ans. Les États-Unis ont exprimé leur «profonde préoccupation» appellant égaelement la Russie à le libérer «immédiatement et sans conditions».

18h57: Dès l'annonce de cette condamnation, la plus importante jamais infligée à Alexeï Navalny, ses partisans ont appelé à descendre immédiatement dans les rues.

18h36: L'opposant russe Alexeï Navalny qui a été présenté à un juge aujourd'hui, condamné à trois et demi de prison ferme. Le détracteur du Kremlin est condamné pour ne pas avoir respecté les conditions de son contrôle judiciaire, après une peine avec sursis prononcée en 2014. Ayant déjà passé plusieurs mois assigné à résidence à l'époque, il risque de passer plus de deux ans derrière les barreaux, mais son avocat a annoncé qu'il faisait appel de cette décision.

Alexeï Navalny a été présenté à un juge mardi à Moscou. Le principal opposant de Vladimir Poutine a estimé que son procès pour le viol de son contrôle judiciaire, alors qu'il était dans le coma à Berlin après un empoisonnement, était une tentative de "faire peur à des millions" de Russes. "Je suis assis là depuis 7 heures du matin, je veux rester debout."

Il a beau risquer jusqu'à trois ans et demi de prison, c'est un Alexeï Navalny détendu, souriant, voire arrogant, qui a fait face à un juge moscovite mardi. La justice russe reproche au principal opposant du président Vladimir Poutine d'avoir violé son contrôle judiciaire, alors qu'il était dans le coma à Berlin après un empoisonnement en août, dont il accuse le chef de l'État d'être responsable.

Sur son site internet, le dissident, emprisonné depuis le 17 janvier, a accusé le Kremlin de vouloir "faire peur à des millions de Russes" avec ce procès. Pendant l'audience, ses partisans ont manifesté devant le tribunal. La police a interpellé plus de 120 personnes. Alexeï Navalny devait pointer tous les mois dans un commissariat à Moscou, une exigence qu'il ne pouvait satisfaire après son empoisonnement et sa convalescence en Allemagne.

Lorsqu'il a pris la décision de rentrer en Russie, il savait qu'il serait arrêté dès son arrivée. Les charges pesant à son encontre pourraient lui valoir de nombreuses années d'emprisonnement. Il a néanmoins choisi d'affronter son destin, et son meilleur ennemi, le président russe Vladimir Poutine.

.

Ailleurs sur le web

Vos réactions

Portrait de LOIC 33
3/février/2021 - 16h22
toutvabien a écrit :

C'est une affaire entre russes. Qu'est ce que vous ne diriez pas si Poutine se mêlait de nos affaires. Quelle sale manie que de vouloir toujours s'occuper des problemes du monde tout en foutant le bordel chez nous? 

Si Poutine mettez son nez dans nos affaires, il serait repoussé en tant que dictateur, c'est l'indifférence comme la vôtre qui nuit à la société en général....

Portrait de jan04
3/février/2021 - 11h12

Liberté pour Julian Assange ! Tout le monde est silencieux ...

 

Portrait de Jilou1994
3/février/2021 - 10h33

En France heureusement on n'est pas encore à ce niveau de répression mais bon tout peut changer rapidement. 

Portrait de Tony satch
2/février/2021 - 22h53 - depuis l'application mobile

Rien à faire de Navalny, en France on éborgne des manifestants, on a créé 1 million de pauvre en 1 an, on emprisonne des intellectuels et on vient faire des leçons aux autres pays, c’est pathétique

Portrait de ΙΧΘΥΣ
2/février/2021 - 21h24
LOIC 33 a écrit :

Il faut une mobilisation répandue en Europe...

Sa vitrine c’est la lutte contre la corruption des élites, mais son arrière boutique, c’est l’ultra nationalisme.

 

Portrait de Bogrov
2/février/2021 - 20h57

Il n’y a pas de Navalny, juste un pantin des USA... c’est triste pour ce type de finir derrière les barreaux en laissant femme et enfants mais il savait à quoi s’attendre en fricotant avec l’ennemi.

On peut reprocher ce qu’on veut à Poutine mais l’ingèrence ètrangère, il laisse pas passer...

Portrait de Harriet
2/février/2021 - 20h40
ΣNIGMΛ a écrit :

Un p'tit mot, Depardiou? ^^

smiley

Portrait de LOIC 33
2/février/2021 - 20h35

Et Macron il dit quoi ? il a peur de Poutine ???

Portrait de Hercule Poirot
2/février/2021 - 20h05

Attention! Poutine n'est pas Trump. Et le peuple Russe n'est pas divisé comme celui des USA... Les politiciens et journalistes de tous bords ont interêt à bien peser leurs mots avant de vouloir jouer les justiciers et d'employer des termes belliqueux ou railleurs

Portrait de LOIC 33
2/février/2021 - 19h45

Il faut une mobilisation répandue en Europe...

Portrait de MikaC29
2/février/2021 - 18h53

C'est vrai que c'est complètement con d'y être retourné...

On parie qu'il ne ressort pas de là vivant ?

Portrait de LOIC 33
2/février/2021 - 18h43

Il est courageux, souhaitons que le monde entier et les russes le soutiennent afin qu'il puisse sortir de prison et chasser ce dictateur de Poutine....

Portrait de Ste'ph
2/février/2021 - 18h41
"L'opposant russe Alexeï Navalny qui a été présenté à un juge aujourd'hui, condamné à trois et demi de prison ferme pour avoir violé son contrôle judiciaire"

 

En année, jours, heure minutes?

Portrait de Nerfertiti
2/février/2021 - 18h38

Désolée mais fallait pas y retourner